Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

2 septembre 2013

NE POINT MOT DIRE

NE POINT MOT DIRE dans C'est si bon de rire, il faut savoir sourire de tout, et aussi de soi dit en passant ! langue

portrait-albert-einstein-16-218x300 dans C'est si bon de rire, il faut savoir sourire de tout, et aussi de soi dit en passant !

non

Hi !

 

 

 

 

 

31 août 2013

SENS UNIQUE

Classé dans : Genre mauvais genre — eructeuse @ 8 h 56 min

 

Émoi et toi

égo avec trique

 

 

Je suis moi je n’aime que toi.

Tu es moi aime-moi.

Il ou elle toise mon moi.

j’en suis pantois.

Nous le moi le soi le ça où ça

en je, ange ?

Nous sommes tout coi

dans le soi de mes débats.

Vous? Pas de place dans nous.

Ils, elles, cœurs et passions moissonnent mes émois.

A toi

ma joie

dis moi

ma foi

le fond de la question

m’aimes-tu plus que toi ?

 

 

30 août 2013

On a toujours besoin d’un petit skate chez soi

On a toujours besoin d'un petit skate chez soi dans Les dessinateurs, ces bienfaiteurs de l'humanité, sont nos amis pour la vie edika-240x300EDIKA

Les humoristes sont des bienfaiteurs de l’humanité ! La BD bonté divine c’est divin !!

edika-fluide-glacial dans Les dessinateurs, ces bienfaiteurs de l'humanité, sont nos amis pour la vieedika-fluide

 

DITES 33 !

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 13 h 49 min

Ce dessin d’Edika m’a inspirée.

Martine doit subir une intervention chirurgicale et va chez son médecin, elle est un peu anxieuse et tout d’un coup d’un seul, lui dit   : « Docteur j’ai les boules !

DITES 33 ! dans Chut ! edika1_800-300x225moi aussi, rétorque-t-il !

Merci Edika que j’ai dévoré dans Fluide Glacial

 

 

29 août 2013

Allo chérie pense à prendre ta gélule !

Allo chérie pense à prendre ta gélule ! dans Féministe vindiou pour sûr ! telMartin a la postule qui rûte.

Martin est parti en séminaire et comme il s’est montré fidèle cette fois, il veut sa récompense en rentrant.

Martine ne connait pas son poing G car son manchot de mari est plus prompt à décongestionner son poignet sur la télécommande de la télé que sur sa cabane au fond de son moi…La bite rude c’est bon que si ça ne devient pas une habitude à participation unique !

Martine n’a pas fait vœux de chasteté, juste qu’elle a rangé sa libido dans le tiroir aux illusions !

 Faire  l’amour est un choix, un désir de l’autre voulu, il ne peut être subi …Ah bon?

Martine ne suce plus son mari quand il lui tend la perche,  après sa double journée et n’a pas envie de trois minutes de turlututu chapeau pointu, elle se sent moins que rien même si c’est pas bien longtemps…

A cruelle vie, elle craint d’être cocue alors pour ne pas perdre son mari elle a décidé de renouer avec le désir, a acheté  la pilule du désir et elle  tendra son cul plus chaud soit disant en passant,  pour que son jules ne file pas chez la voisine voir si son gazon est plus vert !

C’est sûr qu’avec la pilule du désir, Martin va chercher son poing G, la caresser des heures et des heures, la faire frisonner, la faire jouir de ses doigts agiles et disponibles, la pilule c’est l’école de l’érotisme, c’est sûr qu’avec la pilule, Martin va comprendre que le sexe ce n’est pas prendre sans donner, la pilule va lui faire découvrir que  l’amour est un art, une alchimie magique entre des êtres qui se comprennent et se respectent qui veulent se donner partager recevoir du plaisir, ah vite vite, pilule du désir vient combler les cerveaux en sommeil qu’ils se réveillent extasiés !

Martin bande rien qu’en pensant à la fleur de sa belle mouillée pour son arrivée !

Avoir une poupée  qui dit oui oui en toutes circonstances quel pied !

Martine a pris sa gélule, Martin gare sa voiture, Martine se dit, bon c’est l’heure, Martin la prend comme d’habitude trois coups dans l’eau et c’est fini !

« Ah merci ma chérie c’était bien bon et va plus te plaindre maintenant que t’es mouillée t’a plus mal quand je te sodomise avec la fougue de mes vingt ans ! »

C’est beau le progrès médical !

 

25 août 2013

Devinette

Pourquoi les femmes honnêtes n’ont pas de plaisir ?

Parce qu’elles sont mariées à un manche froid !

Devinette  dans C'est si bon de rire, il faut savoir sourire de tout, et aussi de soi dit en passant ! clin-doeil-150x150

24 août 2013

SALOPE !

Débat existentialiste du moment  sur vraie/fausse salope…

ça défrise sec et je m’interroge du fond de mon salon :

la fausse salope pompe-t-elle pour avoir le nouvel omo avec la machine qui va avec, et crache-t-elle la soupe ?

La vraie salope pompe-elle, avale-t-elle, le sourire aux lèvres et paie l’hôtel ?

La fausse ferme-telle les yeux et la lumière, rien ne vaut l’imaginaire ?

La vraie même en levrette ouvre  les yeux, même si on ne voit bien qu’avec le cœur ?

La fausse a-t-elle des tabous ?

La vraie en joue ?

La fausse aurait des migraines ?

La vraie, une disponibilité à toutes épreuves ?

L’appellation salope est bien particulière et  semble concerner  une affaire intime et n’a de définition  que dans la bouche de celui qui la livre et qui est comprise dans le cadre de cet intime…

Pour l’une se sera un compliment pour l’autre un châtiment, le jeu ne regarde que les amants…La sexualité est un cheminement qui tolère bien des manières dont celle d’un respect mutuel entre adultes consentants…

Quoiqu’il en soit, ce qui se passe au fond des lits est une affaire personnelle, à partir du moment où elle ( l’appellation)devient publique, elle vire à l’insulte dans ce monde sexiste, non ?

Alors vraie fausse ? 

Qu’importe le flacon pourvu qu’on est l’ivresse !

21 août 2013

Mal de tête

Classé dans : Certains de mes écrits 2014 — eructeuse @ 9 h 47 min

La migraine est un rouleau compresseur d’une incroyable efficacité !

Mal de tête dans Certains de mes écrits 2014 img229-300x218

19 août 2013

LA NUIT EST UN AMANT MAUDIT

Classé dans : Atypique pique,certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 10 h 18 min

Jouant de mon corps, il s’installe en lui et se livre à ses jeux de bourreau, ma souffrance est sa musique préférée, pourtant je ne lui offre aucun sanglot.

Il s’agrippe se faufile s’immisce puis affûte sa faucille entre mes os et ma peau.

La nuit avance à tâtons sur mon corps qui voudrait se reposer de sa journée, c’est si peu demander, c’est si peu espérer, que de dormir sans souffrir.

Mais le combat est là, chaque nuit, à chaque heure, se livre une torture …et défilent les minutes de son mépris sans répit.

La résistance est veine, la douleur explose, mon corps fait appel mais c’est dans la nuit que la maladie fait son nid… cet amant maudit…

Je ne suis plus que ce corps meurtri et mon âme en silence, crie où trouver asile?

Texte écrit le 28 mars 2013

 

 

14 août 2013

SI CON

Classé dans : Allergique hic ! — eructeuse @ 8 h 04 min

Qui chasse le con ?

Le moins con des plus cons?

Qui dicte les tests des cons?

On est toujours plus ou moins con cela dépend des jours et puis on est toujours le con de quelqu’un…

Qui va disséquer les cerveaux pour abolir la connerie humaine 

au nom de quelle connerie?

Celle qui consiste à dire qui a le droit de vie ou de mort 

le droit de rire ou de pleurer 

le droit de croire ou ne pas croire 

le droit de parler ou de se taire 

le droit de manifester ou de regarder 

le droit 

droit droit droit

dans ses bottes

tous paramétrés identiques , tic tic tic, pour plaire à qui ?

texte rigolé jaune en septembre 2012 

 

1...366367368369370
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus