Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

6 septembre 2018

Le crédit agrivole

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 7 h 33 min

Je bricole, tu bricoles  : La BCE met le crédit Agricole à l’amende ! Il devra s’acquitter de 4,3 millions d’euros, en raison d’une infraction aux règles du calcul de ses fonds propres ! Les Echos.fr

Ses fonds propres, je rirais si je n’avais les lèvres gercées !

28 août 2018

TRAVAILLEZ PRENEZ DE LA PEINE

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 11 h 05 min

« Nous aimons les retraités, mais nous faisons le choix du travail  » déclare Le Maire.

Le choix du travail ?

Les actionnaires doivent être pliés en deux de rire !

Vilain vilain retraité t’as bossé t’es pénalisé c’est fort de démonstration !

Qui rit qui rit ?

12 août 2018

C’est prêt !

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 7 h 39 min

Heureux Hommes, bientôt plus besoin de se prendre la tête à allumer

ce colère      de barbecue : la grillade sera totale !

planète climat

ça va chauffer grave ! Ah ces braises ne seront plus un problème !

Qui rit qui rit ?

Photo prise sur la page FB « Assocation lien en pays d’OC »

11 août 2018

ACCIDENT CLIMATIQUE

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 7 h 24 min

Après moult accidents et souvent mortels des panneaux sont apparus indiquant enfin ces lieux dangereux ou des changements furent opérés ! Souvent cela a pris beaucoup de temps…

Le dérèglement climatique décime déjà, des sonnettes d’alarmes ne sont pas encore entendues, pourtant il est là, il est fort à craindre que des panneaux signalétiques ne suffisent pas pour contre-carrer l’accident climatique déjà en place qui va s’accentuer, il en est de même avec les centrales nucléaires…

Dans la frénésie de sa conquête de la consommation, bien martelée par les puissances économiques, quand l’homme prendra conscience les yeux dans les dévastations quotidiennes, que tempêter contre le rouler à 80 kilomètres était d’un combat d’une priorité essentielle, il sera trop tard !?

20 juillet 2018

Tape tape c’est sa façon d’aimer

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 7 h 34 min

affaire-benalla-jm

17 juillet 2018

Les larmes de la mer

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 15 h 58 min

« Ohé matelot comment va la navigation ? demande un bourgeois à l’homme manœuvrant sa barque en bord de plage ! La pêche a été bonne ?

-J’ai dû naviguer entre les vagues de ceux et celles qui se prennent pour des saints, contourner les remous de ceux et de celles qui voulaient me mettre dans les filets de leurs bonnes pensées et éviter les crachats de ceux et celles qui conchient toutes les personnes qui ne sont pas comme ils voudraient qu’elles soient… Je me suis battu contre les discours en lame de fond, avec ses modelages pervers pour faire douter de soi ! Puis le vent s’est levé avec toutes les larmes des enfants, les éternels innocents sacrifiés…

- Alors on est mal barrés ?

- C’est peu de le dire ! Et je ne vous parle même pas de ceux et de celles qui incantent leur Dieu pour faire un nettoyage de fond ! Vous la sentez la pollution de la pensée, celle-là il y a peu de chance qu’on lui cloue le bec, sa domination navigue sur toutes les mers du monde… cimetière excrémentiel de la folie humaine…

L’homme saute de sa barque, quitte la plage, le regard perdu dans un horizon incertain… Le bourgeois le regarde et n’ose pas lui dire « Bon vent »…

7 juillet 2018

Le rêve de trop !

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 7 h 58 min

Le mot « vacances » fait sourire Jean-Charles dont le supérieur lui a demandé de les repousser, l’entreprise est prioritaire…

JC râle, râle mais travaille car il veut monter et être dans les premiers de cordée !

Il se moque de Bernard le nouveau qui vient d’arriver et qui file regarder le foot ! Ah ce feignant ce bon à rien ! Pas d’ambition pas de plan de carrière déjà un début d’embonpoint, en plus son frère est cheminot et fait suer toute la France parce qu’il ne veut pas perdre ses privilèges ! 

Il sort sa salade bio du frigo, qu’il achète chez le traiteur d’à côté, chère mais il faut ce qu’il faut ! Il ouvre le placard où siège son lit et admire son bureau qu’il a su aménager pour être performant ! Ah ces inconscients de grévistes ont coupé le courant, il tâtonne ouvre un tiroir et prend une lampe qu’il utilisait au temps de ses belles virées dans les Alpes; puisque il est  là pour un bon moment,  il sort un poster qu’il place sur son bureau… comme il aimait grimper… Il s’autorise quelques exercices sur son tapis de gymnastique qui lui aussi a intégré son espace ! « Je construis mon avenir moi ! »

Quel silence, et ce silence l’envahit, il baille et retourne à son bureau, les Alpes l’appellent, il s’endort, il grimpe dans des rêves de victoire… Quand le DRH, arrive, JC est encore dans ses rêves, loin loin… Il est réveillé en fanfare et réalise qu’il n’a pas finalisé son dossier !

« Alors monsieur Jean-Charles Vollet on prend des libertés avec ses engagements ? »

JC encore dans les nuages sort de sa nuit tout endolori, rit puis répond : « Je ne travaille pas de nuit ! »

- Certes mais quand on annonce que le dossier sera livré à 9 h à son supérieur, on respecte les délais ! Vous n’êtes pas sans savoir que la flexibilité de l’entreprise amène à ne garder que les gagnants… JC reste sans voix devant tant de déconsidération, lui qui ne comptait pas ses heures…

Dans le hall du pôle emploi, un poster géant habille le mur face aux sièges où attendent les postulants à un travail ! JC regarde partout, des hommes des femmes courbées d’un certain âge, d’autres plus jeunes semblent sans vie…

Il ne sait pas s’il doit rire ou pleurer sur sa feuille de licenciement il est noté comme motif : « Faute grave » !

FAUTE !

A fauté, il réalise que le chômage ce n’est pas que pour les autres, il pense qu’il n’y restera pas longtemps, il est surdiplômé ! Ce qu’il ne sait pas encore c’est qu’une pelletée de jeunes loups arrive sur le marché et qu’on ne risque pas d’attendre quelque chose de lui car il ne fait pas bon être nommé au fer rouge de feignant !

6 juillet 2018

Ma liberté

Classé dans : ça décoiffe !,Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 8 h 04 min

Encore une plainte ! Jeff se lève en entendant sa promise geindre dans la cuisine…. C’est un fait, elle n’est pas heureuse !

Rendre sa dulcinée heureuse est un dur métier, pas de livre pour connaître les règles à suivre ! Elle a voulu Cuisinella, elle l’a et il a fallu la basculer sur la table à manger comme dans la publicité ! Elle a voulu partir à Medon, même avec le dos rond, j’étais de la partie ! Elle a voulu s’inscrire aux cours de Rock, j’ai tout appris de ses acrobaties…

Jeff se lève va faire son pipi de la nuit, il entend:  « N’oublie pas de baisser le couvercle ! Sur un ton qui ne lui laisse aucun doute !

- Comme si j’allais oublier ma mie chérie ! Dire les mots tendres ça compte dans une vie ! Il ne voit pas Sylvaine hausser les épaules qui lui répond :

– Rase-toi de près ! Ta barbe pique c’est une vraie saloperie ! Le mot est lâché, il sent que ça va être sa fête, alors il retourne dans la chambre prend un grand carton, ses cartouches de cigarettes bien cachées et commence le fruit de sa détermination, quand un vent de furie fait voler la porte en éclats !

– Qu’est-ce que tu mijotes minable dans ton coin et elle lui file une rouste en le maudissant d’avoir oublié de programmer son café, elle qui part bosser à six heures du matin, il ose :

- Mais Minou c’est toi qui ne veux pas que je travaille qui veux que je reste au foyer, il reçoit un aller et retour dans sa figure aux yeux pochés.

– Justement bon à rien !  T’es même pas capable de penser à mon café ! »

La tempête passe sur ses reins, Sylvaine s’est défoulée ! Les nerfs vidés, elle le laisse en plan sur le parquet  de leur chambre à coucher ! Jeff pense que l’amour, ce n’est pas prendre des coups, il prend son courage à deux mains et ses papiers d’identité, passe par dessus le petit balcon de la chambre, prend l’escalier de secours, monte sur le toit et s’assoit souffle, il a deux cotes cassées… Puis continue son périple sur les toits de Paris « Oh  ma belle ville ». Il décide d’attendre un peu, son café du matin lui manque mais il était toujours accompagné d’une torgnole, pas de croissant pour le « bon à rien » !

Il cherche le numéro de Martin, un vieil ami installé il y a quelques années en banlieue ! « Pas de métro j’irai en taxi »… Il avait pris ses économies cachées dans la boîte en carton !

« Alors mon pote,  t’as quitté ta prison, lui dit Martin en lui ouvrant la porte !

- Bienvenue chez toi ! Ils tombèrent dans les bras l’un de l’autre… » Jeff laissa enfin couler ses larmes…

L’ami bienfaisant le soigna et lui dit : – Repose-toi autant que tu veux ! Mon patron cherche un ouvrier qualifié dans ton domaine, ça te dis ?  » Il mit un certain temps à répondre, cela faisait si longtemps qu’on ne lui avait pas demandé son avis ! Il dit « OUI » ! Alors Martin lui répondit en rigolant : – Waouh le oui franc et massif mais c’est pas une demande en mariage ! » Jeff éclata de rire les poumons remplis de sa liberté retrouvée !

La liberté est une et indivisible, ses attaques sont à dénoncer partout, la liberté n’a ni sexe ni religion ni idéologie et n’appartient à aucun camp ! Et ce n’est pas parce que ce monde est dominé par le capitalisme et son frère le patriarcat qu’il ne faut pas dire les choses réputées tabou bouh !

en 2012 et 2013, 149 000 hommes ont été victimes de violences dans leur couple.

Sur la même période, les femmes étaient cependant bien plus nombreuses à se déclarer victimes de violences de la part de leur conjoint ou de leur ex-conjoint avec 398 000 cas recensés.

27 juin 2018

Dis pourquoi tu manifestes Mamie

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 6 h 53 min

parce que j’aime pô l’injustice !

Femmes

Image prise sur la vraie démocratie FB !

16 mai 2018

Vous avez dit avenir ?

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 5 h 25 min

CNRS LE JOURNAL.FR

Espèces menacées : les scientifiques en alerte

Alors que les experts internationaux de la biodiversité viennent de livrer un nouveau bilan alarmant sur l’état de la faune, de la flore et des sols dans le monde entier, découvrez dans ce dossier un état des lieux des recherches menées pour mieux connaître l’incroyable diversité du vivant sur notre planète, et trouver des solutions pour l’avenir des espèces.
https://lejournal.cnrs.fr/dossiers/especes-menacees-les-scientifiques-en-alerte?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1526429608
123
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus