Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

29 mai 2020

NI…NI…

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 8 h 01 min

Le vent frais caresse mon dos et mes épaules dénudées, je profite de ce moment de fraîcheur magré tout ensoleillé pour vérifier mes couleurs et enregistrer quelques dessins pour mon dernier roman, qui avance lentement mais sûrement… Je ne suis ni illustratrice, ni dessinatrice, mais je me régale à dessiner, à colorier… Oui, je profile car bientôt il me faudra fermer mes volets, la météo annonce 29 degrés, ce qui veut dire 28 degrés dans mon appart aujourd’hui…

Quant à mon roman d’anticipation : « Le commerce des mots », il en reste deux ! Avis aux amateurs ! Voir les critiques sur mon autre blog « mesromanscarolinebordczyk.un blog.fr » ; roman que vous pouvez commander en me joignant ici ou sur mon adresse mail : caroline.bordczyk@outlook.fr.

Bon allez, j’y retourne !

Bonne journée ! Bises et love !

color-787251_640

Image par Robert C de Pixabay

21 mai 2020

Pour du plaisir

Classé dans : Mes livres,Va chemine va trottine — eructeuse @ 7 h 31 min

C’est très égoïste de parler de son plaisir quand tant de malheurs parcourent le monde… Alors oui  je suis égoïste ce matin ! J’avoue que j’ai pris du plaisir à voir revenir mes livres même s’il y a du travail encore à réaliser sur L’Eternelle…

J’avoue que j’ai ressenti de la satisfaction à donner mes deux derniers romans à corriger et que j’éprouve quelques jouissances à n’avoir qu’un écrit en route ! Bien sûr prendre son temps est une de mes devises, mais là je trouve cela plus cool de cheminer tranquillement à l’ombre de mes créations qui seront publiées aux heures qu’il faut !

Mais pourquoi je vous raconte tout cela, c’est vrai que c’est égoïste  : moi, moi, moi, bla, bla bla…

Être plus sereine, j’ai même acquis de quoi ranger mes dessins pour une jolie présentation… Mais  disons les choses comme elles sont : j’aimerais bien que tous mes livres soient publiés avant qu’il m’arrive quelque chose sur le coin du nez, on ne sait jamais avec tout ce qui circule : les bruits, les cris, les maladies et les Führers !

spring-2298280_640

Image par  Jill Wellington de Pixabay

A l’aube de ce matin

Classé dans : Mes livres,Va chemine va trottine — eructeuse @ 6 h 05 min

Quand les fortes chaleurs embrasent l’air dans la journée, je dors avec les porte-fenêtres grandes ouvertes !…

L’air frais caresse mes pieds et les oiseaux caressent mes oreilles de leurs chants, il n’en faut pas plus pour que je me retrouve chez moi, dans la maison de mon enfance…

Une envie incompressible m’a tailladé le cerveau ( si si, il y en a un) rempli de mots jaillissants inopinément ! Vite un crayon !

Le jet a parlé, le jet est noté, ma légende (indispensable dans le genre choisi) va aller grandissante (pour mon nouveau roman Fantasy)…

canvas-1905722_640

Image par Devalei Love de Pixabay

Redondance et transhumance

Classé dans : Mes livres,Va chemine va trottine — eructeuse @ 5 h 45 min

Souvent nos textes peuvent faire redondance. C’est un trait que l’on retrouve chez plus d’un écrivant, noircir les pages de ces mots qui façonnent nos propos… Il en est ainsi comme des vendeurs à la criée : »Il est beau, il est frais mon poisson… » Il est vrai qu’à sortir toujours les mêmes propos, la fraîcheur n’est plus de mise… Il est donc de bon ton, de bon son de renouveler sa partition… C’est ce que je me suis dit ce matin, de bonne heure… Quant à mes romans, je ne pense point qu’ils fassent redondance, il y a de la diversité quoique, quand la plume sort de notre cerveau, c’est bien notre note personnelle qui claironne sous l’histoire inventée… Bonne journée portez vous bien… Hier j’ai fait ma première sortie masquée ; feutres et crayons de couleurs avaient besoin d’être renouvelés et du papier à acheter aussi, ça va de soi… Ce n’était point encore l’heure d’une transhumance, juste un tiot début de retour dans le monde extérieur… Bisous… Oui, je dessine pour mon nouveau roman fantasy… Se faire plaisir…

crayon

Image de JL G de Pixabay

18 mai 2020

Turbulences

Classé dans : Atypique pique,Mes livres — eructeuse @ 10 h 01 min

Dans le passé j’avais en blog où mes turbulences véroniciennes s’y promenaient… Mais « promenaient », est-ce le bon mot car qui dit « turbulences », dit qu’on secoue le cocotier de sa vie…

C’est fou comme le temps passe vite, je me revois répondre à une demande « j’ai 32 ans » et l’interrogative me dire : « Tu ne fais pas ton âge ! »

Est-ce que je me pensais vieille à 32 ans pour dire : « Je reste bloquée à 28 ! » Alors que dire de mes 64 printemps ?

Dire que j’en ai vu passer des chamboulements, des gens chamboulant tout sur leur passage comme des bulldozers… ou croyant le faire comme ce maoïste frappant un marteau dans sa main lors d’une coordination à Amiens disant :  » Marchais, on t’a pas eu en… je ne souviens plus de la date, on t’aura maintenant ! » J’en ai reçu aussi des insultes lors de mes combats, et même des menaces de coups lors d’une manif à Paris, où sur internet ! Faut croire mon ton directe agace les confinés du bocal qui aimerait enfermer ma liberté d’expression dans un local fermé à double-tour !

Ah turbulences !

Ma boisson préférée c’est l’Orangina ! Secouez-moi ! Secouez-moi !

L’arrivée de ce virus chamboule des vies, la mienne était déjà en semi-confinement ! Mais il y a une différence entre une solitude consentie avec sorties et la solitude du confinement sans sortie ! Case étouffante voire mortelle…

J’ai eu le bonheur de vivre avec mon arrière arrière grand-mère, mère de mon grand-père maternelle, l’amour pour les femmes de la famille transpire dans mes livres… J’avais fait une promesse à ma maman, que j’ai tenue, elle a fini sa vie à mes côtés, un peu de sa famille près d’elle en cet instant terrible de son départ qui marque nos cœurs…  Elle aurait voulu que j’écrive une suite à « Bouquet de Femmes » publié en 2009… Le dernier livre où elle a pu poser ses yeux, va sortir de son bois dormant, enfin achevé ! Ma maman, mon Eternelle !

Dans l’encre de ma plume, beaucoup d’amour… « Sur l’horloge du temps, l’éternité n’a pas d’heure » narre l’amitié comme l’amour…

Prenez soin de vous !

Bises et love !

balloon-1046658_640

Image Peggy_marco Lachmann-Annke de Pixabay

17 mai 2020

SUR L’HORLOGE DU TEMPS, L’ETERNITE N’A PAS D’HEURE

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 7 h 13 min

Présentation de la quatrième de couverture de  mon roman : Sur l’horloge du temps, l’éternité n’a pas d’heure qui sortira en juin. Il a 231 pages.

horloge

16 mai 2020

Petite présentation

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 17 h 42 min

de la quatrième de couverture de L’ETERNELLE, mon roman fantasy qui fait 215 pages… Je pense faire une suite !

l'éternelle

VINDIOU DE VINDIOU

Classé dans : ça décoiffe !,Mes livres — eructeuse @ 8 h 42 min

Dans mon livre L’Eternelle, genre fantasy, sur une des planètes, le roi se sert d’un virus pour mettre ses sujets au pas… Roman que je publierai aussi cette année… Bises et love !

marilen 3

13 mai 2020

MAISON

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 8 h 43 min

Je termine le dernier chapitre de mon roman : « Être une Causette moderne, c’est pas si facile! »

L’écriture est un refuge que je ne quitterai pour rien au monde !

Ainsi donc mes deux romans : celui cité ci-dessus et l’autre : « L’Île aux Incantations » vont pouvoir partir à la correction…

Restez couverts ! Bisous !

1174529_425289864258735_2023020875_n

 

 

10 mai 2020

Causerie matinale

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 6 h 52 min

Ainsi j’ai fait le choix de me replonger dans mon roman : « Être une Causette moderne c’est pas si facile ! » Et je ne regrette pas mon choix ! Ma baignade fut agréable… Je vais rester confinée en ses lieux, j’ai trois chapitres encore à écrire… Bon dimanche. Prenez soin de vous !

123456
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus