Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

5 août 2013

QUI VOLE UN ŒUF VOLE UN BŒUF?

 

QUI VOLE UN ŒUF VOLE UN BŒUF ?

 

 Il était une fois un pauvre pauvre fumeur de havane…

Il fumait fumait tant et plus que la fumée l’aveuglait pour en régler tous ses débits !

L’état grande pompe à blé devant l’éternel, donnait donnait royalement, ses écus à ses zélés serviteurs avec noblesse et compassion…l’état est si bon…

Mais un vilain canard déchaîné à la langue fourchu, passa par là et dénonça l’élu !

Ô VIL FAQUIN

AH POSTULE MÉDIATIQUE

Ô CARIE DE MÉPRIS

Qu’as-tu osé faire là ?

COMMENT ?

Tu t’attaques aux grands

aux sbires aux puissants

méfie-toi que tes caves et tes greniers ne soient visités

pire que tu te retrouves avec un rail de chemin de fer à la place de ta machine à dactilo-dénoncer !

ALORS ALORS ALORS ?

Alors le misinistre alla ainsi démissionnant en devant-ô le pauvre pauvre pauvre manant- rembourser les écus de la RÉPUBLIQUE, sans passer par la case tribunal démocratique !

MORALITÉ :

Dans le pays DE LA FONTAINE, quand tu voles les écus de la RÉPUBLIQUE, tu démissionnes…

Dans le pays DE LA FONTAINE, quand tu voles une mobylette avec sur ta peau une couleur de havane, c’est la case prison qui t’ouvre ses portes, la généreuse !

Dans le pays DE LA FONTAINE :

A TROP BOIRE DE COULEUVRES LA VOMISSURE EST CERTAINE

texte éructé la plume au bout du poing le 5 juillet 2010


L’attente est une discipline méritante

Classé dans : Pétroleuse de pacotille la fille ! — eructeuse @ 8 h 13 min

L'attente est une discipline méritante dans Pétroleuse de pacotille la fille ! sarkoz

Après plus de trois ans de loyaux services à la cause du peuple en ce goûteux blog ( saperlipiplette fermé maintenant) où ma plume cancanière de gôche m’a permise de vous faire connaitre notre non roi Nicobert (qui mit notre France à l’envers)et sa bonne politique au service de ces loyaux riches, il me faut ajouter un zeste de patience, une once de témérité pour vivre le jubilé de mon machiavel qui se termine hélas pour lui,  le 15 juin à minuit, à savoir, la fin de son immunité de président !

Ah jouissive attente 

ah quelques petits tours et puis s’en va 

enfin la levée des secrets des affaires

ah oui il était bien sage de créer les amis du monsieur, c’est bon de savoir qui baignera dans le seau de l’infamie…

Que justice soit faite !

Ainsi soit-elle !

09-06-29-sarkozy-balladur-chirac-150x150 dans Pétroleuse de pacotille la fille !

texte gloussé et  joui le 4 juin 2012

3 août 2013

La chaleur de l’écrin jamais ne s’éteint !

Classé dans : Atypique pique,Suavement — eructeuse @ 8 h 25 min

Voici un texte que j’ai écrit le 28-12-09, récupéré sur mon premier blog « Irrévéren…chieuse… » …

 

Suavement votre !

 

Que l’année 2010 soit chaude, ah mais sans danger climatique, hein !

 En ce moment, je n’ai personne pour faire bondance et faire monter le score de mes bagatelles…et je ferais bien ripaille avec quel-qu’amant dodu de la circonférence tant intellectuelle (rien ne vaut un amant avec des savoir-faire) que physique !

 Ah l’amour ! cette fusion des âmes et des corps ! J’avoue que là tout de suite, la fusion des corps épancherait un tantinet ma soif de connaissances ( l’autre est toujours un inconnu à découvrir) et je me damnerais bien, même pour un câlin furtif !

 Ah l’appel de la chair ! Mais bon la libertin/aire est emprisonnée dans sa carapace de douleurs laissant les douceurs de l’amour en ce moment dans le fond du coffre aux souvenirs.

 Trêve de rêveries personnelles suaves et palpitantes, je vous souhaite beaucoup de luttes heureuses et beaucoup de love love love, car comme on dit de part chez moi, « le café du pauvre », ça c’est une chose que les riches ne nous prendront pas ! Bon café !

 

2 août 2013

« De quelle drôle de civilisation me parles-tu? » s’inquiète Idiotaime

Classé dans : Idiotaime et La Bougresse,Pétroleuse de pacotille la fille ! — eructeuse @ 9 h 55 min

« -Pourquoi tu ronchonnes dame Bougresse ? interroge Idiotaime, n’aimant point la moue nerveuse de son amie.

-Je vais te le dire écoute et essaie de deviner de quel pays avancé je parle ?

Prenons un pays qui déciderait « tiens cela ne vaut plus rien » de gommer ce qui est public :  hôpitaux,  poste,  école,  télévision,  radio » au nom de la liberté du choix d’entreprendre, d’acheter, de vendre,de capitaliser et qui choisirait de faire payer la majorité de la population pour restaurer l’injustice d’une époque gonflée : la fin des privilèges !

Un pays où l’égalité serait jugée nuisible et serait remplacée par la récompense des méritants . Un pays qui aurait recourt à la parité pour faire respecter l’égalité homme-femme.

Un pays qui cautionnerait que ses chefs d’entreprise aillent poser les outils du travail, loin de ses frontières, pour faire mousser un peu plus le jus de leurs marmites et mettraient en place, ici bas, la flexibilité, nouvelle conception de la dignité humaine.

Et ce pays ferait ces réformes, en professant qu’il est à l’aube d’une révolution économique inégalité !!!

De plus dans ce pays, la gouvernance ferait ce qu’elle veut des référendums, pour le bien de son peuple qui ne sait plus trop bien voter.

Elle nommerait aussi qui elle veut où elle veut, déchoirait, surnommerait même sa descendance, chasserait des journalistes insolents et pourrait jusqu’à les arrêter chez eux, c’est bon enfant, pour son bien évidemment, ce serait le pays du marivaudage politique, la jeunesse serait caressée dans le sens du poil par une police zélée et méritante qui se devrait de marcher à coup de garde à l’œil, pourcentages obligés ! 

Ce qui serait bien dans ce pays c’est que les vilains manifestants seraient montrer du doigt comme mauvais citoyens, quand tant de gens voudraient travailler, eh bien la gouvernance déciderait qu’elle ne les entendrait pas !

il ferait bon vivre dans un pays où le bruit des habitants se résumerait à travailler plus pour gagner plus ! Ce serait une marche en avant expliciteraient ses économistes !!

- ALLEZ tu me taquines ? Où veux tu en venir, ce pays a tout l’air d’être monarchiste, voire dictatorial, non ?  demande Idiotaime à son amie.

 - De quelle civilisation me parles-tu ce n’est point un pays avancé?

- Ce pays n’est pas fantasmé ? C’est le pays d’un grand défenseur des Femmes ? 

-AH BON ??? 

- Oui, ce grand défenseur des femmes, a dit en gros qu’on mesurait le degré de civilisation d’une société à la façon dont on traite ses femmes, et il se bat farouchement contre le symbole des oppressions de celle-ci : la burqa. Ce que personne ne conteste. Il a même fait une proposition de loi avant que la commission d’information parlementaire qui venait de plancher six mois sur le sujet rende ses conclusions tant il a hâte de libérer ses pauvres femmes cadenassées de derrière leur grillage !  ALLEZ à ton avis, est-ce-que ce monsieur est au cœur du fonctionnement de ce pays ?

-  Ben je ne pense pas ce doit être un sacré opposant ! 

- Oui je ne te le fais pas dire, c’est un opposant à la démocratie issue de la résistance : c’est le chef des députés de la majorité qui gouverne ce pays. Les hommes du monde poussent le levier des libérations vers le partage et la démocratie … et ce pays et sa marche en avant, avec sa gouvernance, est celle d’avant 1789 car je parle de ma France !et tout ce déballage autour de la burqa n’augure pas à mon sens qu’une bataille pour la dignité humaine et c’est ça qui me tracasse ! ».

Âne la Bougresse

texte écrit le 30 janvier 2010

1 août 2013

Femme ta retraite c’est dans tes rêves !

Classé dans : PATRIARCACA TIRONS LA CHASSE ! — eructeuse @ 11 h 23 min

L’HOMME PROPOSE LA FEMME DISPOSE

 Femme tu disposes du droit d’être ce que je veux quand je veux

et je te façonne comme je veux

 baisée sous traitée sous payée

 c’est à prendre ou à laisser

 ta retraite tu peux rêver

je suis le maître des lieux le maître de tes lieux

je te traite et te sous traite

 où je veux quand je veux

et c’était très bon quand le code civil avalisait mes droits de seigneur de mon droit de cuissage éternel, et au travail, pas plus qu’à la maison, je ne me gêne…

 et c’était très bon quand rôtissaient ces femelles libertaires,

 Femme je te baise et comme je veux et je te retourne comme je veux et quand je veux

que tu dises non que tu dises oui tu es ma pute

 et je te le prouve

 tu n’auras jamais salaire égal

 tu n’auras jamais travail égal

 tu n’auras jamais responsabilités égales

en toute circonstance tu es ma pute

jusque dans l’enfantement je marque mon territoire en mon nom inscrit sur

 les registre de la vie …

 FEMME JUSQU’ A TA MORT TU BICHONNERAS TON  HOMME

LAVERAS SON LINGE RANGERAS SA MAISON

POUR SA PIPE DU SOIR IL AURA TOUJOURS UNE FEMME

DISPONIBLE DANS LE CHEPTEL DES BORDELS

FEMME TA RETRAITE C’EST DANS TES RÊVES

SAUF SI TU DÉCIDES UN JOUR QUE TON SERVAGE A ASSEZ DURE

mais pour vouloir ta liberté il faudrait y avoir goûté et ça l’homme prédateur commandeur législateur te la donne au compte gouttes car le

JOUR OU LES FEMMES SE RÉVEILLERONT CE SERA LA GRANDE RÉVOLUTION !!!!

texte écrit le 10 septembre 2010

Saigneurs et maîtres

Classé dans : Pétroleuse de pacotille la fille ! — eructeuse @ 10 h 38 min

Qu’importe la Grèce, l’Espagne ou autre zone de l’Europe, après avoir pillé saigné tant de pays et de continents, nos élites ne sont plus à cela près et en digne fils de leurs pères colonisateurs ont choisi d’AIDER la Grèce à condition que celle ci saigne à vif son peuple dans une récession que la philosophie du respect des droits de l’Homme réprouve !

 Il plane sur la planète un nuage dont les cendres pesteuses vont nous plonger dans une récession dite inéluctable, nuage aveuglant nos espoirs et nos consciences comme quand on envoie des hommes à la guerre :  «  fait ton devoir, c’est pour le bien de la nation » et le citoyen part faire son devoir, donne sa vie et ses enfants découvrent comme en France que les acquis de la résistance sont détruits petit à petit, que les trahisons à la mémoire des Héros, que les trahisons de la constitution sont commises à la tête de l’état !

 Le cri étouffé de la désespérance des peuples s’amplifie sur des cœurs déjà maintes fois trahis… tandis que déjà des peuples échafaudent de nouvelles barricades…

 Il plane sur la terre le souffle d’une guerre économique sans égale qui va assombrir les jours à venir…

texte écrit le 3 mai 2010

L’amour cette liberté

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 10 h 07 min

 

 

Ah l’amour charnel avec ou sans dentelle

ivresse des âmes et des corps unifiés

sexes enivrés

divinisés

 

SACRILEGE

 

Ah l’amour charnel avec tendresse et frissons

nous révélant à nous même

ouvrant des horizons

à défier les canons

 

INTERDICTION

 

Ah l’amour charnel avec plaisir et passion

souvent confondus confondants

sublimes émotions

explosant les barreaux des prisons conformistes

 

Ah l’amour charnel, fugace et éternel

avec son apocalyptique orgasme rebelle

loin de toute reproduction

invite à la libération

 

ENFER ET DAMNATION

 

Ah l’amour libre

 

l’amour de se dire, je vous désire sans anneau

fidèle ou infidèle

je vous désire vous, chair, sang, plaisir, être de vie

 

 

l’amour libre,

malgré les commérages des radotages des racolages

les marécages des verbiages

livre libérant libertaire

 

l’amour libre,

pied de nez dés-institué, aux censeurs voleurs de bonheur dont le couperet de la conformité bourgeoise veille en vieille diablesse d’une morale pudibonde nauséabonde qui a pignon sur rue comme la prostitution qu’elle engendre. La conformité formatée de la morale bourgeoise vieille sur nos consciences, distille sa philosophie restrictive, castratrice et dicte nos actes par religions interposées : le sexe en dehors du mariage c’est péché, le plaisir n’est ni un droit ni un devoir, seule compte la reproduction ! Souvenez vous les femmes honnêtes n’ont pas de plaisir, mais qu’y a t il de changé dans ce monde où les humains ne sont plus que des orifices à combler pour se faire du blé ?

Ah vous les apôtres ( de droite comme de gauche, oui la gauche y va de son chapelet aussi !) des religions qui nous enfumez avec vos doctrines et cautionnez les  boudoirs bourgeois, les bordels du peuple, les silences de la pédophilie… leurs victimes, la peur dans la chair, la nuit dans le cœur, tous mineurs face à l’ignominie,des enfants…

et dans ces lieux taxés de liberté, codifiés et tarifés, lieux permissifs d’une société d’hypocrites, l’homme vient acheter du plaisir, comme on achète du camembert, il vient se vidanger de temps en temps en se croyant libre et debout,

libre,

illusion de la liberté, persuader par cette acte de marchandisation : l’achat de l’ intimité d’une femme ou d’un enfant,

et voulant se croire grand parce que debout,

debout face ses frères possédants, avec illusion que cette possession de la femme lui donne accès à l’entrée de la grande confrérie, la grande tribu des possédants de la terre !

La boucle est bouclée… le capitalisme peut perdurer et la femme, peut continuer à espérer qu’un monde meilleur se lèvera demain, demain ?

 La femme est l’avenir du monde et toute libération de celle ci est une brèche dans le grand mur de toute prison. Les ficelles de son aliénation remontent de très loin et l’enfumage médiatique d’Ève et de sa pomme lui vaut sa damnation et sa vassalité éternelle !

Je n’oublie pas que des millions de femmes ont été tuées ou sont tuées au nom des religions parce que femme, alors quand on vient me vanter les religions par ci par là, même dans la presse dite de la gauche de la gauche !ça ne passe pas !

Trop, c’est trop, pour demain j’ai peu d’espoir !

 Texte écrit le 20 avril 2010

29 juillet 2013

J’AIME LE MOIS DE JUILLET DIT FRANCE

Classé dans : certains de mes écrits 2013,Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 7 h 43 min

Ah que le mois de juillet m’enivre !

Ces belles moissons, ces belles fêtes, tout y est, la bière, le vélo, les héros du muscle qui s’agitent pour moi votre chère nation que vous regardez le bedon sur les genoux, la colère aux lèvres quand ils perdent, ah la bonne saison…

Pour vos émotions solidaires, vous avez les accidents du feu, de la route, de l’orage, vous en avez  pour votre redevance et puis  l’heure de la délivrance arrive, vite il faut partir, Ève fait les valises, pendant qu’ Adam astique les rétroviseurs…

L’appel de l’aventure, kilomètres, déshydratation, bouchons, la dure transhumance de la partance vers le soleil, de quoi glousser pendant trois jours devant votre machine à gober le bon jus de la vantardise.

Ah ma bonne populace occupée à survivre  sur les routes du plaisir de s’offrir quelques jours de répit loin des soucis de la vie…

Mais la vie se rappelle à vous, chers citoyens vacanciers, avec votre porte-feuille réduit en peau de chagrin, vos loisirs rétrécis, les enfants qui ne vont plus en colonie, et qui réclament ce que la société leur met sous leur nez, et puis vous voulez surtout oublier que la maison de retraite de mémé a augmenté,  qu’en rentrant les impôts attendent aux tournants, que la prime de rentrée du plus grand, c’est pas avant octobre, que le fioul va augmenter et qu’il va falloir trimer les dents serrées, priant que le patron ne délocalise pas…L’austérité a bon dos…je n’aime pas ce qu’on fait de vous !

l’injustice ce n’est pas une vie…

Ah le mois de juillet m’enivre avec mes feux d’artifices et la célébration de ma révolution, c’était quoi déjà ce qui mit le feu aux poudres…Une histoire de brioche …

Aujourd’hui même un pain au chocolat n’enflamme plus l’âme des républicains c’est dire si on dort …

 Je suis la France et j’ai mal à mon peuple ! Pourtant c’est si peu dire l’amour que je lui porte !

27 juillet 2013

PUTE OU PUTE

Pute ou pute ?

 Tout homme est-il potentiellement un client de la prostitution ?

Toute femme est-elle une pute en puissance ?

On ne nait pas pute on le devient ?

Un client qui achète un acte sexuel paie-t-il la TVA ?

Qu’est-ce qu’un rapport sexuel libre et consenti ?

Peut-on payer sans se faire baiser ?

Mon cul est libre et gratuit suis-je pire qu’une pute ?

Sucer est-il une option au baccalauréat ?

Comment porter plainte contre ces menstrues qui gâchent le gagne pain ?

Les clients des prostituées sont-ils des violeurs potentiels ?

Marie-Madeleine a-t-elle bien sucé Jésus ?

Le sexe est-il une marchandise ?

Croyez vous qu’un jour la femme sortira de sa vassalité ?

Le fric avilit-il le client, la prostituée, l’état, l’espèce humaine ?

Qu’est-ce qui pousse un être humain à acheter du sexe ?

Qu’est-ce qui pousse un être humain à acheter des esclaves ?

Qu’est-ce qui pousse un être humain à faire de son frère un esclave ?

Qui ne s’est jamais fait baiser gratuitement ?

La femme est-elle l’esclave de l’homme ?

La prostituée dit c’est mon choix, la porteuse de burqa dit c’est mon choix, la liberté peut-elle être une vassalité ?

Le sexe est-il une punition divine ?

Si Dieu a fait l’homme à son image, avec qui Dieu se prostitue-t-il ?

Qu’est-ce qu’une pute morale ?

Qui est la pute, le valet ou le maître ?

Pourquoi les femmes ne votent-elles pas dans certains pays ?

Qu’est-ce qu’être libre ?

Au fait qui est la pute, le client ou la prostituée ?

Dans la famille queutard je demande l’autre porc de Bretagne !

 

Dans la famille queutard je demande l'autre porc de Bretagne ! dans certains de mes écrits 2013 cloches-150x150Vallaud-Belkacem «suce son stylo très érotiquement»,tweeté Hugues Foucault, membre du parti chrétien-démocrate de dame Boutin, tout ce beau monde de Bretagne dans l’Indre.

Il a déclenché un tollé mercredi 19 juin 2013 sur Twitter.

Il a depuis effacé ses propos et présenté ses excuses à la ministre.

Mais il a bien montré qu’il ne comprenait pas le tollé qu’il a provoqué, preuve s’il est est que la bite ça ne pense pas et que ce n’est pas que l’apanage de DSK…

Le mec projette ses fantasmes et dit bien fort ce qui est de l’ordre de son privé à savoir ses fantasmes du moment, on peut être en manque de fellation et foutre la paix à ce pauvre stylo qui n’a rien demandé, ni dame Vallaud-Belkacem.

C’est du même type que le pédophile qui projette ses désirs sur l’enfant !

Décidément on ne lui a pas appris à éteindre sa bite dans son slip sept fois avant de tweeter à celui-là !!

On a les hommes politiques qu’on mérite ?

PIRATE !

Un peu de pitié pour dame Boutin, c’est un coup à finir sur le carreau !

boutin2-150x150 dans Féministe vindiou pour sûr !

texte écrit suite au tollé le 23 juin 2013   

1...414415416417418
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus