Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

19 janvier 2021

BACRI MERCI

Classé dans : Art, vie et avis,Tristesse — eructeuse @ 7 h 23 min
Image de prévisualisation YouTube

1986 : Jean-Pierre Bacri « La fragilité des acteurs, ça a tendance à me gonfler » Archive INA

 

Image de prévisualisation YouTube

Télérama

Jean-Pierre Bacri : entretien avec un homme libre à l’humour grinçant

 

7 janvier 2021

Pensées matinales aussi

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 6 h 32 min

pour ceux qui se sont levés avec leur Gilet Jaune, pacifiquement et qui furent reçus avec mépris, qui furent matraqués, qui furent amputés, éborgnés, tués sur les routes de notre France, pour que la bourgeoisie puisse continuer à couler ses jours tranquillement… Pensées pour les blessés, les disparus…

coeur9

5 janvier 2021

C’est pas gagné

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 6 h 38 min

Guerre ouverte

Guerre propre

Guerre froide

Guerre lasse

Guerre éclair

Guerre sainte 

A la guerre comme à la guerre

Aller en guerre

De bonne guerre, en mouvements, elle en a des positions… Et si on la fermait ?

Ta gueule !

C’est pas gagné !

22 décembre 2020

Triste triste nouvelle

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 8 h 28 min

Notre ami et merveilleux poète Chasseur d’Images spirituelles nous a quittés le 4 décembre comme il va nous manquer ! Condoléances à sa famille.

4 décembre 2020

IN VINO VERITAS

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 8 h 36 min

« Le goût de la vérité n’empêche pas de prendre parti » Albert Camus

Le nez au dessus de son assiette où baigne une cuisse de poulette à la sauce aviaire, le steak de cette vache folle d’hier, pèse encore sur son foie, Albert sirote sa grappe pesticidée en se demandant où sont passés son goût et son odorat ? Albert noie son déclin dans la vinasse et se demande si on ne trouve la vérité que dans de grands crus, hors de portée de sa maigre retraite ?

2 décembre 2020

AU REVOIR MADAME

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 6 h 27 min
Image de prévisualisation YouTube

11 novembre 2020

DITES MOI TOUT

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 7 h 45 min

tri-progrès

7 novembre 2020

PLUS PAUVRE QUE JESUS

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 8 h 43 min

On se lève le matin les yeux embrumés, on pleure sur son mal de foi, chapelet aux poignets, sur son cheval de trois, étouffoir de passage chez soi…sur ses rages de foie… mais on a un toit…

On se plaint du matin au soir, le regard éteint par sa vie qu’on juge foirée, sa vie cloisonnée… mais on a un chez-soi !

On se couche toutefois la conscience pas trop pesante, content de retrouver son lit, après un repas chaud vite englouti car oui dehors, le vent glaçant souffle, dehors, dehors… Ne plus rien savoir derrière soi, tout bien cadenassé…

Jésus avait un toit ! Qui est donc ce pauvre, plus pauvre que Jésus que les sociétés cossues laissent mourir dans la rue…

3 novembre 2020

ESSENCE CIEL

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 4 h 50 min

Il y a ceux qui dès le matin vont chercher journal et pain, vont sortir le chien, faire leur promenade…Tic tac tic tac la vie est un mouvement perpétuel… Tout le monde n’a pas le métro, ni de boulot, quant au dodo chacun a ses heures… Qu’on soit jeune ou vieux, actifs ou retraités, parents etc nos essentiels font parties de nos vies…

Chacun dès l’aube a son essentiel : lui qui se glisse dans ses charentaises relit le journal de la veille avec un bon café brûlant, l’autre tire déjà sur sa clope ; elle, elle déguste son chocolat, l’autre tartine de beurre sa tranche de pain croustillant qui a sauté du grille-pain, moi c’est mon café au lait… Il y a des tas d’essentiels tout le long d’une journée… Le bonjour échangé avec un voisin, avec le facteur, le câlin à son chien, la petite conversation à ses plantes pendant l’arrosage…

Quand on a de quoi se vêtir se nourrir et qu’on vit dans un certain confort entourés de ses livres et de ses musiques, et des gadgets derniers cris, dans des apparts super bio, qu’on part en vacances à Noël à Pâques et à la saint glinglin,  aller aux concerts, au cinéma, au théâtre, à l’Opéra, aller chez le coiffeur, aller au restaurant, aller s’acheter des livres comme on veut quand on veut, faire sa partie de golf, aller dans des boutiques de marques, ce n’est ni du luxe ni des essentiels vitaux, juste un style de vie, un quotidien quoi ! C’est lorsqu’on les supprime qu’on se rend compte alors qu’ils étaient essentiels… Pour celui qui vit de ses deux sous trois cailloux l’essentiel tient dans son assiette et s’il ne peut plus bosser ça va vite mal finir… S’il est normal de s’enrichir culturellement qu’en est-il de ceux qui sont exclus de ce train de vie ? Bah en micheline les chéris, avec la troisième classe, les restau du cœur, Emmaüs, France Loisirs, les campings, le foot, les catalogues de vêtements, les parcs de loisirs, les colonies, la restauration rapide… les comédies musicales à l’eau de rose, au théâtre ce soir, la télé-réalité et les Chevaliers du fiel !! On n’est pas tous égaux sur le chemin des Essentiels, et le premier confinement a montré que la misère s’est amplifiée… Si la médecine a deux vitesses, la culture aussi ! Qui se préoccupe de ceux qui ne vont jamais au cinéma au restaurant chez le coiffeur, ne vont jamais en vacances faute d’argent ? Les inégalités explosent et se voient encore plus ! ! Chut chut !

Tout le monde a le droit de vivre de son travail c’est clair, et on peut comprendre que les petits commerces avec ce deuxième confinement craignent de mettre la clef sous la porte…

C’est clair que ça va être la panade pour les commerçants ! Le rayon misère va s’agrandir, celui là il n’est pas prêt d’être fermé !

29 octobre 2020

Mais ça ne s’arrêtera donc jamais ?

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 14 h 57 min

La tristesse inonde mon cœur devant la nouvelle de ses trois personnes massacrées par un fou d’un Dieu ! Pauvres gens qui allaient prier sans gêner personne ! Il y a quelque chose de pourri dans notre monde ! Notre planète est truffée de trous des tirs de l’obscurantisme sorti du bois de sa préhistoire qui mitraillent tout le monde comme ces petitouts au Cameroun à l’intérieur d’une école !  Pour garder raison il faudra serrer les dents, il y en aura encore pour excuser les tireurs !… C’est arrivé chez nous des petitous assassinés dans une école, est-ce déjà oublié ?  Le fanatisme court toujours sur notre sol ! Pensées aux familles…

a coeur en berne

12345...7
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus