Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

25 août 2013

Devinette

Pourquoi les femmes honnêtes n’ont pas de plaisir ?

Parce qu’elles sont mariées à un manche froid !

Devinette  dans C'est si bon de rire, il faut savoir sourire de tout, et aussi de soi dit en passant ! clin-doeil-150x150

24 août 2013

SALOPE !

Débat existentialiste du moment  sur vraie/fausse salope…

ça défrise sec et je m’interroge du fond de mon salon :

la fausse salope pompe-t-elle pour avoir le nouvel omo avec la machine qui va avec, et crache-t-elle la soupe ?

La vraie salope pompe-elle, avale-t-elle, le sourire aux lèvres et paie l’hôtel ?

La fausse ferme-telle les yeux et la lumière, rien ne vaut l’imaginaire ?

La vraie même en levrette ouvre  les yeux, même si on ne voit bien qu’avec le cœur ?

La fausse a-t-elle des tabous ?

La vraie en joue ?

La fausse aurait des migraines ?

La vraie, une disponibilité à toutes épreuves ?

L’appellation salope est bien particulière et  semble concerner  une affaire intime et n’a de définition  que dans la bouche de celui qui la livre et qui est comprise dans le cadre de cet intime…

Pour l’une se sera un compliment pour l’autre un châtiment, le jeu ne regarde que les amants…La sexualité est un cheminement qui tolère bien des manières dont celle d’un respect mutuel entre adultes consentants…

Quoiqu’il en soit, ce qui se passe au fond des lits est une affaire personnelle, à partir du moment où elle ( l’appellation)devient publique, elle vire à l’insulte dans ce monde sexiste, non ?

Alors vraie fausse ? 

Qu’importe le flacon pourvu qu’on est l’ivresse !

21 août 2013

Mal de tête

Classé dans : Certains de mes écrits 2014 — eructeuse @ 9 h 47 min

La migraine est un rouleau compresseur d’une incroyable efficacité !

Mal de tête dans Certains de mes écrits 2014 img229-300x218

19 août 2013

LA NUIT EST UN AMANT MAUDIT

Classé dans : Atypique pique,certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 10 h 18 min

Jouant de mon corps, il s’installe en lui et se livre à ses jeux de bourreau, ma souffrance est sa musique préférée, pourtant je ne lui offre aucun sanglot.

Il s’agrippe se faufile s’immisce puis affûte sa faucille entre mes os et ma peau.

La nuit avance à tâtons sur mon corps qui voudrait se reposer de sa journée, c’est si peu demander, c’est si peu espérer, que de dormir sans souffrir.

Mais le combat est là, chaque nuit, à chaque heure, se livre une torture …et défilent les minutes de son mépris sans répit.

La résistance est veine, la douleur explose, mon corps fait appel mais c’est dans la nuit que la maladie fait son nid… cet amant maudit…

Je ne suis plus que ce corps meurtri et mon âme en silence, crie où trouver asile?

Texte écrit le 28 mars 2013

 

 

14 août 2013

SI CON

Classé dans : Allergique hic ! — eructeuse @ 8 h 04 min

Qui chasse le con ?

Le moins con des plus cons?

Qui dicte les tests des cons?

On est toujours plus ou moins con cela dépend des jours et puis on est toujours le con de quelqu’un…

Qui va disséquer les cerveaux pour abolir la connerie humaine 

au nom de quelle connerie?

Celle qui consiste à dire qui a le droit de vie ou de mort 

le droit de rire ou de pleurer 

le droit de croire ou ne pas croire 

le droit de parler ou de se taire 

le droit de manifester ou de regarder 

le droit 

droit droit droit

dans ses bottes

tous paramétrés identiques , tic tic tic, pour plaire à qui ?

texte rigolé jaune en septembre 2012 

 

9 août 2013

A la cantine du ciel que mange Dieu ?

Classé dans : Genre mauvais genre — eructeuse @ 10 h 18 min

Ah la bouffe quelle régalade.

Après l’histoire du pain au chocolat, maintenant ce sont les mousses au chocolat qui volent haut si haut si haut :

-Je te dis de redescendre !

-Non ! j’irai pô sur terre, la résurrection, ça me donne la nausée et en plus ça tue mon érection ! 

Alors aller calmer les ardeurs de quelques excités de la courge bouillie à l’eau bénite et des  anti- saucisson, non papa, j’irai pô, demande à mes autres frères, ou j’sais pas, fais leur un signe, fait neiger à Noël, ils seront contents, ils ne se battront plus au nom d’une mousse au chocolat…Bon on en était où ma chère Marie-Madeleine. Hum qu’est-ce qu’il y a dans ton bas de laine? Hum hein?

-Ô seigneur arrêtez de faire le cochon…Coquin !

Hé oui Marie-Madeleine est au ciel près de son ardant défenseur !

-Viens ma belle tout est bon dans le cochon, dit-il du haut d’un totem élevé pour rester au septième ciel.

Dégoulinade de mots projetée le 7 décembre 2012

5 août 2013

QUI VOLE UN ŒUF VOLE UN BŒUF?

 

QUI VOLE UN ŒUF VOLE UN BŒUF ?

 

 Il était une fois un pauvre pauvre fumeur de havane…

Il fumait fumait tant et plus que la fumée l’aveuglait pour en régler tous ses débits !

L’état grande pompe à blé devant l’éternel, donnait donnait royalement, ses écus à ses zélés serviteurs avec noblesse et compassion…l’état est si bon…

Mais un vilain canard déchaîné à la langue fourchu, passa par là et dénonça l’élu !

Ô VIL FAQUIN

AH POSTULE MÉDIATIQUE

Ô CARIE DE MÉPRIS

Qu’as-tu osé faire là ?

COMMENT ?

Tu t’attaques aux grands

aux sbires aux puissants

méfie-toi que tes caves et tes greniers ne soient visités

pire que tu te retrouves avec un rail de chemin de fer à la place de ta machine à dactilo-dénoncer !

ALORS ALORS ALORS ?

Alors le misinistre alla ainsi démissionnant en devant-ô le pauvre pauvre pauvre manant- rembourser les écus de la RÉPUBLIQUE, sans passer par la case tribunal démocratique !

MORALITÉ :

Dans le pays DE LA FONTAINE, quand tu voles les écus de la RÉPUBLIQUE, tu démissionnes…

Dans le pays DE LA FONTAINE, quand tu voles une mobylette avec sur ta peau une couleur de havane, c’est la case prison qui t’ouvre ses portes, la généreuse !

Dans le pays DE LA FONTAINE :

A TROP BOIRE DE COULEUVRES LA VOMISSURE EST CERTAINE

texte éructé la plume au bout du poing le 5 juillet 2010


L’attente est une discipline méritante

Classé dans : Pétroleuse de pacotille la fille ! — eructeuse @ 8 h 13 min

L'attente est une discipline méritante dans Pétroleuse de pacotille la fille ! sarkoz

Après plus de trois ans de loyaux services à la cause du peuple en ce goûteux blog ( saperlipiplette fermé maintenant) où ma plume cancanière de gôche m’a permise de vous faire connaitre notre non roi Nicobert (qui mit notre France à l’envers)et sa bonne politique au service de ces loyaux riches, il me faut ajouter un zeste de patience, une once de témérité pour vivre le jubilé de mon machiavel qui se termine hélas pour lui,  le 15 juin à minuit, à savoir, la fin de son immunité de président !

Ah jouissive attente 

ah quelques petits tours et puis s’en va 

enfin la levée des secrets des affaires

ah oui il était bien sage de créer les amis du monsieur, c’est bon de savoir qui baignera dans le seau de l’infamie…

Que justice soit faite !

Ainsi soit-elle !

09-06-29-sarkozy-balladur-chirac-150x150 dans Pétroleuse de pacotille la fille !

texte gloussé et  joui le 4 juin 2012

3 août 2013

La chaleur de l’écrin jamais ne s’éteint !

Classé dans : Atypique pique,Suavement — eructeuse @ 8 h 25 min

Voici un texte que j’ai écrit le 28-12-09, récupéré sur mon premier blog « Irrévéren…chieuse… » …

 

Suavement votre !

 

Que l’année 2010 soit chaude, ah mais sans danger climatique, hein !

 En ce moment, je n’ai personne pour faire bondance et faire monter le score de mes bagatelles…et je ferais bien ripaille avec quel-qu’amant dodu de la circonférence tant intellectuelle (rien ne vaut un amant avec des savoir-faire) que physique !

 Ah l’amour ! cette fusion des âmes et des corps ! J’avoue que là tout de suite, la fusion des corps épancherait un tantinet ma soif de connaissances ( l’autre est toujours un inconnu à découvrir) et je me damnerais bien, même pour un câlin furtif !

 Ah l’appel de la chair ! Mais bon la libertin/aire est emprisonnée dans sa carapace de douleurs laissant les douceurs de l’amour en ce moment dans le fond du coffre aux souvenirs.

 Trêve de rêveries personnelles suaves et palpitantes, je vous souhaite beaucoup de luttes heureuses et beaucoup de love love love, car comme on dit de part chez moi, « le café du pauvre », ça c’est une chose que les riches ne nous prendront pas ! Bon café !

 

2 août 2013

« De quelle drôle de civilisation me parles-tu? » s’inquiète Idiotaime

Classé dans : Idiotaime et La Bougresse,Pétroleuse de pacotille la fille ! — eructeuse @ 9 h 55 min

« -Pourquoi tu ronchonnes dame Bougresse ? interroge Idiotaime, n’aimant point la moue nerveuse de son amie.

-Je vais te le dire écoute et essaie de deviner de quel pays avancé je parle ?

Prenons un pays qui déciderait « tiens cela ne vaut plus rien » de gommer ce qui est public :  hôpitaux,  poste,  école,  télévision,  radio » au nom de la liberté du choix d’entreprendre, d’acheter, de vendre,de capitaliser et qui choisirait de faire payer la majorité de la population pour restaurer l’injustice d’une époque gonflée : la fin des privilèges !

Un pays où l’égalité serait jugée nuisible et serait remplacée par la récompense des méritants . Un pays qui aurait recourt à la parité pour faire respecter l’égalité homme-femme.

Un pays qui cautionnerait que ses chefs d’entreprise aillent poser les outils du travail, loin de ses frontières, pour faire mousser un peu plus le jus de leurs marmites et mettraient en place, ici bas, la flexibilité, nouvelle conception de la dignité humaine.

Et ce pays ferait ces réformes, en professant qu’il est à l’aube d’une révolution économique inégalité !!!

De plus dans ce pays, la gouvernance ferait ce qu’elle veut des référendums, pour le bien de son peuple qui ne sait plus trop bien voter.

Elle nommerait aussi qui elle veut où elle veut, déchoirait, surnommerait même sa descendance, chasserait des journalistes insolents et pourrait jusqu’à les arrêter chez eux, c’est bon enfant, pour son bien évidemment, ce serait le pays du marivaudage politique, la jeunesse serait caressée dans le sens du poil par une police zélée et méritante qui se devrait de marcher à coup de garde à l’œil, pourcentages obligés ! 

Ce qui serait bien dans ce pays c’est que les vilains manifestants seraient montrer du doigt comme mauvais citoyens, quand tant de gens voudraient travailler, eh bien la gouvernance déciderait qu’elle ne les entendrait pas !

il ferait bon vivre dans un pays où le bruit des habitants se résumerait à travailler plus pour gagner plus ! Ce serait une marche en avant expliciteraient ses économistes !!

- ALLEZ tu me taquines ? Où veux tu en venir, ce pays a tout l’air d’être monarchiste, voire dictatorial, non ?  demande Idiotaime à son amie.

 - De quelle civilisation me parles-tu ce n’est point un pays avancé?

- Ce pays n’est pas fantasmé ? C’est le pays d’un grand défenseur des Femmes ? 

-AH BON ??? 

- Oui, ce grand défenseur des femmes, a dit en gros qu’on mesurait le degré de civilisation d’une société à la façon dont on traite ses femmes, et il se bat farouchement contre le symbole des oppressions de celle-ci : la burqa. Ce que personne ne conteste. Il a même fait une proposition de loi avant que la commission d’information parlementaire qui venait de plancher six mois sur le sujet rende ses conclusions tant il a hâte de libérer ses pauvres femmes cadenassées de derrière leur grillage !  ALLEZ à ton avis, est-ce-que ce monsieur est au cœur du fonctionnement de ce pays ?

-  Ben je ne pense pas ce doit être un sacré opposant ! 

- Oui je ne te le fais pas dire, c’est un opposant à la démocratie issue de la résistance : c’est le chef des députés de la majorité qui gouverne ce pays. Les hommes du monde poussent le levier des libérations vers le partage et la démocratie … et ce pays et sa marche en avant, avec sa gouvernance, est celle d’avant 1789 car je parle de ma France !et tout ce déballage autour de la burqa n’augure pas à mon sens qu’une bataille pour la dignité humaine et c’est ça qui me tracasse ! ».

Âne la Bougresse

texte écrit le 30 janvier 2010

1...258259260261262
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus