Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse !

24 février 2019

Un pet sinon rien !

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 10 h 17 min

On dit que dans une famille, il y a de quoi rire et pleurer, alors là avec sa belle homophobie, sa rigolade est toujours bien huilée, sans compter le raciste de service des fois, c’est le même, avec toujours le rire gras au foie !

Ah ça s’arrose une belle famille !

N’oublions pas l’anticommuniste primaire qui voit des bolchéviks partout ! Va faire une crise cardiaque le denteux ! Mais bon tout ça c’est pardonné dans l’antre du Petit Jésus qui, lui voudrait bien la paix !

Ben moi je suis plutôt du genre à claquer la porte à ce genre de belle famille !… Oui comme me disait maman il vaut mieux être seul que mal accompagné !

Ah la la ! Les valeurs humanistes c’est bien du soucis et comme dehors, dans la vie courante, c’est dur de maintenir la face, alors dedans ça se lâche ! Tu la sens la vie courante ?

SOUTENIR ! UN PEU MON NEVEU !

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 9 h 11 min

Quand j’étais jeune, je suis allée serrer la main de Georges Marchais. Fille d’ouvriers : ma mère a travaillé en usine, mon père sur des chantiers. Il a travaillé toute sa vie dehors, il faisait des puits d’eau, dans le froid, dans le chaud, sauf quand il a travaillé au fond des mines ! C’était une évidence pour mon cœur de révoltée que le parti communiste français était bien le parti des travailleurs !

D’ailleurs il faut bien se dire que l’acharnement des puissants à tout faire pour que le monde du travail qui retrousse ses manches et gagne sa vie à la sueur de son front, ne fasse pas de politique est une bataille de luttes de classes : cher et chère opprimée laisse nous (la bonne classe spécialiste des affaires) guider ta vie nous sommes le messie de ta vie (de ta pauvre vie chienlit !) !

Alors celui-là de messie, il fait des miracles pour les multinationales – ou pour les gens comme les Balkany, Sarkosy, toujours la main dans le pot de confiture mais jamais ennuyés -  te multiplie les pains dans la gueule, si tu oses lever le ton ou le poing et te gave de sermons pour que tu restes dans ta génuflexion ! Leurs chiens de garde travaillent à la prime ou travaillent à faire de toi, pauvre pauvre, l’ignare éternel qui ne comprend rien au monde de l’économie !

C’est clair que ces gens là comme chantait Brel, donc ces gens là qui ne connaissent ni le montant du SMIC ni le prix du pain ni celui du ticket de métro, vont t’apprendre qu’avec un porte-monnaie vide tu peux y arriver : c’est que tu es un mauvais gestionnaire, racaille sociale, de tes deux sous trois cailloux !

Donc la gueuse, certes vieillie, armée de ses tendinites, toujours porteuse de sa lutte de classes coulant dans ses veines de baveuse, est allée hier au marché dire son soutien, c’était une évidence, au peuple qui ose affronter dans le froid depuis trois mois, nos chers puissants, méprisants perchés sur leur hauteur de grand saigneur du peuple des Gilets Jaunes !

L’histoire est en marche et ce n’est pas celle de Macron !

L’histoire est en marche et elle porte un Gilet Jaune !

Soutenons les Gilets Jaunes avec force et fermes convictions !

Que notre pays dit si grand, retrouve son l’honneur, rangé dans une start-up, l’honneur qui fit sa réputation du pays des Droits de l’Homme et du Citoyen !

poing jaunepoing_leve-3e760

18 février 2019

LE DROIT AU BONHEUR

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 7 h 43 min

Une séance au beurre fut pour une majorité de spectateurs porteuse de franche rigolade ! Je me souviens dans mon cinéma de campagne le mec dans sa pièce à projection dire tout fort : « C’est la scène du beurre ! » Je me demandais bien de quoi il parlait ! L’actrice du « Dernier tango à Paris » en a subi les conséquences et sa carrière aussi ! Comme quoi le beurre ne se conjugue pas toujours avec le bonheur même si on dit qu’on en veut dans nos épinards !

15 février 2019

RETRAITE NON FICTIVE

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 6 h 53 min

conseil 1

conseil 2

12 février 2019

Viens ma chérie je vais t’aciduler ta vie

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 4 h 48 min

On est tout juste le 12 que déjà la Saint valentin est vantée ! C’est comme souhaiter la bonne année avant qu’elle n’arrive ; c’est sûr qu’il ne faut pas rater le mois qui va pointer, il pourrait se barrer le con !… Mais non bien sûr ce n’est pas pour faire marcher le commerce, pourquoi voir le mal partout ? Et puis le commerce faut qu’il marche quoi, sinon c’est sa mort et personne dans notre belle société, où chacun peut réussir sa vie dès lors qu’il traverse la rue, ne souhaite le voir mourir quoi !

Ah oui  ! Laissez-nous aciduler la vie, aciduler notre vie, alors vite vite, le plus vite possible avec les vraies bonne choses, mettre les bonnes couleurs ! Laissez-nous mettre des pastelles dans notre cœur ! Ce rouge c’est trop c’est pas c’est zut quoi trop brut ! Virer ce rouge, que je ne saurais voir,  la pub l’a fait depuis si longtemps, c’est vrai quoi cette réalité, quelle indécence !

Et Noël ah Noël,  chantons tous Noël ! Vantons le doux Jésus dans sa crèche quand il est en face dans la même église, mort sur sa croix, tué torturé c’est si eh parlant, si vrai sa représentation, quoique un tantinet répulsif non ? ! C’est vrai quoi toute cette souffrance, c’est affligeant ! D’ailleurs faudrait virer les auteurs réalistes des bibliothèques pendant qu’on y est quoi, c’est vrai ils vont miner les esprits ! Rien que les titres « Les Misérables »,  » La Curée », et dans les musées,  CE tableau « Guernica » ou cette « vénus de Milo » sans bras, qu’on pourrait y voir un gilet jaune ! Sans parler de toutes ses commémorations qui parlent des guerres ! Faut sortir de toutes ces démonstrations qui plombent le moral quoi ! Heureusement la télé fait son vrai boulot avec de vraies émissions avec ses pâtissiers ses cuisiniers ses mariages ses belles tenues  à se composer avec deux sous trois cailloux et même ses baraques à vendre sans oublier de jouer sur une rivalité bon enfant ! Ah les belles envolées lyriques avec les marseillais et les princes de l’amour ! Voilà de la bonne réalité, on se sent forcément le bon le meilleur derrière ça ! Heureux de payer sa redevance télé !…

C’est vrai quoi ! Laissez-nous rêver laissez-vous chanter la vie acidulée qui fait bander la liberté ! « Tiens au fait viens ma chérie je vais t’aciduler ta vie, avec ce nouveau gel, senteur vanille ! Ta préférence la vanille, ma chérie ! »

Bien quoi pour lui faire apprécier la Saint Valentin, le chéri huile les entrées de sa belle qu’elle sente bien la douceur de sa positive pénétration ! Si dans le cochon tout est bon, pour pouvoir folâtrer dans sa cochonne faut avoir la positive attitude, évidemment dans un consentement consenti quoi ! A la saint valentin prendre soin de sa moitié c’est prendre soin de soi, elle est pas belle la vie ? A la vanille !

10 février 2019

PAROLES PAROLES PAROLES

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 8 h 01 min

Non encartée c’est ma liberté, certes encartée à ma cause, elle te cause ?

- Cause toujours !

Question de causer beaucoup s’y emploient, je dirais même que ce sont les champions de la causerie, en plus ils ont tous les moyens de communication à leurs vices et services !

Habitués à formater les oreilles des écoutants qu’ils prennent pour des veaux, les voilà bien surpris, eux depuis si longtemps planants dans leur oseille, de constater que le formatage n’a pas porté ses fruits : les ignares, les faignants, les sans rien, les sensés fermer leur gueule en travaillant plus pour gagner moins ont quitté, au rage, leur télé, ont monté, au rage, des lieux de fraternité, ont osé, au rage, demander la démission du roitelet, ce poudré qui poudre aussi les yeux des votants !

Cause toujours Roitelet, j’ose croire que le temps des Gilets Jaunes va  te faire comprendre que c’est dans l’action que naissent les révolutions des peuples ! Sinon tant pis ! 

6 février 2019

DRAME DE LA SATISFACTION

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 10 h 22 min

EN AUTO

MÊME EN CAR

Car vois-tu :

tant va au léchage du cucul tendu qu’arrive le tortico, toxico du tutu tordu hue, le torticolis  ! Fi !

Moralité : Même si on n’est jamais aussi bien sucé que par soi même, de la souplesse toujours de la souplesse !

a grenouille 9

3 février 2019

A votre bon sens

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 11 h 01 min

roi

14 janvier 2019

La chasse c’est le défoulement national c’est la soupape des frustrés (Tachan)

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 20 h 36 min

chasse5

Faudrait songer à sortir vos doigts du pot à confiture parce que là c’est péché de laisser faire !

7 janvier 2019

T’es rhabillé pour l’hiver !

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 14 h 01 min

Se faire couper l’herbe sous le pied, être dans la panade, tenir le coup, vivre la corrida, avoir le moral dans les chaussettes… Un petit rajout à la sauce Bougresse : manger sa soupe aux épluchures avec le dos de la cuillère, vivre avec deux sous trois cailloux… Après tes taxes payées, il te reste que ton gilet jaune et tes poils sur la peau ! Pour un peu c’est qu’ils prendraient tes poils de cul !

grimace4

Il y en a que ça ne gênerait pas ?

chat alors

tragedie 2

12345...24
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus