Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

23 janvier 2019

L’étreinte du matin

Classé dans : — eructeuse @ 8 h 00 min

L’étreinte du matin

 

- Trop de fatigue, je n’entrerai pas en luronne dans ce matin… Il n’est point l’heure de soigner mon ego dans un érotisme débridé, la bride en mode liberté de mes pensées même impures !

- Surtout impures !

- Si le sexe n’est pas l’amour, l’amour sans sexe a pâle figure…Se gaver de sexe remplit-il l’âme ?

- Ce n’est pas sa fonction !

- De sexe on se gave, de sa vague on se lasse, à l’amour, en rêve, on s’amarre…

Avait-elle oublié qu’elle avait goûté aux fruits de la passion, aimé à perdre la raison… Aimer ?

Il lui pris les lèvres et dans un baiser fougueux, l’emporta sur des rives voluptueuses… Elle lui avait dit : « Si l’amour est un rivage je veux bien m’y échouer avec toi… son amant de voyage…

L’amour sans naufrage…

Commentaires désactivés.

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus