Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

14 septembre 2020

Le masculin s’impose

Classé dans : — eructeuse @ 11 h 50 min

EN GEÔLE TOUTES !

 

Ah ce neutre masculin ! Sourire ! Le masculin s’impose, là, pliée de rire, comme forme neutre, et donc il fut choisi comme ça, par pur hasard, mais c’est bien sûr !

Imaginez un féminin neutre qui s’impose comme forme neutre mais vous pensez à quoi mortecouilles ?

Non mais qui portait la ceinture de chasteté, qui portait la culotte ? On comprend que des individus d’une révolution qui passaient par là, furent nommés des sans culottes ! Odieux personnages contestataires ! Se taire compris !

Mais où va-t-on si, en plus, les gueuses se mettent à vouloir être considérées comme existantes ? Fi !

M’enfin ! Sortir de son invisibilité ? Et pourquoi pas salaire égal pendant qu’on y est ! Pss ! Un homme transpire plus qu’une femme c’est qu’il bosse plus, alors travail égal vous repasserez ! Oui repassez les gueuses, faites donc ça ! Chacune à sa place !

Allez à la niche odieuses femelles vindicatives qui osez dire que le masculin qui s’impose en forme neutre viendrait de notre saint patriarcat !

Ô Dieu sentez-vous votre glorieuse masculinité remise en cause ainsi que votre imposante et majestueuse neutralité ?

Commentaires désactivés.

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus