Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

1 juillet 2018

BRANLETTE ECONOMIQUE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 8 h 00 min

Dans une résidence plus proche d’un château sorti d’un conte de fée que d’un F4 en HLM sorti d’un disque de Renaud, le saigneur des lieux répond à son amie qui lui demande : « Comment va le CAC40 ce matin mon cher ami jupitérien ?

-Très bien madame la marquise ! Il éjacule ses profits dans les bourses des actionnaires, c’est divin ! Et ce qui est encore plus jouissif ma chère, c’est de savoir que le bas peuple se branle avec les pertes et profits des mesures anti-sociales que je lui impose !

- O mon ami je me délecte de votre langage ! Si on allait fêter ça ! »

pluie de sous

30 juin 2018

Vie et avis… dans Marianne

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 17 h 33 min

img187

LA CRISE SA FAIM

crise fin

BLANCHE GARDIN

Image de prévisualisation YouTube

Combien de calories le rire ?

Pliée de rire, je croule !

Humour de début de journée !

humour

BRAVO LE SAV XIII

Classé dans : Treize à table he vindiou sur l'herbe ! — eructeuse @ 7 h 10 min

Une première liste de 26 noms avait été donnée après le premier stage des U16 de l’équipe de France. À 7 jours du second stage, une nouvelle liste des 21 joueurs convoqués pour les deux matchs face à l’Angleterre est sortie.

1. Alan Baby (XIII CATALAN)
2. Louis-Esteban Biville (SJ LIMOUX XIII)
3. Luc Brocas (FCL XIII)
4. Lucas Cuellar (FCL XIII)
5. François Dorce Hantz (SO AVIGNON XIII)
6. Mathieu Drouard (ST ESTEVE XIII CATALAN)
7. Baptiste Dubertrand (SAV XIII)
8. Baptiste Fabre (ALBI RL)
9. Matteo Ferrer (ST ESTEVE XIII CATALAN)
10. Lucas Gagnon (ALBI RL)
11. Jules Gonzalez (ALBI RL)
12. Romain Khedimi (XIII CATALAN)
13. Benjamin Laguerre (SALON XIII)
14. Leo Laurent (ST ESTEVE XIII CATALAN)
15. Hugo Lescouzeres (SAV XIII)
16. Leo Llong (ILLE XIII)
17. Vianney Morin (LA REOLE)
18. Arthur Nunez (ST ESTEVE XIII CATALAN)
19. Cesar Rouge (SJ LIMOUX XIII)
20. Arthur Salles (FCL XIII)
21. Thomas Soler (FCL XIII)

Pris sur la page TREIZE MONDIAL article écrit par NICOLAS

29 juin 2018

C’est fou quand un ami parle de vous sur Twitter

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 23 h 38 min

Joseph Toquec sur Twitter !

Le 9eme livre de Victoryne vient d’être édité (Le Commerce des mots de cette auteure (autrice) m’avait réconcilié avec le genre roman que j’avais délaissé depuis des décennies ). https://plus.google.com/+VictoryneMoqkeuz/posts/UyvfAboM1Pc …, (post sur G+) http://victorynemoqkeuzaliaslabordczyk.fr/2018/06/29/il-est-arrive-2/ … (son blog)

Avec la photo chapeau ! Wahou ça me touche !

Depuis 2008 la Bougresse a semé ses mots

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 20 h 35 min

la récolte est de neuf ouvrages tous différents les uns des autres, du premier, le journal de bord sur mes maladies auto-immunes, en passant par le conte politique, puis le polar ressorti en 2017 comme je me l’étais promise, le livre sur le patriarcat qui me tenait à cœur, suivi de quelques nouvelles à travers des textes choisis, après mon livre d’anticipation sur fond de dérèglement climatique, un livre militant, vient ensuite mon Ogresse, très fantaisiste, je me suis régalée à l’écrire, quant à ma Mémé Gâteau c’est une forme de cadeau… Et voilà le petit dernier qui narre des choses de la vie… Amour, amitié, drames, joies, conjugués au présent avec du passé…

IMG_20180629_200028

Il est arrivé

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 13 h 38 min

Je suis folle de joie ! C’est fou comment une petite chose donne beaucoup de bonheur… A suivre !

IMG_20180629_130006

Au centre de son coeur

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 8 h 55 min

Dans la levée du jour, en nouvelle spécialiste de l’abondance, elle a pris son plumeau, mis ses yeux en orbite dans le grenier des joies de son cœur.

« Ah tiens la Yvette a changé de coiffure, ah ah elle est vraiment très belle… Marcel part faire sa ballade, tiens il n’a pas son chien ?  Un tracteur au loin toussote ! Ah le René a sorti l’ancien… que la nature est belle… »

On entend comme un piaillement…

Elle n’entend pas.

« Quelle bonne idée j’ai eu d’acheter au marché des belles occasions cette longue vue sur pattes ! Tiens Suzanne sort déjà sa mobylette, elle a pris le grand cabas, elle va faire son plein de commissions ! »

 

Le piaillement se fait plus pressent ! « Celui-là il sait se faire entendre ! » Mais voilà que le tambour du garde champêtre entonne l’heure de sa messagerie et annonce que le feu d’artifice sera exceptionnel… « Patati patata, on s’en fout, encore nos sous qui partent en fumée ! »

« Oui oui je viens », hurle-t-elle, dans la solitude de son cœur, elle s’est prise d’affection pour un vieux bâtard aussi vieux qu’elle : un jour de grand froid, elle était sur la route avec sa brouette et comme à chaque fois qu’on la voyait d’un peu trop près, elle recevait quelques caillasses de quelques crasses… sans parler de ceux qui lui prenaient son intimité, ces orduriers pensaient la mettre plus bas que terre, lui rappelaient sa condition d’animal, ces orduriers de la génuflexion hypocrite du dimanche…

Elle vit une forme toute recroquevillée dans un fossé, intriguée elle alla regarder, un animal maigre gémissait, elle lui parla doucement !

« Faut vraiment être un monstre pour mettre un animal dans cet état ! Le pauvre hère était enroulé dans des barbelés ! Ah les porcs ! »

Pour les lui retirer, elle mit beaucoup de temps, le pauvre être était sans force et sous la voix douce, se laissa extraire de sa prison !

« Ah ben mon cochon t’es plein de puce ! T’es aussi moche que moi, à nous deux on fait la paire ! Ah ben hé ben, bienvenu dans la maison de la sorcière ! »

Elle vivait dans une cabane à l’orée d’une forêt, qui tenait debout par miracle, elle bichonna le chien et l’appela Miracle ! Quand sa mère mourut, il fallu toute la patience et la générosité du curé et du médecin, de quelques amis, pour la maintenir en vie…

 

L’obscurité n’avait pas envahi son cœur…

 

Elle savait beaucoup de la méchanceté de l’être humain… Et celui-ci prétendait tout savoir d’elle, avait colporté ses médisances, avait décortiqué sa vie, comme s’il était dans sa tête, comme s’il vivait avec elle, comme s’il connaissait sa vie ses peurs ses joies ses souffrances, et parce qu’elle était si différente d’eux, avait tiré des plans des conclusions sur leur comète, surtout depuis qu’elle avait hérité de la Belle du Pré, une résidence huppée et d’une fortune conséquente qui la fit basculer du ruisseau au chaud !

 

Il s’avéra qu’elle était une enfant naturelle d’un riche bourgeois du coin qui avait laissé une lettre pour son fils à lire après sa mort… Le fils trouva la lettre dans un tiroir secret d’un bureau…Il avait une sœur… alors il la coucha sur son testament et ne mit plus la maison en vente ! Sa mère n’avait jamais voulu entendre parler d’elle… La fortune venait d’elle et menaça son époux de la rue…!

 

Elle sortit vivement du grenier inquiète pour Miracle, elle passa un coup de plumeau sur le christ, sur sa croix qui brillait déjà comme un sou neuf, lui fit un énorme bisou et lui dit : « Merci ! »

On aurait dit qu’une larme coulait sur le corps du Christ, la vieille dame le regarda, le prit contre son cœur et dit : « Ta place est au salon ! Fini le grenier ! »

La vieille dame, Marie de son prénom, retrouva son Miracle qui avait un peu la truffe chaude ! Elle appela le vétérinaire et dit : «  Tu vois ça, c’est un téléphone et hop on parle à qui on veut ! Ça aussi c’est un sacré miracle » Et elle lui fit un énorme câlin !

1...34567...281
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus