Victoryne Moqkeuz alias La Bordczyk

pique et pique et décolle grave

24 août 2013

SALOPE !

Débat existentialiste du moment  sur vraie/fausse salope…

ça défrise sec et je m’interroge du fond de mon salon :

la fausse salope pompe-t-elle pour avoir le nouvel omo avec la machine qui va avec, et crache-t-elle la soupe ?

La vraie salope pompe-elle, avale-t-elle, le sourire aux lèvres et paie l’hôtel ?

La fausse ferme-telle les yeux et la lumière, rien ne vaut l’imaginaire ?

La vraie même en levrette ouvre  les yeux, même si on ne voit bien qu’avec le cœur ?

La fausse a-t-elle des tabous ?

La vraie en joue ?

La fausse aurait des migraines ?

La vraie, une disponibilité à toutes épreuves ?

L’appellation salope est bien particulière et  semble concerner  une affaire intime et n’a de définition  que dans la bouche de celui qui la livre et qui est comprise dans le cadre de cet intime…

Pour l’une se sera un compliment pour l’autre un châtiment, le jeu ne regarde que les amants…La sexualité est un cheminement qui tolère bien des manières dont celle d’un respect mutuel entre adultes consentants…

Quoiqu’il en soit, ce qui se passe au fond des lits est une affaire personnelle, à partir du moment où elle ( l’appellation)devient publique, elle vire à l’insulte dans ce monde sexiste, non ?

Alors vraie fausse ? 

Qu’importe le flacon pourvu qu’on est l’ivresse !

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus