Victoryne Moqkeuz alias La Bordczyk

pique et pique et décolle grave

15 novembre 2017

PARTOUZE LITTERAIRE

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 7 h 47 min

- Ah je me suis sustentée dans tes mots ! Ah ce que tu es bonne !

- Tu n’as pas lu le dernier de Simone ? Oh là là ça ramone !

- Et Arnaud tu as lu comme il fait chanter ses mots et voler les orgasmes ? J’en suis toute chamboulée !

- Et Sonia t’as vu il paraît qu’elle va passer dans Elle ?

Il n’y a pas de petits plaisirs quelque soit le bout de la chaine !

A vos orgasmes, zut à vos plumes ! Comme dirait un de mes personnages dans mon roman  » Le commerce des mots », mais chez lui ça ne rigole pas !

IMG_20170314_025918

7 novembre 2017

Le petit dernier chemine

Classé dans : Mes écrits 2017,Mes livres — eructeuse @ 4 h 23 min

Tic tac tic tac il chemine avec sa bonne mine tic tac, le petit livre en hommage à mes écoutants…

clock-1019636__340

3 novembre 2017

Il est parti ô ciel

Classé dans : Hi ronde d'ailes,Mes livres — eructeuse @ 5 h 10 min

mais il va revenir !

- Mais qui donc ? demande Idiotaime à son amie La Bougresse.

- Mon petit livre orange !

- Allez raconte !

- C’est une histoire que j’ai inventée il y a longtemps et dont j’ai posé les mots sur le papier en 2009 et qui a été lue pour la première fois ! Les enfants, mon fils Quentin  et deux de ses amis Junie et Manu l’ont illustrée avec crayon de papier et crayon de couleur orange !

- Ah ? Très simplement !

- Oui ! c’est dû à l’histoire ! Et avec leur accord j’ai décidé de publier mon histoire inventée avec leurs dessins, inventée il y a plus de 39 ans, en hommage à tous mes écoutants… Voilà mon petit livre est parti à l’imprimerie hier j’attends donc le BAT… Il est parti ô ciel mais il va revenir et alors je le dévoilerai…

mongolf

1 novembre 2017

Puisqu’il est question de sorcières

Classé dans : Mes écrits 2017 — eructeuse @ 7 h 59 min

j’en profite pour faire la promotion de mon ogresse Adouceline :

IMG_20170907_153414IMG_20170907_153601

Bon jour férié et pour ceux qui bossent toujours le bisou convivial ! Bises et love !

 

21 octobre 2017

PSS QUELLE VILAINE HALEINE !

Classé dans : Ecrichienne,Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 12 h 01 min

ANTICONNE

 Que reste-il de nos amours pleure Culnéblonde, elle pleure, elle pleure et « écrit » les trahisons, oui sur son journal de stars, elle répond à un sondage, elle se connait si peu…

Que reste-t-il de nos passions gronde Faissebrune qui ne compte pas pour des prunes, en ce jour de grandes douleurs, le taureau a tué son héros, elle répond au sondage de son magazine qui dégouline de confiture entre les bafouilles d’un salopard et d’une pub pour faire la pute ; elle écrit « des cicatrices »… Elle les connait si bien les douleurs de l’amour…

Que reste-il dans la mémoire de nos cœurs ?

  1. le meilleur des souvenirs

  2. de la rancœur

  3. de la haine

  4. le désir de vengeance

  5. la force de tirer des leçons

Eh nos donzelles sont bien embarrassées car il n’y a point de case pour leur statue (avec miroir intégré) ! Alors rageusement elles griffonnent les réponses et hurlent « de la souffrance » et chacune pleure pleure l’amant parti sur d’autres rivages…

Dans le cœur de la princesse, brille un rêve de sirène, être la plus belle pour aller pêcher le prince charmant qui ne cherche qu’elle, sa belle qu’il viendra sauver, de quoi au fait déjà ?

Dans le cœur de la sirène, brille une citadelle où elle trônera en reine, au bout de sa belle baguette magique, la carte bleue au montant féerique de son puissant conquérant, brillera des feux de ses somptueuses dépenses, de quel royaume au fait ?

A chaque cœur brisé -oui il repousse tout le temps dans le château d’une princesse mille cœurs sommeillent dans le tiroir de ses dentelles-la princesse crie au crime de lèse-majesté.

A chaque départ de l’amant fantasmé

la princesse crie au meurtre de son cœur

elle pleure elle pleure elle pleure son cœur brisé

elle pleure elle pleure qu’on ne lui reprendra plus

elle pleure elle pleure elle pleure ces hommes, ce ne sont que des bourreaux des cœurs

elle pleure elle pleure elle pleure mais ne brise jamais ses chaînes

elle pleure elle pleure elle pleure des heures ses leurres ses fantasmes

elle s’aime tant dans les larmes elle est si belle

elle s’aime tant victime elle si enfant

elle s’aime tant fragile les hommes sont si forts

elle s’aime tant docile c’est ce qu’on lui a appris !

L’amour on ne lui a point appris c’est certain car

l’amour ce n’est pas souffrir

l’amour n’existe pas dans la négation de l’autre

l’amour ne s’enrichit pas sur le dos de l’autre

Chut!!!

L’amour est une liberté !

L’amour n’enchaîne pas, il libère chut !!!

CHUT !

Hé oui dans le baril d’omo vous avez la poudre pour réussir votre lessive et dans la société où la mièvrerie dégouline comme de la confiture sur votre tranche de vie, vous avez l’éducation parentale et sociétale à l’eau de rose qui vous rend princesse, la seule bonnasse heureuse de décrasser la merde des autres… pour pas un rond de félicitation, le nettoyage de merde c’est inclus dans le contrat ! Ben oui c’est une fumisterie ! Ben quoi ? Tu croyais quoi ? Tu vis sur quelle planète ?

Il est serait temps qu’ANTICONNE déesse du savoir, fasse son apparition !

ANTICONNE ANTICONNE, au secours, où es-tu ?

Mais dans notre société patriarcale pas de cours sur l’émancipation des femmes, pas de cours de citoyenneté sur les droits des femmes, et sur l’histoire de leur esclavage, et pas de cours tout simplement sur les droits de l’Homme ? Cela devrait être inscrit autant que les mathématiques, mais chut !!! Faut pas révolutionner le savoir des fois que ça révolutionne les adultes en devenir ! Par contre tu peux les catéchiser autant que tu veux !

Le capitalisme a gagné nos écoles où seul le rendement compte, nos enfants là dedans? Quoi ? Des futurs consommateurs d’une société gangrénée, où la fille reste toujours une bonniche une bonnasse une bonne à trouer pour pondre les futurs esclaves à vendre leur force de travail pour deux sous trois cailloux.

Pleure pleure ma belle cendrillon pleure pleure, t’as pas fini de pleurer ta vie, et d’en bouffer des leurres, pendant ce temps là, le monde tourne et le capitalisme continue son exploitation, tu es sa proie idéale, pleure pleure mon bichon ! 

 Texte écrit en novembre 2013

Le téléphone a vibré

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 11 h 46 min

J’ai pris des nouvelles auprès d’une amie qui a mon roman  » Le roman de sa vie… », elle a bien aimé et passera il y a des ajustements à faire oui le brut ça se travail lol ! Les corrections sur le fond et le cadre etc sont indispensables… à suivre donc on verra en novembre ! Pour ce qui est de mon roman  » L’ÉTERNELLE » , genre fantastique, il y aura au moins deux tomes, et je me suis trouvée, non pas une verrue en pleine face, mais une idée de roman pour rire un peu dans ce monde de brutes… La bise qui claque ! Quant à mon livre « hommage » il est prêt depuis un mois mais pas les sous… Bisous les gens !

mongolf

7 octobre 2017

C’est caca

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 12 h 57 min

Les toilettes sont bouchées

 

Baiser pour baiser c’est caca

la politique c’est caca

l’égalité c’est caca

le plaisir c’est caca

le genre c’est caca

le partage des richesse c’est caca

l’homosexualité c’est caca

l’enfant élevé hors père mère c’est caca

la paresse c’est caca

la laïcité c’est caca

penser c’est très très beaucoup caca

l’art c’est caca

être futile c’est caca

fumer c’est caca

être syndiqué c’est caca

le féminisme c’est caca

la liberté c’est caca

rêver c’est caca

se plaindre c’est caca

 

la grève c’est caca mais travailler pour un salaire de chien c’est pas caca

les 35 heures c’est caca mais faire signer des contrats de 20 heures c’est pas caca

la gauche dit c’est caca la droite dit c’est caca

selon le camp l’autre est caca

jeter un panier par terre c’est caca mais crever de faim c’est pas caca

fumisterie

 

aux chiottes aux chiottes citoyens

 

la chiasse idéologique t’use le fond du fondement t’a mal au cul t’as mal au foie tu dois réfrigérer tes goûts tes désirs tes contradictions tes soifs de vivre tu dois t’user dans le travail source de ton mérite et digérer la pilule qui te fait suivre le chemin guidé…

Marchons marchons que notre sang d’esclave abreuve leurs sillons !

  Texte poussé le 27 juin 2014

FLEUR DE VIE

Classé dans : Certains de mes écrits 2014,Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 11 h 54 min

La couleur de sa semaine

 

Dimanche, bruine et brouillard verdissent son cœur, elle vomit son labeur, deux heures pour mâcher sa feuille de salade et son bout de viande qui est à la viande ce que le fer est aux épinards, lance son dentier dans le saladier. Le sapin de Noël clignote majestueusement au milieu du restaurant du lieu de son enfermement, elle quitte la salle encore le ventre chantant et peine à voir à travers ses lunettes de cafard.

Lundi elle ressent jaune pense bleu dit vert, elle est verte de rage et point ne ménage. Mardi ce nouveau jour lui hérisse la peau lui plombe le mental et lui salit ses lunettes elle n’aime décidément pas l’eau, met sa tenue de matelote, se plante sous le hall, gare aux coups de parapluie. Réintégrée, à l’atelier peinture est amenée, s’est amusée à peindre les vitres en vert, puis est partie en courant, sur le chemin de sa détresse, elle aime jouer avec le vent ! « Vent frais vent du matin, vent qui souffle aux sommets des grands pins », chantait l’animatrice.

Mercredi elle serait bien restée couchée mais quelques contrats la retenait sur la route de la médisance qui piaffait dans les longs couloirs du grand isoloir, mal voyante mais pas sourde, elle aimait en faire bondance.

Lundi mardi mercredi silence radio silence téléphonique silence silence. Jeudi toilettage et massage, « elle est la folie en folie », chantonne-t-elle sous les vapeurs d’un jacuzzi à son voisin de souche, plus furieux que fou : « Elle a pissé dans mon aquarium ! » Elle est fière d’elle, les poissons rouges ont viré vert c’est d’enfer, rit-elle.

Vendredi jour de sortie, elle refuse la jupe la robe, s’est réfugiée dans le placard à balais, fait sa sorcière, finit attachée au bûcher de son lit.

« C’est pas à quatre fois vingt ans que vous me ferez faire le singe dans vos fêtes à la noix de c… »

Elle a encore réussi à éviter cette sortie où des petits garçons et des petites filles viennent chanter pourtant joliment joyeux Noël aux vieux de l’hospice. Elle serre contre son cœur la photographie de son unique petit fils partit à la guerre depuis trois ans pour sauver elle ne sait quelles affaires, elle sait qu’il appellera, elle ne doit pas quitter sa chambre et quand le téléphone sonne et qu’elle entend sa voix, son cœur rayonne !  Il est vivant son tout petit, sa seule main libre prend le combiné, le soleil est entré, c’est bien lui, et la bonne nouvelle tonne « mamie je viens te chercher samedi ! »

Elle a son père Noël et il a l’âge de son petit d’amour, il lui avait promis que, jamais ô grand jamais, elle ne finirait sa vie en maison de retraite !

Quand survient la mort de ses parents tués dans un accident de la circulation, il était en Afghanistan. Fils unique injoignable, la mairie se chargea des funérailles et plaça la vieille dame qui jamais, ne se résoudra à le croire disparu. Elle devint la dérangée de l’hospice, celle qui avait attrapé un grain de folie à la mort de ses enfants…

Sous son manteau couleur bonheur, mamie a revêtu sa plus belle tenue pour accueillir sa fleur de vie.

Texte fleurit le 15 novembre 2014

1 octobre 2017

Donc jusqu’au premier décembre pour s’inscrire au salondulivre.net

Classé dans : Mes écrits 2017 — eructeuse @ 10 h 16 min

Comme on dit l’occasion fait le larron et puis mettre de l’ordre pour faire sa présentation c’est faire d’une pierre deux coups ! J’ai choisi le livre que je vais envoyer !

IMG_20170314_025918

30 août 2017

ADOUCELINE…

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 8 h 01 min

Bonjour, j’ai l’immense bonheur de vous annoncer que mon roman : « Adouceline l’Ogresse Enchanteresse », genre Fantasy est parti à l’impression. Voilà chacun fait sa rentrée, moi c’est une sortie…

Je vous souhaite à tous et toutes une bonne rentrée !

a couleurs

1234
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus