Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Recherche : ane bougresse

1 août 2019

Pères malgré eux titre l’OBS

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 6 h 28 min

Apparemment toujours d’actualité

Réponse :

Pamphlet écrit en juillet 2007

LETTRE À UN IMBÉCILE HEUREUX

  »Mais qu’est-ce qui se passe ? » s’inquiète Idiotaime devant le spectacle d’Âne vociférant, rageant, un article de Libé à la main (du 4-07-07) .

« Quoi, quoi, quoi, patriarcat ? Allons dis-moi ce qui t’assassine … »

C’EST DE TA FAUTE !

DE TA TRÈS GRANDE FAUTE !

« Tu ne sais pas la grande nouvelle de ce siècle ?! tempête Âne. Vlà que des spermatozoïdes batifolent tous seuls, donnent la vie et leur propriétaire n’était même pas au courant ! Pauvre homme ! »

Il est devenu géniteur malgré lui !

Je suis émerveillée (sic) devant tant d’innocence ! Boudiou ! Il bande, il jouit, mais il ne sait pas qu’il peut être père à chaque fois qu’il décharge ses balloches, ah ! C’est ballot ! Faut l’aider, l’éduquer ! Tous les enfants savent, eux, que la petite graine du papa sert à faire des bébés.

Eh du con ! dictionnaire Robert page 803

préservatif: enveloppe protectrice employée par l’homme contre les maladies … et comme moyen anticonceptionnel, contraceptif masculin

Contraceptif: voilà ce petit bout de caoutchouc (tu peux choisir la taille, la couleur, le parfum), tu le glisses (ou la dame) sur ton gland gonflé de plaisir et hop tes petites bêbêtes resteront dans le latex au moment crucial ! Tu vois ça préserve!! L’info passe ? Ah non ça glisse !

APRÈS CRIS ET GÉMISSEMENTS :

LA PLAINTE

Comment ?! explose Âne (Pas de plaisir) en continuant la lecture de l’article de libé !

QUOI !

IL A PORTÉ PLAINTE !

IL RÉCLAME JUSTICE !

Il croyait que la dame prenait la pilule. Où est le rapport si je puis me permettre ?

Depuis quand le fait d’assumer sa contraception féminine permet-il à l’homme d’occulter la sienne et le dédouane de s’occuper du suivi de ses petites graines librement éjaculées ?

Il vit à l’aube de l’humanité ou il est idiot chronique cet homme ?

Il s’aventure un soir, jouit et il porte plainte pour faute contre la femme.

POUR FAUTE !!

Je rêve !

Oh Cruella d’enfer, te voilà mal récompensée de lui avoir donné du plaisir !

Il parle de faire un enfant dans le dos, voyons, il sait bien que c’est pêché là ! ( sourire ) Il est perdu ce pauvre homme !

Oh femelle mâle veillante, oh lubrique donzelle en mâle de grossesse !

Cachez ce sein, plumeuse de spermatos, SALOPE !

Cette plainte est un non sens biologique, une dérive patriarcale, une insulte faite aux femmes ! Comment a-t-elle même pu être recevable !

Je serais pliée en deux si cette histoire n’était qu’un cauchemar, mais là ça dépasse l’entendement. Ne me dîtes pas que certains hommes ne participent toujours pas à la contraception?

Depuis la création du feu, auraient-ils stoppé leur évolution ?

Âne fustige son Libé à la main :

AH ! LES CHIENNES !

Non Monsieur Zemmour, les femmes ne font pas d’enfant dans le dos des hommes, (libé du 4-07-07) ils ne sont ni infantiles ni mineurs, ce n’est pas : « Jouis sans contrainte ! » pour les hommes et « Sois belle et tais-toi! » pour les femmes. Oui, Monsieur Zemmour, notre ventre nous appartient, il est indissociable de notre volonté !

Oui, nous décidons de vouloir « être mère ou pas »

Oui nous avons le choix ! En matière de contraception, chaque individu doit assumer sa propre fécondité !

L’OBSCUR OBJET DE DÉSIR !

La femme continue de porter le sceau de l’infamie toujours fautive, toujours punie, DE QUOI ? Crénondediou !

La guerre contre les femmes n’a jamais cessé: battues, lapidées, violées, excisées, voilées, brûlées, assassinées parce que fille et esclaves sexuelles des soldats.

De partout la femme est en danger: le patriarcat demeure, il rôde jusque dans nos institutions, au parlement, même dans la bouche des politiques, si peu friands de parité et vous ne voudriez pas que je crie au loup devant cette sexiste, misogyne, insultante plainte.

Oui, monsieur Langlois, (Politis du 5-07-07) nous sommes en terrain glissant, toutes ces attaques patriarcales sont « bonnes» à dénoncer !

Âne la Bougresse

Fille, Mère, Soeur,

Pucelle, Mégère, Amie,Belliqueuse,Putain,Amante,

Harpie, Sorcière…

Femme

et outrageusement Incorrecte politiquement, na !

19 mai 2019

Âne La Bougresse a une vision

Classé dans : ça c'est ben vrai ! — eructeuse @ 8 h 16 min

a vision

27 février 2019

FAUTE AVOUEE

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 10 h 23 min

Oui je vous l’avoue, j’aime prendre mon pied, me noyer dans votre luxe sûr, jouir de toutes parts, de tous mes pores, dans un corps à corps torride, en vos ouvrages, vos prouesses, être en allégresse

Oui oui je l’avoue 

J’adore ma culbute en votre sein  

Tout apprendre le long de vos reins 

Ô divine colonne vertébrale pour tous et chacun

Même rien, avec vous, je suis tout

Ô oui ma mie ma joie ma dame Culture : je vous aime

Âne La Bougresse

21 février 2019

Mon petit dernier

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 8 h 12 min

Que vous pouvez vous procurer en me joignant à anelabougresse@orange.fr

20181228_122730_resized

20181228_123043_resized

Et pour ceux qui passent par ici, près de chez moi, il est à la Maison de la Presse Jako à Pujols

13 février 2019

Point de cuisse de Jupiter chez ÂNE LA BOUGRESSE

Classé dans : Genre mauvais genre — eructeuse @ 10 h 17 min

Ma chère maman me surnommait Mistinguette, j’avais beaucoup de surnoms d’où mes nombreuses appellations !

Point d’élite dans ma lignée c’est certain et ne faisant point partie du gratin dauphinois, oh désolée bourgeois, de la population locale, je m’évertue turlutu humour pointu, à faire ma publicité moi même pour mes ouvrages !

Quand vous pensez que mon livre le commerce des mots super apprécié par mes lecteurs, (voir les avis sur mon blog « mes romans Caroline Bordczyk ») livre d’anticipation sur le dérèglement climatique, sorti il y a deux ans, est depuis décembre 2017, entre les mains de celui qui est censé parler des livres sur radio 4, et qui a osé me dire qu’il l’avais mis de côté ! Vous comprendrez mon léger agacement envers cet ostracisme et ma détermination à me prendre par la main car on est jamais aussi bien servi que par soi-même ! J’ai dû mal prier le bon Dieu de la communication !

je pense à toi grenouille

7 février 2019

SPASMES ET CRAMPES

Classé dans : ça c'est ben vrai ! — eructeuse @ 14 h 07 min

Pas de soucis pour vous libérer d’une  pesteuse logée en vos bas fonds et qui  fait ressembler vos boyaux à un trognon de pomme, une bonne  solution pour libérer vos voies : lire un livre  à la franche rigolade comme  ADOUCELINE L’OGRESSE ENCHANTERESSE

IMG_20170907_153414IMG_20170907_153601

Que vous pouvez vous procurer à Pujols

IMG_20180702_095224

ou à anelabougresse@orange.fr

Votre dévouée Moqkeuz !

2 février 2019

Toute vérité n’est pas bonne à dire tant pis c’est dit !

Classé dans : Genre mauvais genre — eructeuse @ 5 h 56 min

TEXTE ÉCRIT EN SEPTEMBRE 2018

 PAN ! PAMPHLETAIREMENT VOTRE !

Dans ce monde où le libéralisme est roi, va faire connaître tes livres autoédités.

Un jour, pleine d’innocence, tu vas déposer tes dernières œuvres à la presse de ta ville puis après des mois de patience, tu apprends que chez l’une, La Dépêche : tes livres sont perdus par celui qui les avais reçus !(Vindiou c’est du travail et du pognon !) quant à la promesse d’un article, par le suivant qui te reçut, envolée… Certainement un veto venu de haut ?

Qu’en est-il d’un autre communicant ? Il te dit au téléphone qu’il les a mis de côté en excuse posée ! Un intervieweur pour une radio locale, propriétaire d’une librairie tout aussi locale…

Jadis tu passais sur cette radio, les temps changent ma brave dame ! Vous avez dit « bizarre comme c’est bizarre » !

Ah ah ah de côté depuis onze mois, un beau bye bye ; et à Sudouest : pas de réponse, cela a le mérite d’être clair !

PAN

Alors là : tu jouis profondément de ton ostracisme et tu sens le fluide de ta jouissance plus proche de la moutarde de Dijon que du parfum de la sainte plénitude, envahir tes navires !

Le respect est-il toujours un mot de la langue française ?

Dans un pays riche où des millions de gens sont pauvres, le mot respect est devenu indéfinissable… Comme le mot partage, dit en passant !

Ben quoi ? Tu croyais quoi la gueuse ?

Tu n’es pas Dame pompe pompe sucette, assurément ! Ni Femmes de…

Ah Nini la petite souris ! Souris quoi !

Ben quoi, la gueuse ?

T’as pas prié agenouillé devant les majestueuses baloches d’un Puissant ?

C’est fou comme la génuflexion donne du talent et de la notoriété : elle ouvre les portes des salons et des plateaux télé-vice-suels…

Ah ! Oh ! Ah ! Nous ! Na !

Même Raquel Garrido y va c’est dire !

Rien de neuf queue du vieux ?

M’enfin, fille du peuple, tu n’es point membre de la confrérie des Élites !

Sors de tes vapeurs !

PAN

Ah tu parles juste d’informer le public que tes livres existent, mais tu rêves là, la vilaine ?

Ah tu dis que la presse reçoit des deniers publics ! Tss tss ! Comme si cela engageait à quoique ce soit !

T’es sûre d’avoir bien regardé le film «En guerre» ?

Vile prétentieuse ! Plume de seconde catégorie, va chanter tes allégories dans les ruisseaux : là où est ta place !

Tu croyais te hisser dans un journal d’information, une radio locale, tu te crois où là ?

T’oublies chienne rouge que le libéralisme dicte sa loi jusque sur les touches des imprimeries…

T’imprimes ?

PAN

Faut vendre, vendre les feuilles du chou gras ! Quant à toi tu es au régime ! Na !

Bref c’est ainsi, tout est affaire de fric !

Bah mon dixième roman sortira ! Et le onzième est sur les chemins de sa finition : un livre de science fiction ! D’enfer la fiction ! Pan !

Caroline Bordczyk

toujours Âne La Bougresse !

PS : Blogueuse littéraire, politicienne de pacotille, humoriste détectée caustique mais aussi jouissive !

Pour mémoire mon premier livre, un journal de bord : « Irrévéren…chieuse ! C’est grave docteur ? » sur mes maladies auto-immunes, saupoudrées d’actualités, eut les honneurs de la plume de monsieur Langlois dans Politis qui recommanda mon livre autoédité, disant qu’il avait :  «un humour ravageur qui rend sa lecture assez jouissive… »

3 janvier 2019

SECTARISME

SECTARISME

Tout le long de mon chemin de révolutionnaire de pacotille et de militante, j’en ai croisé des sectaires, ces vrais missionnaires de la vraie gauche qui vous collent une étiquette quèquète – oui ça va avec – sur le dos ! Jusqu’au mec qui m’attaqua sur le viol et le féminisme, mazette, accroché à ses burnes : ben non je n’ai jamais écrit qu’il fallait avoir été violée pour être féministe… Grave le mec qui te reproche le cri de ton livre quand d’autres l’entendent, et quand un autre chante le sien…

Les grands prétendants à la médaille du vrai révolutionnaire n’en finissent pas de juger : ils se comportent comme les religieux, c’est d’ailleurs pour ça qu’ils ne sont pas Charlie : le combat pour la laïcité chez eux, he mais de quoi tu me parles là ? La laïcité est devenue péché !

Hélas trois fois hélas, je les ai vu de près les magouilleurs et les donneurs de leçons, c’est pour cela que j’avais fait un texte après l’élection de Sarkosy ! ( mis plus bas)

Ah ça missionne sec quand je dis sec, je me marre ( je m’étais faite traitée de bourgeoise par un mec du PSU parce que j’avais refusé sa botte ! Et un autre que m’avait dit que je trahissais la classe ouvrière parce que j’étais à l’UEC et lui le vrai révolutionnaire était à la Ligue ! Mais oui mon bichon tu vas m’apprendre la vie ! Comme l’autre qui voulait que je prenne l’affiche du Front de gauche à la manif des balais lol, alors que je n’y militais plus, parce que j’étais interviewée par BFMTV, oui j’avais été voir la journaliste et avais critiqué leur prise de position sur Marine Le Pen quand elle est venue à Villeneuve alors elle m’avait répondu : « Je vais vous montrer qu’on n’est pas tous comme cela… »

Désolée je ne suis pas la femme sandwich du Front de gauche, désolée j’ai décollé ma cuti idéologique !…

La tasse est pleine circulez !

Rien n’a changé toujours les mêmes staliniens, on te cause que si t’as la bonne couleur, la bonne adhésion, la bonne position ! Je me souviens lors d’une coordination à Amiens, un mao chantant une main tapant sur son marteau : « Marchais on t’a pas eu en 68, on t’aura aujourd’hui ! » Là c’est la fabrique des pompons ! Qui qui va avoir son pompon de révolutionnaire c’est moi c’est moi !…

J’ai vu lors d’une réunion d’un collectif, cela devait être vers 2012, des décisions prises, des votes faits qui n’allant pas dans le sens du « beau » parleur de séance et qui n’avaient pas été respectés dans le tract-mail, oui parce que les luttes se faisaient mails…

Alors j’ai dit stop !

Quelle pitié cela serait risible si les enjeux n’était pas de vivre libre et de combattre l’exploitation du capitalisme ! Ce comportement, ce formatage à la bonne pensée c’est ni plus ni moins que de l’inquisition ! Pour avoir été dans de nombreuses luttes et mouvements je les ai vu de près les noyauteurs et les grands donneurs de leçons… Ceux qui s’immiscent et manipulent pour apporter la vraie et seule bonne parole et je l’ai vu de près avec la campagne des élections présidentielles de 2007 : j’étais aussi à Montreuil, les délégués devaient donner les résultats des collectifs j’ai vu ceux qui se permettaient de prendre la parole alors que le temps ne permettait pas à tous de s’exprimer, il y en a un qui est même député aujourd’hui !

Comme ce qui se passe avec les gilets jaunes ! Ces révolutionnaires qui ont pris le train en marche avec une pince à linge, pour aller diffuser leurs bonnes paroles à ces analphabètes, – même mépris que les bourges – comme les missionnaires l’ont fait pour évangéliser les vilains sauvages ! D’ailleurs certains se reconnaissent à leur gourou ! Et n’oublions le top du top, l’écolo le doigt accusateur : vilain humain quand vas-tu te décider à penser à tes enfants, réveille-toi con la planète brûle ! J’aime beaucoup leur éducation populaire, j’ai dû raté un chapitre de leur bible !

C’est clair que passer du gourou et des missels au RIC, ça va être coton !

Ces missionnaires de la bonne pensée de gôche prennent les gens pour des cons pour des incultes des footeux buveurs de bière incapable d’avoir l’esprit luttes de classes ! « Je lutte moi c’est classe ! » Est-ce qu’ils l’entendent, là le cri de ceux qui souffrent ?

Ah regardez la leçon venue des cons !

Pendant que vous rêviez du grand soir eux ils le font !

Vindiou c’est fort de révolution !

Tout ça pour dire que ce n’est pas d’aujourd’hui que tout ça me bassine, déjà petite quand on a voulu me formater au cathé et à l’école, j’ai rué dans les brancards !

Comme disait ma maman vaut mieux être seule que mal accompagnée alors vos élections vos gourous vos grands soirs vous faites comme vous le sentez… pas de soucis mais sans moi, je me fonds dans le nombre et la masse et je m’en fous de paraître à la masse !

Au fait le féminisme ce n’est pas un accessoire pour faire bien sur une liste ! La domination masculine est partout ! Ah oui il ne faut pas dire les choses* car ça va faire le jeu du FN, ça aussi je l’ai entendu !

* Ben dire que des gosses se sont fait casser la gueule, tabassés parce que de sales blancs, de sales rouquins, bouffeurs de porc chut ! La défense des gosses, à géométrie variable ? Faut les excuser les tabasseurs comme les terroristes, victimes de cette salope de France !

De toutes manières c’est trop tard la maison brûle, les politiciens clientélistes font la part belle aux religieux qui détestent la France, conchie la laïcité et place Dieu au dessus de la République ! Et là ce n’est pas le dérèglement climatique qui est en cause ! Chut !

Si des gens s’abstiennent de voter c’est que la trahison des idéaux de liberté d’égalité et de fraternité avec la souveraineté de la France, est réelle et se voit comme le nez au milieu du visage ! Quand on veut faire le ménage de la République faut pas oublier aussi de le faire chez soi ! Je m’emploie à faire le mien !

Actons : Action Flagellation

Pamphlet écrit en janvier 2008 après notre bel exploit d’avoir trahi le peuple pour lequel soit disant nous luttons ( oui avec ce serait déjà mieux) ! …

HÉ ÔÔÔ !!!!

ET BONNE SANTÉ ?

«Âne, ma pôvre Âne, ne vois-tu rien poindre ?» martèle Idiotaime à sa confidente habituelle.

«Suis pas philosophe, mais du fond de mon Aquitaine, j’aurais deux mots à vous joindre en ce mois de janvier !»

« Ô ! Ô ! » chuchote Idiotaime

BONNE ANNÉE SEGO

BONNE ANNÉE LES 3  » B « 

BESANCENOT, BUFFET, BOVE ( ma préférence… ), (depuis je travaille fort pour sortir de tout formatage idéologique)

Oh pardon sieur Bayrou, j’vous avais oublié

BRAVO LE CLUB DES 5

BEAU FIASCO !!!

Flagellons-nous puisque tel est notre destin !

RESPONSABLES

Oui tous responsables

Tous ensemble wouhai !

Crénondediou!

Les honnêtes militants

(ceux qui ont toujours raison)

et

les éveillés, les endormis, les endormeurs, les rêveurs les indifférents, les attentifs, les abstentionnistes,

les cocos, les socialos, les bobos, les écolos, les trostcocos,

les syndiqués,

les encartés, les désencartés, les encadrés, les non-encadrés,les entartrés, les entarteurs, les philosopheurs, les désenchantés

les bien-pensants, les mal-pensants, les diseurs, les écriveurs…

Actons-nous braves gens, le vent se lève …

La peur n’a pas évité le danger !

Nous n’avons pas su, oui su, du verbe SAVOIR !

Nous mettre tous ensemble ! Tous ensemble??

Je rirais si je n’ avais les lèvres gercées,

les dents serrées.

La douleur des trahisons suinte dans ma peau

la colère écartèle mon cœur

mon corps se craquelle de ces douleurs continuelles et mes yeux pleurent notre bêtise, notre cuisante défaite; ah pour être cuit, on est cuit, on est même frit ! 

Actons-nous, braves gens, la tempête pointe …

TRAHISON

Mon père, ce mineur de fond, cet autodidacte sans renom, me disait toujours :  » toute trahison est punie de peine de mort « 

HONNEUR ?

HORREUR !

Face au danger,

à cette droite lepénisante, libérale et absolutiste

philosophiquement Bigardiste,

Face à cette droite faisant la guerre

à nos acquis sociaux

Face à cette bourgeoisie consciente de sa classe

taillant nos droits à coups de législations dans cet hémicycle, lieu de parodie de notre sinistre démocratie

oui, face à ce danger extrême

nous n’avons pas su !!

NON ? SI !

Nous ? Oui ! Nous !

the gauuuche !

Cocorico !!!

Nous opposer, nous rassembler, faire front hier.

Et vous voudriez, oh ciel, me faire croire; VOUS, NOUS, la gauche de la gauche de quelle gauche, qui est de gauche ?

Que nous pouvons résister, refonder, re fédérer sans laver notre linge sale !!! Pouah!!!! Ça……………craint !

Actons-nous braves gens, la mer s’agite …

Nous nous sommes sabordés, la gauche est morte ?

Vive qui ? Qui sommes-nous ? Représentatifs de

qui et de quoi ?

DU PEUPLE ??

Où sont ses idées, ses rêves, ses aspirations

ses prises de parole, ses lieux de parole,

ses mandats, ses doléances …

Qui dit quoi et pour qui et pourquoi ??

au nom de quels principes, quelle vérité ??

La leur, la notre, la votre, la mienne ??

POUR QUELLE DÉMOCRATIE ??

SUFFIT !

Actons-nous braves gens l’eau monte,cessons de nous masturber le nombril  » anti-Sarko « 

s’il est bouffon

nous ne valons guère mieux !

N’EST-CE POINT NOUS

qui parlons au nom du peuple

BONNE ANNÉE DE LUTTES

pour sûr que pour gagner plus, il va falloir lutter plus

 TOUS ENSEMBLE !! TOUS ENSEMBLE !!

WOUHAI !!! CHICHE !!

 Âne la Bougresse

2 janvier 2019

LA FAMILLE NOËL On naît… On est ce qu’on fait…

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 8 h 00 min

A travers le drame que traverse la famille d’un riche entrepreneur, des gens d’horizons différents vont être amenés à se rencontrer…L’action se passe en 1980…

Improbables rencontres ? Des faits du passé vont resurgir, qui ont bouleversé la vie des protagonistes… Dans cette fiction, certains personnages sont nés avant la première guerre mondiale, d’autres avant la deuxième guerre mondiale et d’autres encore après… Les marques du passé s’inscrivent aussi en dehors des livres d’histoires… Long et lourd peut être le chemin de la vie mais il n’est pas dit qu’une lumière ne l’éclaire pas…

20181228_122730_resized20181228_122842_resized

Vous pouvez le commander à anelabougresse@orange.fr

29 décembre 2018

Mes romans

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 16 h 22 min

20181229_095026_resized

Un peu d’information

 

Je me suis installée à Villeneuve sur Lot en 2004, suite à l’embolie pulmonaire de ma maman… J’ai choisi mon pseudo d’auteure avec elle… Mon papa nous quitta en 2005, ma maman en 2011…

L’Aquitaine est très belle, mais j’irai revoir ma Champagne… et je rêve de Normandie…

Je suis devenue Auteure – mais pas d’inquiétude, je ne suis pas haute – en 2008, car une insidieuse maladie s’est invitée, l’odieuse, de son plein gré, inopinément, dans mon intérieur, et pan me voilà sur le banc ! Alors mes jours ressemblant à mes nuits, j’ai couché mes mots sur le papier, depuis cette autre maladie ne m’a plus quittée. Quant à la vilaine, elle est soupçonnée d’avoir des origines liées à des pesticides… Pan ! Mais quel monde !

Je me permets de vous communiquer cette bafouille sur mes écrits …

Victoryne Moqkeuz mon anagramme

Caroline Bordczyk mon pseudo d’auteur 

Ainsi donc il y a dix ouvrages :

« Irrévéren…chieuse ! C’est grave docteur ? » Novembre 2008. Un journal de bord sur mes maladie auto-immunes saupoudrées d’actualités etc… Recommandé par monsieur Langlois dans Politis.

J’ai écrit aussi plusieurs pamphlets dont deux furent publiés dans Politis, signée Âne La Bougresse. Et une lettre sur la Laïcité pour la presse syndicale, signée sans pseudo ! Tous sont dans mon blog littéraire…

« Crime de lèse majesté et vous trouvez ça drôle ? » Juillet 2009. Un conte politique où toute ressemblance avec des hommes politiques est volontaire.

« BOUQUET DE FEMMES » Un polar septembre 2009, réédité en mai 2017. Il y a de la tigresse dans l’air…

« Brame au dessus d’un nid de cocottes » Décembre 2014. Un ouvrage contre le patriarcat, très contre ! Un travail qui m’a demandé beaucoup du temps… A l’époque sur radio 4, l’intervieweur avait dit que j’étais une lanceuse d’alertes…

« Allô La bougresse, quelles nouvelles? » Décembre 2014. Des textes choisis qui jalonnent mon blog littéraire : victorynemoqkeuzaliaslabordczyk.fr

(J’en ai trois autres…)

«LE COMMERCE DES MOTS» Mars 2017. Fiction romanesque sur fond de dérèglement climatique… Gare à la chauffe politique ! J’ai passé beaucoup de temps à l’écrire… Pour être chaud c’est chaud ! Un livre aussi militant !

«Adouceline L’Ogresse Enchanteresse» Septembre 2017. Un roman « Fantasy » le rire était de la partie ! Je me suis régalée à l’écrire comme « Crime de lèse majesté…»

«Mémé Gâteau et la Planète Orange» Novembre 2017. Histoire inventée il y a longtemps, écrite et lue en mars 2009 et enfin publiée, un Hommage…

«LE ROMAN DE SA VIE…  Une infusion de T ? » Juin 2018. Un livre sociétal, dirons-nous : les choses de la vie… ses douleurs et ses joies.

Et mon dernier sorti le 28 décembre :  » La famille Noël… On naît… On est ce qu’on fait…» Un roman sociétal qui prend ses racines dans les guerres et autres bouleversements et qui s’arrête la veille de l’année 81, encore des choses de la vie…

J’ai un roman « Fantasy » en cours, « L’ÉTERNELLE », il est en route depuis bientôt deux ans… Je le publierai au premier trimestre 2019…

Mes livres sont autoédités et ceux sortis depuis 2017 sont consultables et achetables à la maison de la Presse de Pujols… On peut les commander à anelabougresse@orange.fr. Quant à une diffusion de mes livres plus performante, j’ai un projet…

Cordialement

12345...9
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus