Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse !

20 septembre 2018

Allez dans une logique économique : fais ce que je te dis ! Pas ce que je fais !

Selon le Conseil général de la Gironde, aujourd’hui sur les trajets domicile-travail, 9 véhicules 10 ne transportent qu’une seule personne ! C’est quoi cette inconscience ? Allez tous dans la même charrette ! C’est pas parce que le ministre dépense un fric de dingue en avion que vous, la populace, tu nous lasses, que vous devez oublier votre devoir de citoyen sauvant la planète ! M’enfin quoi ! Lire « le commerce des mots » où je montre commence on détourne l’écologie, mon roman d’anticipation… 

IMG_20170314_025918IMG_20170301_040602

19 septembre 2018

La liberté de penser

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 8 h 01 min

Sur les chemins de mes luttes, j’ai vu ! J’ai vu des donneurs de leçons, être des gens de pouvoir comme les autres… J’aurais beaucoup à narrer…

Sur le chemin de mes combats, j’ai vu les ego chanter haut… Se croyant les beaux, les bons, leur sexisme en étendard… Un gars du PSU m’avait traitée de bourgeoise (en 1975, nous étions tous les deux en fac d’histoire) parce que je n’avais pas voulu forniquer avec sa belle personne révolutionnaire…

C’est fort de révolution…

J’aurais beaucoup d’anecdotes rigolotes à raconter, tous ces bons qui m’ont prise (sourire) pour une idiote, ben quoi t’es une femme, il faut dire que dans ce milieu dit de gôche, ça cocoricotte, le féminisme c’est juste une option électorale… Je me suis faite couper la parole, un écolo, lors d’une réunion dans un collectif, avant les élections présidentielles de 2007, je l’ai remis à sa place, le pauvre, il ne savait rien de ma Lala qui a aussi pour cause, ma liberté de penser…

Sur les chemins de mes actions, j’ai vu depuis très très longtemps des femmes et des hommes de pouvoir, de formatage, vouloir faire de moi une fourmis au service et vice de leur gourou… Parti ou mouvement même combat de coq… Sourire quand j’ai entendu dans un film : « Pourquoi tu milites à green peace ?

- Bien c’est parce qu’il y a beaucoup de nanas ! »

Les partis politiques sont des chapelles avec leurs fidèles. S’éloigner de l’idéologie politique hic, ne fut pas chose facile !

La liberté de penser n’est pas à vendre, ce n’est pas une marchandise ! C’est pourquoi dans mon journal de bord écrit en 2008 (je suis tombée malade en décembre 2007, non non je ne suis pas devenue en 2007, madame ecchymose, les coups viennent de plus loin !) J’emmerde la bien-pensance de droite comme de gauche…

La route de la construction de ma liberté de conscience, ma liberté de penser, fut longue et chaque jour, je travaille à faire en sorte de ne pas être formatée ! Dur combat !

18 septembre 2018

2018-2019 les grands chantiers pour combattre le chômage

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 5 h 03 min

Nous venons d’apprendre par divin ruissellement informatique, que la France va entreprendre d’immenses travaux : élargissement des trottoirs pour les cinq millions de chômeurs pour les huit millions de pauvres et tous les  précaires qui doivent traverser les rues impérativement !

17 septembre 2018

AU NOM DU FRIC DU FISC ET DE MON ESPRIT SAIN

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 7 h 59 min

Je ferai apparaître l’emploi au bout des clous au nom du fric, je rendrai les pauvres riches encore plus riches au nom du fisc, je cracherai sur les français et les françaises au nom de mon esprit sain ! Allez dans la paix du fric !

16 septembre 2018

Penser peut nuire à la connerie !

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 6 h 46 min

L’art (sic !) et la manière

On trouve de tout sur INTERNET, le culte de la bouffonnerie a toute sa place , au côté des partis politiques avec leurs lobbies collé au cul… La connerie ou bouffonnerie se reconnaît par son programme : poncifs, stéréotypes sexistes, homophobie, racisme, avec pour slogan sous-jacent  : « Je pense bien, je suis la vérité, fais comme moi pour ton bien, nom d’un chien ! »

La bouffonnerie des aigris : A pouvoir être calife à la place du calife !

Celle des chercheurs d’oseille : Ah vendre sa confiture sur ta tranche de pain !

Le manipulateur qui se croit imperceptible : Ah faire feu de tout bois de ton esprit critique. Etc etc etc…

Penser peut nuire à la connerie !

Penser ? Mais vous n’y pensez pas !

La bouffonnerie se sert aussi sur l’écran où s’étale certainement pas des chanteurs à textes, engagés, humanistes ! M’enfin quoi faut rester dans le cadre de l’abêtissement culturel, pour ça pas de problème on parlera du mec qui chante qu’il a envie de violer des femmes, c’est d’un enrichissement humain extraordinaire…

Le fascisme est bien présent et il se diffuse toujours, les mots ont changé pour le masquer ! Lu : des idées toxiques, une communauté saine… On trouve ces appellations un peu partout ! (site de Revolve ) Comment t’as pas ta carte de saint ?

Qui fait passer les tests ?

Ouvrez les camps !

« Non non! Ne me touchez pas ! Je suis une bonne personne ! »

Oui mais pour qui ?

Chefs d’accusation selon les clans

  1. Votre blondeur est une insulte à l’intelligence

  2. Vous êtres sans travail*

  3. Vous êtes étudiant*

  4. Vous êtes retraité*

  5. Vous êtes pauvres *

  6. Vous n’avez pas la bonne couleur pour nos universités d’été

  7. Vous êtes grosse

8) Vous êtes maigre

9) Votre degré d’empathie est insuffisant

10) Vous aimez votre pays

11) Vous n’aimez pas votre pays

12) Vous n’avez pas la bonne religion

13) Vous avez la bonne religion

14) Vous êtes laïque

15) Vous avez la bonne couleur

16) Vous n’avez pas la bonne couleur

Etc etc etc

* Vous avez le droit de crever…

Image de prévisualisation YouTube

L’orange du marchand Gilbert Bécaud

Image de prévisualisation YouTube

Le poète a dit la vérité Guy Béart

Allez courage, il paraît qu’on est en haut de la chaîne alimentaire ! Pour ce qui est de la chaîne, elle va bientôt brûler ! Chut il y aura des survivants ! Mais bien sûr ! Moi ! Ben quoi faut positiver !

13 septembre 2018

Faire de politique c’est pas si facile

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 17 h 40 min

Marlène Schiappa‏ sur Twitter

 
 Réunion parents-profs de rentrée au collège: 27 mères. 6 pères. #MamanTravaille #Egalité #OùSontLesHommes ?
09:33 – 11 sept. 2018
Faire de son cas une généralité ! Terrible ! Une vraie sociologue et elle est ministre ! Ce que j’appelle une féministe hic de salon…

L’oubli volontaire

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 12 h 41 min

Après neuf mois d’un silence absolu bien que je me sois  rappelée plusieurs fois à celui qui a bien transmis mes livres, et mes coordonnées, j’ai réussi à parler avec celui qui fait les interviews pour radio 4 et qui ne m’a jamais contactée !

Et qu’est-ce j’apprends, il avait mis mes livres de côté ! Vous avez dit bizarre comme c’est bizarre !

Encore un fait parlant ! 

A suivre : ma grande Lala comme disait ma chère maman toujours en action !

6 septembre 2018

L’ordonnance de la maintenance

Vindiou c’est pô Dieu possible ! Faut-il vivre en solitaire pour être soi-même, loin de tous ces conseils qui se veulent (certainement pas issus de la science), amis, protecteurs, tous ces « Faites comme ci, faites comme ça ! » L’ordonnance de la maintenance !

Ces formatages de la divine soumission à l’ordre établi, aux conventions, aux « ça sert à rien de bouger c’est comme ça on n’y peut rien ! » 

C’est ma fête : ce que je dois porter pour la rentrée, ce que je dois lire, ce que je dois écouter, ce que je dois suivre, ce que je dois prier…

Ma chère maman, me disait toujours :  » Il vaut mieux être seule que mal accompagnée ! » 

Ah venter les génuflexions, en faire des livres de chevet : Je suis une victime, et comme disait Mercredi dans la famille Addams : « Toute ta vie »…

L’heure n’est plus de faire de l’individu  un être au libre arbitre,  le fourretout idéologique, au service d’un pouvoir dont le seul but est de faire des gosses, les futurs esclaves flexibles, est en place, tout est bien ficelé, circulez ! Quant à la femme j’ai bien peur qu’elle ne soit pas prête de sortir de sa condition de boniche engoncée dans les émotions du : Tu m’aimes donc je suis et si tu ne m’aimes pas je casse tout, non mais ! Je suis une princesse ! ça me rappelle l’américaine qui avait perdu comme une nageuse de l’Allemagne de l’Est et qui avait dit à un journaliste : « Mais moi je suis jolie ! »… Quoi de neuf, rien ? Si maintenant c’est le règne de la consentance au service du règne patriarcal dont a besoin le capitalisme pour perdurer… Je suis soumise si je veux na ou je suis une féministe voilée, mais bien sûr !

Le formatage idéologique est constant, extrémiste :  Quand une société fait passer un syndicaliste pour un terroriste, un pauvre pour un délinquant d’abus de biens sociaux et quand les violeurs de référendum, ces porlitiques qui ont violé le vote des français en 2008, comme le font les dictateurs, paissent en toute impunité dans les draps de la République, on peut avoir envie de dire : je ne marcherai pas dans nos pas, na et votre ordonnance vous savez où je la mets ?

2 septembre 2018

Question à deux francs six sous

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 10 h 17 min

S’improvise-t-on écrivain ?

âne 1

30 août 2018

Faut rigoler pour empêcher le ciel de tomber

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 7 h 59 min

 Nos vaillants gaulois qui n’étaient pas des brèles n’avaient peur que d’une chose c’est que le ciel leur tombe sur la tête, c’est historique, je pense à toi, ô  l’élu du fric et voit avec plaisir que tes gamelles augmentent en ce début de rentrée, c’est pas bô de copier l’autre père des riches  !

Pour ce qui est de la bête, cela fait un mois que je suis pliée en deux, non point de rire, même pas et cette belle canicule m’a fait souvenir que  boire ne suffit pas pour trucider ce qui me recouvre, à savoir non point des pustules, quoique, mais des tendinites ! Deux sur mon tendon d’Achille de la cheville gauche vous me direz on est bien qu’à deux ! La droite a une belle cicatrice déjà, toujours une histoire de tendon ! Ah vivre tendu !

Ô pas de miracle  ! Comment je n’applique pas le livre médicament ? Pliée de rire !

Pour ce qui est de la lecture j’ai trouvé de quoi alimenter mes satisfactions ! Ben quoi lire c’est du plaisir donc j’ai trouvé ce livre sur la page FB de « Association lien en pays d’Oc »que je vais me commander :

La stratégie de l’émotion
Par Anne-Cécile Robert
Avant propos de Éric Dupond-Moretti
Les émotions dévorent l’espace social et politique au détriment des autres modes de connaissance du monde, notamment la raison. Certes, comme le disait Hegel, «rien de grand ne se fait sans passion», mais l’empire des affects met la démocratie en péril. Il fait régresser la société sous nos yeux en transformant des humains broyés par les inégalités en bourreaux d’eux-mêmes, les incitant à pleurer plutôt qu’à agir.
À la «stratégie du choc» qui, comme l’a montré Naomi Klein, permet au capitalisme d’utiliser les catastrophes pour croître, Anne-Cécile Robert ajoute le contrôle social par l’émotion, dont elle analyse les manifestations les plus délétères : narcissisme compassionnel des réseaux sociaux, discours politiques réduits à des prêches, omniprésence médiatique des faits divers, mise en scène des marches blanches, etc. Une réflexion salutaire sur l’abrutissante extension du domaine de la larme et un plaidoyer civique pour un retour à la raison.
Lire la suite http://www.luxediteur.com/catalogue/strategie-de-lemotion/

12345...22
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus