Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse !

18 juin 2020

VA SAVOIR

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 8 h 16 min

Pourquoi certaines femmes opposent l’émotion à la raison ? Est-ce dû à nos arriérés d’interdiction d’accéder à la culture, au savoir, de sortir de notre foyer ? Est-ce parce qu’elles pensent l’émotion supérieure à la raison ? Et que la raison est du domaine de la dominance masculine exclusivement et donc caca ? A une époque on entendait : tout est psychologique ! Aujourd’hui c’est l’émotion qui prime sur la raison ! Mon tout me dit  : « Oui je suis un tout, émotion et raison, même si de la contradiction m’habite aussi ! »

Longtemps nous fûmes interdites des lieux décisionnels parce que jugées inaptes à raisonner, ce jugement sexiste patriarcal pour moi, est perpétué par les femmes elles-mêmes, est-ce pour prouver une supériorité des femmes sur les hommes ?… créer une autre domination qui cache son nom ? Supposer les femmes meilleures que les hommes ? Ou se rassurer : « Moi j’ai pas de diplôme mais j’ai l’intelligence du cœur ? » 

Dans le monde des petites filles n’ont toujours pas accès à l’école ! Ce fut un vrai combat pour que les femmes accèdent aux études ! C’est une victoire contre le patriarcat ! Continuons ce combat…

Ce qui est sûr c’est que ceux qui se servent de l’émotion en vilipendant la Science, véhiculent leurs dogmes et n’ont qu’un seul but, se faire du pognon et se créer un cheptel à vie…

amphibian-1298147_640

30 mai 2020

EN MAI ET MEME EN JUIN SI TEL EST MON DESTIN HEIN ?

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 7 h 10 min

Aujourd’hui je dis : des sous pour les gens pas pour les monopoles… j’ajoute totomobiles…

Ça rappellera des choses à certains… A un doigt près !

Que disait-on dans les manifs à la place du mot gens ? (pour les manifestants qui s’en branlaient du devoir de réserve…)

cow-2896329__340

25 mai 2020

TABLE RASE

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 9 h 22 min

Il y aura toujours  des bouches bien intentionnées pour dire qu’il faut se libérer du passé et qu’y retourner d’un œil, est mal vu ! D’ailleurs vous noterez que sur la divin de l’analyste on ne parle que de son avenir…

Oui oui électeur projette toi dans le futur et ne verse point d’œil dans le passé, passé dont il est dit qu’il faut faire table rase ! Mais ne soyons pas sophiste ! Décider de ne plus tenir compte du passé c’est qu’on le connaît bien… Mais vu que se sont toujours les mêmes qui tiennent le monde entre leurs mains, leurs crocs, il faut croire que du passé pas beaucoup a été retenu ! Quand j’étais en terminale, je me souviens qu’on avait fait grève parce qu’il était question de supprimer la philo et l’histoire… Ils ont fini par le faire pour certaines orientations ! Car qui connaît l’histoire, l’histoire des hommes est moins manipulable ? Il en est de même avec soi-même : connais-toi toi même ! Hou la la danger de philosopher !

A quoi bon s’évertuer à expliquer quoique ce soit, le capitalisme a triomphé partout, l’esprit critique, la culture politique, le rationalisme, voire la science sont combattus, voire ont disparu !

Guerre des sexes, guerre des « races » avec  la culture du rut, du culte triomphantes et son féministe à l’envers… avec les pères et les mères la vertu : gourous ou religieux, la trique au bout des doigts ! J’appelle cela être en pleine décadence : le cannibalisme triomphant du capitalisme ne fait aucun doute dans mon petit carafon de chieuse ! Une mauvaise vue de mon esprit à coup sûr !

vache1

13 mai 2020

Hâte de voir la loi contre la superhaine

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 15 h 58 min

Dans le grand magasin des puissants s’affiche depuis bien longtemps la haine du peuple des pauvres des rouges des sans dents des sans rien des feignants des fonctionnaires des gaulois réfractaires des précaires, de tout ce qui n’est pas eux la classe de nobleus qui descendent en ligne directe de la cuisse de Jupiter !

Mais suis-je bête pas besoin de faire une loi juste mettre en pratique les lois de la liberté de l’égalité de la fraternité !

Allons fille du peuple arrête de raconter n’importe quoi le mépris de classe est une vue de l’esprit ! TSS !

Si on ne peut plus écraser les petits où ira le monde !

N’oublions jamais que dans leur monde ils ont fait des prisons pour enfant : les bagnes pour enfants

10 mai 2020

Traçage du poux

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 7 h 48 min

Monsieur  Poux Féecon passe d’un mouvement à un autre avec force et engagement ! Han ! Han ! Rien ne l’arrête  telle la bonne oie vantant la nouvelle bonne posture : « Quitter les partis, les ouailles n’y croient plus, pour se fondre dans des lieux plus chaleureux où sa doctrine passerait mieux… » Ah pondre ses œufs dans le bon panier ! D’atermoiements en atermoiements l’alternatif est né, mais question reproduction c’est pô gagné ! 

5 mai 2020

AGACE

Ne pas perdre la face

dans des discours tenaces

croasse croasse

le bel oiseau plein d’audace

vente son verbiage loquace

croasse croasse

éduque les feignasses

ces races de limaces

croasse croasse

ces sans rien ignares

confinés dans aucun palace

crasse croasse

mais la vérité ne joue pas à cache cache

le dé lancé trace :

pile !

File !

En écriture automatique hic !

Dessin créé en un jet

re bla 001

 

19 avril 2020

EXERCICES

EXERCICES

J’ai l’honneur de ne point demander la permission d’exister sous mon toit ! Je mouve, je broute, j’exerce mon droit d’avoir avis et de braire ce que je chois !… Ma porte est une frontière qui légifère votre non-droit d’intrusion… Gardez vos poils souillons loin de ma maison, la gardienne du balai exerce encore ses récurrentes oppositions… D’un pied de nez je mouche les tentations des fossoyeurs de la liberté d’expression et torche d’un coup de plume, la morve vassale des suceurs de nobleus, si tel est mon bon plaisir ! Ainsi dit-elle !

ane1

8 avril 2020

L’art et les manières

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse !,Non classé — eructeuse @ 12 h 17 min

Dans le pays où l’art de ne pas déroger était la règle, il n’est point étonnant que l’art de la duperie se soit répandu… Flagornerie, flatterie, révérence et autres gestuelles de la courbette étaient de rigueur ! ô doux seigneur l’ai-je bien baissé à terre ma cervelle de soumis et l’ai-je bien monté en l’air  mon arrière prêt à recevoir votre extrême onction?… Ah mentir comme on respire et mentir comme on écrit, des louanges sortent de l’encre aux  compliments… Ah exceller dans l’art oratoire… Ah exceller dans l’art de la gestuelle écriturienne… Que l’argent coule à flot jusqu’à ce que le flatté se lasse ! Celui qui établit les règles du pouvoir n’est dupe de rien… A l’heure où la presse est reine dans l’art du mensonge et ou de la flatterie, dans hémicycle aussi, comme dans la galerie des glaces, où le peuple n’a jamais où accès, il n’est pas dit que les règles ne vont pas changer,  il se pourrait bien qu’encre vaseline et joutes oratoires soient emportées au firmament ment ! Ah paraître ! Ah que paraissent les nouvelles manières d’être tout simplement libre !

6 mars 2020

ELECTIONS PIEGES A CONS

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 8 h 47 min

Ni bourgeois ni saigneurs, ni islamo-gauchistes ni faignants à col blanc sur mon bulletin de vote !

Parmi les oubliés des logements sociaux, coincés entre béton et béton, sans pelouse, sans arbres, sans fleurs, vivant dans une passoire thermique, crevant de chaud l’été, crevant le budget l’hiver pour avoir un peu de chaleur… C’est sûr que je n’ai pas à me plaindre, j’ai un toit !

Coucou toi le pointeur de lois, dans la tour de ton château ou résidence, haute et belle, tu veux que je vote pour toi ?

Rêve, rêve, le mien reste terre à terre : révolutionnaire car il est porteur de justice sociale… et n’est sur aucun bulletin de vote !

Combien d’arbres coupés pour ces professions de foi qui promettent monts et merveilles ?

Hier une femme qui se présente me dit  » pensez à nous » j’ai répondu : » Je sais ce que j’ai à faire ! »

Sourire constipé : penser à vous ?

Et vous, pensez-vous à moi ?

Je n’y crois pas un instant !

23 février 2020

Des fleurs, du rugby, du plaisir…

L’écribavouilleuse tente une sortie de son antre où elle se confinait depuis novembre et pourquoi pourquoi ? Pour du rugby à 13, ah ah ah !

Elle vendra me chercher ma jolie conductrice dans sa petite auto et je l’attendrai à la porte du garage, en espérant que ma bidouille ne me pose ainsi que mon dos, aucun problème en ce jour où je renoue avec l’extérieur d’ailleurs joliment fleuri !

12345...30
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus