Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

15 novembre 2014

Le cygne

clin d'oeil

je fais un texte MD 22 MD 22 ET pan 56 visites ce matin au moment de cet écrit avouez que c’est fort de café que j’ai déjà bu, je suis née un 22 en 56,  c’est un signe lol,  il y en a qui croit aux signes d’autres aux chiffres au destin aux horoscopes, je vous avoue que j’aime les nombres… mais un signe de quoi ?

a cygne

Ni cygne ni paon, pan je canarde mes mots je suis plutôt la vilaine petite canarde ! Oui oui je sais c’est mauvais non non je ne sors pas je suis chez moi, non non je ne suis pas désolée de ne point faire partie de l’élite écriturienne, je m’en bats l’aile et même la cuisse, pour en revenir à mes numéros ho hoh, 2 h o, tiens je devrais jouer au loto !

1392049_739055592787801_1512737082_n

Bises and love !

a bonjour 3

C’est le jour

Classé dans : Certains de mes écrits 2014 — eructeuse @ 5 h 11 min

M D 22 M D 22 M D 22

C’est le jour :  le blog affiche en bas de page  1 2 3 4 5…22 

MD MD MD 22 v’là la gueuse

cette éructeuse née un 22 la vilaine écriveine l’écrilaveuse la chieuse la merdeuse la rieuse des bords du Ru la coureuse des bords de champs la pesticidée de bons matins quand je dis bon, ah bon ?

Vindiou un 22

MD MD 

Mais dîtes donc en voilà des façons 

oui c’est le jour  de vous présenter sans seriner 

ALLO LA BOUGRESSE QUELLES NOUVELLES ?

qui partira à l’imprimerie à la fin de ce mois 

img387



14 novembre 2014

Devinette

Classé dans : Certains de mes écrits 2014,Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 15 h 48 min

L’homme de Marbre est un film d’Andrzej Wajda sorti en 1976 que je vais voir forcément et bien sûr je vais voir l’homme de Fer palme d’or sorti en 1981 et stupéfaction je vois quelque chose d’incroyable sur le générique du film et ça me fait une drôle d’impression, une colossale impression pourquoi ?

a homme-de-fer

Synopsis

Pologne, été 1980. Winkiel, journaliste radio soumis, est envoyé à Gdansk pour un reportage sur le meneur des grèves des chantiers navals, Maciek Tomczyk. Winkiel apprend par Dzidek, ancien étudiant avec Maciek, que ce dernier est le fils de Mateusz Birkut, ouvrier tué lors des émeutes de 1970. Il découvre que Maciek entré, depuis, au chantier naval, lutte pour la reconnaissance d’un syndicat. Winkiel rencontre Agnieszka, ancienne journaliste, mariée à Maciek et emprisonnée pour avoir aidé les grévistes. Elle lui dépeint la situation des grévistes et leurs luttes sociales.

ANIMAL MAL

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 15 h 01 min
Image de prévisualisation YouTube

Je ne suis qu’un cri JEAN FERRAT

Une journée comme les autres

Classé dans : Certains de mes écrits 2014,Si si c'est d'ta faute ! — eructeuse @ 7 h 55 min

Journée de la gentillesse 

 consignes

 Aujourd’hui Didier la prévient en fermant les portes de l’appartement, sans coups frémir, cette fois ci.  Il lui redit encore qu’il la trouve trop égoïste : je veux que tu m’aimes pour moi-même et tu ne dises pas de mal de moi à tes copines. J’en ai marre de tes névroses ménagères et de mégère, je te veux humble aimante et souriante même si le couvercle des WC je n’ai pas levé. Tu peux pas être un peu serviable avec tout le pognon que je te ramène ! Tu mettras des bas ce soir, je ne compte pas pour des prunes. Fais des efforts regarde moi je vais à la salle de muscu trois heures quatre fois par semaine c’est pour toi ! Arrête de baisser la tête quand je te parle tu sortiras avec du maquillage pour ne pas me faire pitié avec tes bleus sur la g… ! Une fois dans la voiture , il ne lui laisse jamais le volant, il reprend ses conseils :Tâche de faire vœux de chasteté verbale* quand je conduis.. Tu embrasseras ma mère en entrant chez elle et en sortant, tu m’agaces à faire ta mijaurée merde on va se marier ce n’est plus une inconnue ! Et arrête de te plaindre de ton patron tu accepteras sans rechigner tes heures sup non payées, tu te crois où ? Au parti communiste ! Bordel c’est pas beaucoup te demander dit-il pour finir ce beau chéri à sa moitié, t’as compris ?

Non non l’amour n’est pas toujours un naufrage mais ce futur mariage ?

Qui osera lui dire une grande et bonne gentillesse ? Casse toi vite il est encore temps !

* c’est une traduction vous vous doutez

Coquerette n’a pas la dent creuse !

Classé dans : Certains de mes écrits 2014 — eructeuse @ 6 h 32 min

Dans son poulailler André rentré, pose sa mallette, sa Coquerette chérie lui retire ses chaussettes et lui lave les pieds ! Il est fort contrarié en ce jour de cocorico national. Ernest son voisin, lui a cassé sa dernière allocution, son « Allez loue moi », laminé sa passion, pire cassé des œufs sur le dos. Tout cela n’est pas très jojo ! « J’t'en foutrais du nasal moi ! » renifle André suffoqué !

Comment ce manant ose critiquer son art, donner son avis dans le sens inverse de sa plume, froisser son égo, oser dire tout haut ce que d’autres taisent tout bas ! Ah comme chacun sait c’est là que ça blesse ! André en a la note toute retournée !

Du haut de son ego le mâle lâche son chant de rage : « Ah il a la critique facile ce petit casse-rien pas capable de chanter deux notes justes dès le matin ! ». Oui dans son HLM, le son se propage aussi vite qu’une rumeur ce qui ne met pas forcément de la bonne humeur quand l’heure de se lever n’a point encore sonné.

Sa dulcinée contrariée lui dit allégrement en bonne épousée : «  Sans liberté de blâmer il n’est pas d’éloge flatteuse mon adoré ».

« Hein quoi mais qu’est-ce que tu me ponds là péroreuse inculte ». On ne badine pas avec André et séance tenante il lui vole dans les plumes !

Libéré d’une pression, André file digérer cette diffamation, en fustigeant l’odieuse prétention au son de sa trahison et hurle du fond du couloir que le repas est froid !

La petite épousée toute frémissante à la couvée est retournée. La gentillette soupire sans sourire baveux : « on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ». Elle connait bien son André il faut qu’il brave tous les dangers, sauf qu’il oublie que ça comporte des risques de se livrer au public. A trop monter le son sous les applaudissements de flatteuses de palier, il en oublie que l’humilité est le premier habit de lumière de l’artiste enchanteur. Coquerette aveuglée par son œil au beurre noir, a la dent plus cruelle qu’Ernest leur teigneux de voisin : « la critique est aisée, mais l’art est difficile, quel art ? ». Le monde est sans pitié !

13 novembre 2014

Route du Rom

Classé dans : certains de mes écrits 2013 — eructeuse @ 7 h 26 min

prends la voile et casse-toi

route du rhum 

prends la mer et rince toi

je croyais l’alcool interdit au volant ?

la route de la bière 

c’est direction tous les stades de France, la bière vendue en vente libre, pas besoin de venir avec son pack,

hic après si la carafe chauffe on fera les étonnés

ha la saison du pinard de l’alcool et toutes ces belles appellations c’est chaud c’est chaud 

la saison du petit papa Noël arrive on n’ a pas fini de triquer !

2015 l’année de tous les virages en direction de la ligne dure de ce qui nous attend : la piquette austéritère made in France !

Le problème c’est qu’on a déjà la gueule de bois !

 

LE SOUFFLE DE L’ESPOIR

Classé dans : Pétroleuse de pacotille la fille ! — eructeuse @ 5 h 29 min

Le souffle de l’espoir

 Où vas-tu ma tiote Maminouchette toute souffreteuse avec ta louche et ton petit pot de leurre ?

La Maminouchette sans plume au derrière mais bien en main va, avec son gros pot de confiture à la vilaine haleine, poursuivre son périple de festoyeuse de mots comme au temps de ses vingt ans quand elle colla avec ses camarades des bulles sur la tronche d’un député qui se présentait à à la députation -des « putes » à foison là c’est maison- pour lui faire dire tout ce qu’il votait à l’Assemblée « Au bon blé », en opposition avec ses affirmations électorales… et elle râle toujours et encore : ah ça ira ça ira ça ira ce que ça durera les gars !

Ah ce doux réveil où dans la cité ces immenses immenses immenses panneaux publicitaires payés avec plus de deux sous trois cailloux sortis certainement d’un coffre très fort très fort, offraient le spectacle du politique à la langue de bois avec le message de ses actes posés en assemblée !

Alors Maninouchette entre le fromage et le dernier Kafka, sa boîte de soupe à l’oignon et celle au potiron cuisinées maison, touille le fond de son panier en osier et sort son affirmation :

le fond de l’air est frais

le fond de ton porte-monnaie très sec

le fond de ton avenir pas folichon car vois-tu dans ce moment où l’écart de ce que tu touches avec celui qui fait partie des 1% de privilégiés milliardaires est le même que celui du temps des seigneurs de 1789, ces saigneurs qui mènent le monde comptent ne pas t’en faire mener large et bien t’engoncer dans ton costume d’esclave moderne avec ce qui te pend au derrière : le TAFTA !

 Nos chers paysans et révolutionnaires ont su mettre la poudre aux canons

renverser ces injusticiers

ébranler les privilèges abattre la résistance des seigneuriaux en brûlant leur château

c’est à nous de finir le travail

c’est à nous de faire la révolution culturelle

celle qui décrasse la farce qui se joue depuis si longtemps

cette absurdité absolutiste emprisonnée dans les bastilles du cerveau

qui fait croire que les élites reçoivent de droit divin le droit de gouverner à notre place !

Le combat est dure nous avons face à nous médias télévision mais tant que le souffle de l’espoir gonfle ma poitrine et encre ma plume, affirme Maminouchette, les postillons de ma révolution culturelle fleuriront toute l’année, d’année en année et messieurs les capitalistes vous flagelleront de mon non, irrévenchieusement :

a hors tafta

12 novembre 2014

Fraternel

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 5 h 15 min

Quel que soit le chemin de notre voyage, sur le chemin de la vie, il arrive que le compagnon ne soit plus du voyage, et la solitude n’est pas une compagnie, on a besoin du rire d’une amie, d’ un bonjour, d’un bonsoir, parler, échanger, combien de personnes âgées n’ont plus personne à qui parler… Partager quelques mots c’est un peu de lumière qui éclaire le cœur solitaire… Bonne journée !

a voyage 

photographie partagée sur FB par Colors for you

Envie de se décontracter sans tracter* ?

Souvent quand je tombe- pas de bien haut- sur un magazine dans une salle d’attente je fais les tests ou finis un jeu de mots ou un sudoku j’ai toujours l’outil nécessaire dans mon sac d’écriveine ( veine car fille de ma mère terre…), bref je me suis dit « tiens si on s’en faisait un petit ensemble là oui pour démarrer la journée ? » Depuis que je propose ces petits jeux quatre messieurs m’ont fait l’honneur de jouer ici et je vous dis merci, bon alors on rejoue ?

Lors d’un long long long repas entre la poire et le fromage vous faites :

1) le trou normand  

2)l’autruche dans le sable ?

Lors de votre dernière séance où l’ennui fut plus fort que la médiocrité :

1) vous avez quitté la salle

2) glissé dans les bras de Morphée ?

Quand vous êtes pris d’un fou rire dans un lieu qui mérite respect et tranquillité pour faire passer votre incommensurable espièglerie de gamin :

1) vous vous pincez la cuisse

2) entrez vos ongles dans vos mains

3) prétextez une forte envie d’uriner à l’oreille de votre dulcinée ?

Pas de possibilités de répondre en dehors de cela comme dans les tests de magazines oui je sais c’est con même très con c’est pour cela que j’ai écrit dé- con-tracter…

Vous faites une croisière idyllique avec votre amour de toujours, vous êtes dans la bibliothèque du bateau quand celui ci chavire, dans un pure réflexe de cogiteux, et parce que vous voyez échoué sous peu dans une île déserte où vous passerez un long moment, entre ces trois livres à portée de mains que choisissez-vous :

1) la Bible

2) la dernière de Zemmour

3) Cinquante nuances de ciment au pardon de Grey ? 

Vous êtes assis dans le bus bondé, une blonde pulpeuse se place juste près de vous, son odeur alléchante parfume votre nez  :

 1) vous arrêtez de mâter la brune en face de vous derrière vos verres fumés

 2) vous lui donnez votre place pour plonger votre nez dans son décolleté

3) vous priez le ciel que votre dulcinée ne voit point pointer votre désarrois mais juste votre galanterie ?

Au plaisir de lire vos réponses pour vous dire le résultat du test !

* sans se prendre la tête

1...258259260261262...295
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus