Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

25 mars 2020

Fraise et fraise

Classé dans : Le coin du coin coin ou le con-fi de la canarde — eructeuse @ 5 h 48 min

Allez feignants dans les champs ! Il faut sauver la fraise !… L’économie libérale sentant sa mort prochaine appelle aussi au patriotisme économique comique hic ! Quant à ceux qui n’ont pas renouvelé le stock de masques, il y a peu de chances con de les voir en prison… Selon qu’on soit puissant ou… Tu vas arrêter de la ramener ta fraise !

24 mars 2020

Peindre et dépeindre

Comment narrer sa célèbre personne en ce moment de confinement. Quand d’autres ont conté leurs nuances de grès oh pardon de Grey pourquoi ne point venter ses extractions troudeballistiques ?

Ah narrer les transhumances de l’œuf dur de la casserole sans teint à la cuvette du trône sanctifié à l’eau de javel  où je ponds donc je suis…

Écoute lecteur ce rendu haut en couleur : comme est horrible l’odeur de l’oeuf dur vidangé un matin sans fin d’un confinement chagrin… Oui ça pue j’existe encore alors un peu…

Pas sûr que la peinture de cette diatribe aux senteurs canard-WC soit bien sentie ! Fi !

23 mars 2020

AVEUX…

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 9 h 00 min

La quête de tendresse n’est ni un aveu de faiblesse, ni une capitulation… Je repense à mon père quelques jours avant son grand départ, à l’hôpital, nos mains serrées… Instant sans mot… j’avoue ma peine, l’aveu de peine n’est pas une ode à la victimisation, l’aveu de peine est en moi…je repense à toutes ces mamies mortes seules lors de la grande canicule, je pense à toutes ces personnes qui sont parties seules, partiront encore seules, dans ces moments de grande solitude obligatoire, chaque geste d’humanité envers notre prochain est un acte de tendresse, on a tous besoin de tendresse… Aimons-nous les uns les autres, soutenons-vous les uns les autres…

Gratuité

Classé dans : Atypique pique,ça décoiffe ! — eructeuse @ 8 h 04 min

Quels conseils donner pour les confinés ? Moi qui le suis de longue durée j’ai plongé dans les films avec Lino Ventura, je l’adore, en plus il me fait penser à mon papa ! Question lecture je me pencherais bien sur une BD, mais celles que j’ai, ont été lues maintes fois… Ma foi, du coup je repose mes yeux ! Quoique je visite beaucoup internet… Du coup, je vous conseille vivement l’article : « Voici venu le temps des Assassins » sur Michel onFray.com !

cat-984097__340

Qui rit qui rit

allan barle 22

LE CHOIX DU ROI

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 6 h 30 min

Le choix du roi

Dans société policée, il fut de bon ton de tirer sur des mineurs grévistes… comme de mettre au bagne l’enfant chapardeur avec bonne ardeur…

Dans société policée, il fut de bon ton de faire monter sur l’échafaud l’avorteuse…

Dans société policée il a été de bon ton de dire que Charlie-Hebdo mettait de l’huile sur le feu…

Dans société policée on ne se suicide pas et on ne revendique pas l’euthanasie, on va jusqu’au bout de sa maladie, on est maintenus en vie contre notre avis…

Dans société policée, il arrive qu’en raison de l’état moribond des hôpitaux sacrifiés sur l’autel du libéralisme, qu’une personne en raison de son état ne sera pas intubée pour sauver celle d’à côté…

Dans société policée, on laisse la tempête tomber sur le corps médical dans la débâcle qu’on a semé !… Chut !… Mais c’est la guerre a dit le roi ! A la guerre comme à la guerre, la guerre qui doit sauver l’Humanité… L’Humanité policée !

Silence dans les rangs, dans société policée, il est de bon ton de ne pas critiquer le choix du roi ! Fondamentalement il ne faut pas se tromper, la société policée vaut sauver d’abord et avant tout, le soldat bourgeois et son économie ! La preuve en est le traitement répressif des gilets jaunes !

22 mars 2020

Le coin du coin coin

Classé dans : Le coin du coin coin ou le con-fi de la canarde — eructeuse @ 7 h 24 min

RAH MAGE PLUMAGE ET LUSTRAGE LES MAMELLES D’UN BON POSITIONNEMENT

Que faisait-il au temps d’hier ? Il passait son temps à plumer les services publics… Et maintenant il brasse, ce mage et colmate les désappointements d’hier et ça marche, il rame quatre point de plus au dessus de son ancienne place, le thermomètre des sondés a parlé ! Ah sortir du confi-nage des sondages ça vous lustre le moral ! C’est pas la fièvre du samedi soir mais question température autant rester sage ! Fi !

22 mars

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 4 h 08 min

En ce jour de confinement j’ai chopé 64 ans, collée serrée au printemps… Je pense à mes parents, à ma famille, à mes enfants… aux amis, aux amies aux longs cours, aux « Maryse » de ma vie…

En ce jour de confinement j’ai chopé 64 ans… Dans le silence de la nuit, des souvenirs affluent, des chemins, des promenades, l’air de ma campagne… Les ponts que j’empruntais lors de mes pérégrinations sportives… Je n’ai jamais cessé de t’aimer, paysage de mon enfance, tu es inscrit aussi dans mes romans pour l’éternité… Je n’ai jamais cessé de t’aimer paysage de mon enfance, je t’ai conté l’amour collé serré à ma plume… Je n’ai jamais cessé de penser à tes jolis coloriages, enivrée de tes lilas, ensoleillée de tes blés…

En ce jour de confinement j’ai chopé 64 ans, comment ne pas penser à toi maman… Je suis venue nue, je me suis battue pour être ce que je suis devenue une universaliste convaincue… Je suis venue nue, habillée de l’histoire de vos passés, vous les êtres qui avez peuplé terres parcouru mers et mon cœur d’enfant apprenant…

En ce jour de confinement j’ai chopé 64 ans, et si la vie n’est pas un long fleuve tranquille, elle brille de ces feux magiques que dame nature a confié au grand livre encore mystérieux, infini, et c’est tant mieux de la création aux milliards de galaxies… Merci !

coeur1

21 mars 2020

LA VIE EST UN COMBAT

Classé dans : Va chemine va trottine — eructeuse @ 7 h 47 min

LA VIE EST UN COMBAT

Dans un monde où le fric domine, sommes-nous du tri sélectif ? Est-ce cela quotidiennement ? Ah on se pense dans un univers démocratique ? Rien que d’avoir laissé avoir lieu le premier tour des élections municipales alors que le coronavirus se baladait dans les rues est la preuve de la duperie de notre monde ! Mais rien n’est figé…

Nous voilà confinés et fleurissent ici et là les bons plans pour nous occuper des fois que nous, cons, les reclus nous ne sachions jamais quoi faire de nos vies… alors il y a ceux qui balancent le quotidien de leur nombril, histoire passionnante, mon nombril dans le bain, dans la cuisine, sur le balcon qui applaudit et soutient enfin les soignants…dont il se branlait hier…et tout ceux qui font leur promo car les heureux jours de la consommation à tout vent devraient revenir… Pense à moi comme je t’aime… Même m’aime…les psy viennent à notre secours pour sauver éventuellement notre couple de cet enfermement avec enfants…

Après avoir été tournés et retournés comme un poisson dans la farine, ô beaux con consommateurs d’hier, il s’agit de savoir que nous sommes toujours des consommateurs importants dans nos petits mètres carrés, où on est cernés par nous-même, cerveaux disponibles pour qui, M6 va ressortir sa daube : des films avec papa Noël ! Papa papa papattes ah rappel de notre condition d’exclu où nous apprenons qu’on va toucher à nos congés payés sans compter qu’en prime le serment d’Hippocrate, a lui aussi mal au cul, puisqu’il trie les gens !

Comme dans toutes les guerres, on fait appel à notre sens du devoir… Noble guerrier aimant sa patrie… Noble aujourd’hui, saleté de souverainiste hier…

 Cette crise nous met en pleine face l’inégalité de la société, c’est un fait, triste fait de voir infliger en plus de leur misère, des contraventions aux SDF… Fondamentalement il est clair qu’il faut sauver le soldat bourgeois et son économie !

Oui oui tu es important, citoyen moyen, car si tu viens à manquer cher exclu reclus, qui ira demain turbiner pour remonter le pays ?

Protégeons-nous tous, la vie est un combat, demain sera à reconstruire c’est certain…et nous aurons notre mot à dire…

Que de peines et de tourments en l’espoir de ce jour, pensons à tous ceux qui bravent la mort, pour nous tous, la vie est un bien si précieux… Pensées aux familles endeuillées…

Oui soyons confinés, solidaires, par devoir par humanité ! Tous ensemble on est tout !

20 mars 2020

L’a pas fini de râler !

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 9 h 40 min

Dans son enthousiasme à passer son temps à éjaculer sa liqueur de râle sur les autres afin de passer pour le meilleur en ce monde d’insatisfaits, mais quel monde ! Ce joli spécimen de la jacasserie castratrice est-il  adepte :

1) de la confrérie de la sainte pleurnicherie de la terre du dessus ?

2) il est comme ça, 100% nature, premier de cordée né, tout dans la langue, dont le postérieur s’allège allègrement, libéré de ses vents aux râles époustouflants ?…

3) un râleur parmi les autres, point marre et tiroir flingue ?

Pan ! C’est qu’il tire sur la liberté d’expression ! Pour le coup faut plus qu’un masque mais une armure !

Ceci étant dit confinez-vous on en viendra à bout…

1...56789...480
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus