Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

24 décembre 2013

Le dé des mots à coudre

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 7 h 05 min

606881-07-omphalo-2004-museum-kuppersmuhle-duisburg-germany

 

« Omphalmo » de l’artiste Slovaque Matej Krén. (Photo Matej Krén)

 

22 décembre 2013

Mais pour qui sonne ce glas?

Classé dans : certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 9 h 42 min

Depuis l’aube des coups répétitifs résonnaient dans la tête de Pierre…

Paul se leva avec une migraine à se jeter parterre…

Dans le garage Joseph tapait tapait comme un sourd

des clous des planches il y en avait partout…

Jésus sortit de son sommeil et dit complètement aigris: « Ah non y  vont pas remettre ça, papa !!PAS  de recrucification, j’ai donné moi ! »

Dieu répondit: « Regarde bien fils, penche toi un peu sur les problèmes de la Terre, vois, l’homme a grandi, il fait des barricades et on va lui donner un petit coup de main ce matin!

Un son monta monta du haut de la colère du haut de la révolte en ce jour béni de la naissance du Christ !

Ami entends-tu le bruit des marteaux qui lèvent des barricades?

Un bruit sourd sortit l’abbé de sa torpeur, les fesses à la renverse sur sa descente de lit, il se dit: « Vindiou faut que je change le vin de messe, j’fais de drôles de rêves, je blasphème en rêvant »…puis pour se calmer il se dit qu’après tout Jésus était un  révolutionnaire, que c’était un signe du ciel et que son camp était toujours de combattre la misère…il changea ses textes à la messe de minuit…

Depuis ce jour là on l’appelle le curé rouge !

21 décembre 2013

Noël pointe son nez

Classé dans : certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 10 h 33 min

avec son lot de de ripailles et autres festives promesses de douceur, pouvoir enfin, picoler en toute impunité, bobonne conduira au retour, en chienne soumise au diktat de la divine loi maritale des alcooliques anonymes …

Ah la belle  hotte pleine d’hypocrites retrouvailles familiales, les discussions politiques des bons hommes sont bien au rendez-vous, c’est qu’ils ont des avis, les asservis, pendant que les boniches font la vaisselle, jouent les affranchies le torchon au fronton de leur libération, en jasant les unes sur les autres, avec leurs gosses qui piaillent sous le sapin qu’ils n’en ont jamais assez…vautrés sur leurs cadeaux comme des affamés du jouet: »J’avais pas commandé ça ! »  

La belle gourvernance du mensonge familial…et les cadeaux qu’on ira échanger parce qu’ils ne plaisent pas, la boucle est bouclée !

La bête consommatrice a le ventre repu, jusqu’à sa prochaine fièvre.

Noël c’est la fête du mouton: symbole d’une bouffonnerie mercantile,  d’une  fièvre de la consommation, Noël c’est la fête du mouton  qui claque du pognon pour se sentir exister…Les hommes ne sont que des pions sur l’échiquier des banquiers… si bien  formatés depuis le berceau, le chemin indiqué, la voie tracée…

Paraître 

le règne du paraître…je consomme donc je luis…

Formatons  formatons, c’est le slogan des capitalistes, et ça ne marche pas, ça court, il n’y a qu’à voir les soldes et les accros de l’asservissement, se battre pour un bout de tissu, une paire d’escarpins  20 balles moins chers, pour un lecteur de ci ou de ça, etc etc, fabriqués par des gosses qui crèvent de faim dans un pays  lointain !

19 décembre 2013

CERTAINEMENT

Classé dans : certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 9 h 30 min

CERTITUDES INCERTAINES

INCERTAINES CERTITUDES

 

 Dis moi:

On peut rire de tout ?

Surtout de son prochain

 

Écrire c’est vivre ?

Alors vivre c’est mentir

 

L’amour rend aveugle ?

Prévoir une canne blanche

 

Il faut souffrir pour être belle ?

«T’as pas assez souffert ma biche» dit l’amoureux

à sa douce lors de sa sortie du salon de coiffure

 

 

Pour vivre heureux vivons cachés ?

Le seul homme connu

le bon samaritain

13 décembre 2013

RIEZ PÔ NOËL APPROCHE ET LE PETIT JESUS VEUT PAS SORTIR

Classé dans : certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 10 h 29 min

Texte éructé un 20 décembre 2011 et réactualisé ce jour:

« Ben bordel, mais c’est quoi tout ce bruit autour de mon appart! » (Ventre loué au mois chez Marie, même Ikéa ne l’égale pas).

Jésus soupire, Marie gémit…

-Il (dieu son père dans la toute puissance dont la bandaison est malgré tout, vacillante, d’où l’insémination céleste, on comprend les cougars) veut que je vienne au monde et que je crève pour sauver ces félés du bocal toujours plus prompts à se tuer qu’à vivre en harmonie! »

Jésus voulut réfléchir mais glissait déjà vers la lumière du monde putride qui l’attendait !

-Ben merde en voilà une idée qu’elle est naze! j’veux pas y aller !

Mais l’idée n’avorta point et le pauvre enfant fit la triste expérience de religieux politologues qui lui clouèrent pas que le bec !

Tous les ans, les hommes fêtent le meurtre d’un pauvre

d’un pauvre homme

d’un pauvre bougre

d’un pauvre qui donna sa vie pour les idées de son père, (vrai créateur de la lessive qui lave plus blanc que blanc tous vos péchés, achetez mes chéries !) 

d’un pauvre qui voulait que les hommes s’aiment s’aiment et partagent… 

Joli prêche détourné par des voleurs qui instaurèrent  six siècles d’inquisition  chatouillant ainsi de rire, des prétendants à la liberté de penser…et autres masturbateurs blasphémateurs inopinés…

Là où on brûle des livres, on brûle des hommes, ça a même donné un remake universel…

 Les hommes sèment sèment  guerres et  feux et fêtent, comme si de rien n’était, la naissance de ce divin révolutionnaire, en regardant crever la terre !

Jésus pour oublier se mit à l’opium !

Moralité: est-ce bien moral tout ça?

 

10 décembre 2013

Que pèse la liberté ?

Classé dans : certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 8 h 18 min

SUR LE BALANCIER DE LA VIE

 

Que pèse la sagesse?

 

Une poussière de liberté?

 

Que pèse l’amour?

 

La légèreté d’une cellule fusionnée?

 

Que pèse l’âme?

 

Le poids de ses pêchés?

 

 

Sur le balancier de la vie est-ce la souffrance, la haine, la douleur qui engendrent la colère? Est-ce l’injustice?

L’INJUSTICE

 

L’injustice et son lot de soumissions

 

perverse parmi les perverses

 

de compromissions

 

tortueuse parmi les tueuses

 

de renoncements

 

aliéneuse parmi les aliénants

 

d’effacements

 

broyeuse parmi les possédants

 

d’humiliations

 

sous ses cadenas ses chaînes ses fouets ses rouets

 

L’injustice n’a pas d’idéal

 

elle porte en elle profond profond son manteau de crime à la couleur de son racisme, de son inégalitarisme, de son fascisme bourgeois, la forfaiture à la boutonnière, elle a la haine à la place du cœur…Et quand elle fouette de trop prêt, l’amour l’âme et la sagesse, qu’elle vient bafouer, nier, exploiter, tuer, alors la seule force qui nous soulève c’est la force de ce sentiment de justice qui nous habite et qui soulève des montagnes, des peuples…

Les révolutions naissent parce que l’homme est porteur de justice et qu’il combat l’injustice!

Ce n’est pas l’injustice qui pousse à la révolution

c’est la justice!

Et ce n’est pas pour rien que des hommes qui cachèrent des enfants juifs furent appelés les justes!

Personne ne peut arracher le cœur du juste

sa force c’est sa liberté

elle est inscrite dans ses idées!

Que pèse la liberté?

LA FORCE DE LA JUSTICE

8 décembre 2013

UN JOUR

Il est né le divin enfant, forcément mâle, toute société est patriarcale !

 

Il est temps de briser les prisons du conservatisme liberticide.

Il est venu le temps de la liberté de la Femme.

 

Qui peut prétendre avoir pour projet de mettre au monde un vendeur d’esclave, un marieur d’enfant, un violeur d’enfant, un proxénète, un mafiosi, un milicien, un génocideur dont la monstruosité ne se mesure pas à sa couleur.

Chaque continent porte les chaînes posées par les fous qui se sont octroyés ces territoires au nom du plus fort…les femmes comme des territoires…

 

Quelle force habite en l’homme pour devenir Hitler?

La force du fléau…caché dans les marécages d’une âme viciée?

Quelle force habite l’homme pour devenir Martin Luther King?

La force de l’amour universel…fleurissant au cœur de sa croyance?

Quelle force habite l’homme pour devenir Mandela?

La force de sa liberté, pensée de juste en une âme de sage et d’idéal… ?

 

Il n’y a pas de peuple choisi,

il n’y a pas de peuple maudit

il n’y a pas de race

il n’y a que la liberté

 

Nous ne pouvons qu’avoir le cœur serré de voir partir un Homme, un sage, un juste, qui s’est élevé au rang de grand, si grand, si grand, que tous les hommages hypocrites des tyrans capitalistes ne se hissent même pas à ses chevilles !

 

Sans canon sans arme avec la force de ses idées

avec le soutien de ses camarades du monde entier

 

Au cœur de tous les hommes justes,

la terre ne manque pas de justes

même s’ils sont dans l’ombre

la presse capitaliste fait bien son boulot d’esclavagiste moderne

au cœur de tous les hommes justes

il y a eu des femmes, des mères, des sœurs, des aimantes

 

Femmes de l’ombre

Femmes esclaves quelques soient les nations

Femmes de rien

de personne

Femmes sans nom

Femmes oubliées

Femmes sans histoire

en dehors des livres de L’Histoire

juste honorées car porteuses du fils

du mâle de la descendance patriarcale

 

Un jour les hommes comprendront qu’il n’y a pas liberté

sans la liberté des femmes

qu’il n’y a pas de liberté dans la négation de l’autre

et que la femme n’est pas un être de seconde zone

que la révolution passe par sa liberté !

 

Un jour l’utérus des femmes ne sera plus une prison,

le seul espace en semi-liberté que la société patriarcale lui tolère

et l’enfant fille ne sera plus assassinée !

 

Un jour…

Ps : la prostitution n’est pas une liberté!

A rappeler aux vélociraptors de chaire à disposition !

7 décembre 2013

De bon matin…

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 7 h 01 min

J’ai rencontré cette pensée qu’en pensez-vous?

1380774_553732914699804_12982721_n

4 décembre 2013

Il va être l’heure bientôt de ne plus dire des horreurs, Noël approche !

Classé dans : Art, vie et avis,Certains de mes écrits 2014 — eructeuse @ 7 h 45 min

C’est intéressant de voir que des personnes qui hurlaient contre facebook s’y trouvent…

ça me rappelle quand j’avais peur que l’ordinateur tue le livre…Mes livres y sont mais sont-ils vivants lol…

Ce qui est merveilleux sur facebook c’est qu’on y trouve des tas d’artistes, à foison, notre monde étale sa richesse, les hommes sont porteurs de savoir de talent, de créativité et nous les font partager…

Ce matin je vous propose ces jolies photos que je trouve sur la page Facebook de NIGHT WALKER:

NIGHIT WALKER5

night walker 6

Night walter 5

NIGHT WALKER 9

a night walker

1383737_240020116150149_1962092958_n

A night walter

a night walker3

BONNE JOURNEE A TOUS ET TOUTES PEACE PEACE

PEACE AND LOVE 

3 décembre 2013

Trop d’amour tue l’amour?

Classé dans : certains de mes écrits 2013,Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 9 h 00 min

 

La crise de soi

 

« Aaaaah je crise aaah je crise docteur aah mon bon docteur je suis malaaaade ! »

-Bonjour mon divin seigneur, que vous arrive-il ?

-Aaah docteur, oui oui bonjour, c’est un jour de grand malheur, j’ai mal, j’ai très maaal !!Alors que je m’écoutais héler ma dernière composition, je fus pris d’un gonflement impromptu !

-Racontez moi cela mon cher dignitaire écriturien!

-Vous n’êtes point sans connaître mes talents et je dispensais ma prose du haut d’un fauteuil sur mon balcon comme chaque fois que j’aperçois dame Cunébombe pointer le bout de son décolleté sur sa terrasse d’été, quand je perdis l’équilibre et me retrouvai plus bas que terre, le nez dans la sciure du chat et ma chère composition dans son caca ! Il me sembla entendre un cri de compassion mais la belle était partie…

Le médecin retenant son rire demanda : « Mais de quel gonflement me parlez vous, pensant, rouge comme joues, à son bel oiseau bandant !

-Ah cher docteur mes chevilles ne me tenaient plus, je tombai comme sac de farine, je fus mort de honte !

-Voyons cela! En effet vos chevilles sont enflées mon ami !

 

Le jardinier ramena le billet délicat qu’il posa sur le scriban. Furtivement le médecin le parcourut :

 

Je m’aime ma douce belle

tu m’aimes ma jouvencelle

nous nous aimons ma tourterelle

si tu es si belle autre moi-même, seule digne de moi, je t’accepte sous mon aile…

et y renifla quelques maladies…

-Vous voilà avec deux belles entorses cher coquin et une crise de goutte!

-Ne vous moquez point mon médecin, j’ai bien mal à mon cœur…

-Ah l’accro à l’égo !

-Plaît-il ?

Le docteur fit son ordonnance et en son fort intérieur sourit :

L’orgueil peut faire souffrir surtout s’il s’accompagne d’une crise de soi aiguë, doublée d’une crise de mauvaise foi, boire une cuillère à soupe de modestie, trois fois par jour matin midi et soir pendant longtemps !

 

 

1...409410411412413...418
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus