Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse !

30 avril 2019

Aux commandes

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 7 h 18 min

Les mesures d’Emmanuel premier annoncées par voie de clocher* s’étaleront jusqu’à la fin de l’année 2019. Édouard Philippe attend les élections européennes pour prendre des décisions, quand on vous dit que c’est Bruxelles qui commande ! Comment ça je suis souverainiste ? Pourquoi, toi tu n’aimes pas ton pays ?

*( télévision impériale avec grenouilles de bénitier médiatiques autorisées au léchage)

22 avril 2019

Ô ô ça plane sur vous

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 12 h 19 min

Une journée de travail gratuit, qu’est-ce que j’avais dit, hi, dans mon texte intitulé LE CHOC ! Toc !

18 avril 2019

Faut tout lui dire

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 9 h 08 min

macron laicité

17 avril 2019

Quand sous les eaux

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 8 h 04 min

la planète sera recouverte, s’il doit en rester une, ce sera elle !

Ô temps suspend ton vol, le grand pollueur de la planète va donner son obole – quel bol – pour reconstruire la cathédrale de Paris ! Dans le ciel tous les animaux mazoutés lui disent merci ! 

16 avril 2019

« Paris brûle » disaient des journalistes à propos des gilets jaunes…

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 27 min

les voilà, eux, en quête de sensationnel, face au feu ! Un symbole en feu et le monde pleure… Il est vrai que ce monde crée des bombes qui ne détruisent pas les bâtiments, juste les gens…

Un enfant meurt de faim toutes les six secondes dans le monde !

Deux enfants morts, il y a quelques heures dans un incendie…

La génuflexion et l’empathie à géométrie variable : un monument aussi symbolique soit-il, ça se reconstruit, un être mort non !

 » Nous rebâtirons notre Dame parce que c’est ce que les français attendent, parce que c’est ce que notre histoire mérite, parce que c’est notre destin profond » Macron

La cathédrale brûle dans un pays en proie à l’injustice et à l’éclatement de son histoire, à son effacement : la France est mise en vente, peu s’en indigne ! 

Macron jour après jour détruit notre histoire : nos services publics, notre code du travail, notre laïcité, notre justice et se couche sous les ordres de Bruxelles : c’est ça le destin de la France ? Allons laissons le destin aux croyances d’un âge révolu ! C’est de justice qu’ont besoin les Français ! Et combien de morts, de blessés depuis le 17 novembre ?

Quand on respecte aussi peu son histoire, sa grandeur, sa constitution, issues de toutes les luttes de son peuple ; on ne vient pas pérorer : « C’est notre histoire, notre littérature, notre imaginaire, le lieu où nous avons  vécu tous nos grands moments  » !

La littérature on a vu comment il l’a menée avec le grand débat !

Notre histoire qu’est-ce qu’elle mérite ?

Certainement pas lui si loin des idées de Victor Hugo !

Lui, les misérables, il les méprise !

7 avril 2019

EN PISTE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 11 h 00 min

En piste : la grande mascarade du cirque électoral arrive ! 

«Un vieux con ça a été un jeune con », me disait ma maman !

Ma chère maman épluchait le Canard Enchaîné et comme ça se dit beaucoup : c’était une vraie bibliothèque ambulante. C’est elle qui m’apprit d’où venait Madelin, belle recrue du cru extrémiste, un des fondateurs d’Occident officine d’Extrême droite, – qui comme beaucoup – se refit une virginité au sein, les braves saints, de la droite, lui dans la mouvance gisgardienne… En 2002, il se présenta sous l’étiquette Démocratie libérale… sans ses armes ?

Ami entendais-tu le SAC et ses margoulins qui t’ surveillaient ?

Il est bien dommage pour le loup de dire que l’homme est un loup pour l’homme, c’est bien mal connaître le loup ou l’homme ?

Donc dans la grande chaîne de la vie politique, l’heure est à faire voter les masses pour que les tenants du pouvoir puissent continuer à les tenir en laisse et en faire encore et encore des esclaves consentants !

Sentons-nous la déconfiture sur notre tartine de pain rassi ?

Ah la politique !

Entre la droite de Christine Boutin qui a mangé aux râteliers de l’UDF, de l’UMP, qui s’aligne au FRS-PCD, le crucifix entre les seins, entre les autres vieux de la vieille passés, blanchis, du RPR à l’UDF à l’UMP, entrés labellisés vierge chez les LR, le wauquiez entre les dents qu’ils ont belles et blanches ; et la gauche judéo-chrétienne, – oui les feux de sa chapelle brûle en son cœur – foulardisée en quête de son prolétaire martyr, enfin son vrai bon sauvage qu’elle va éduquer en bonne missionnaire… Elle conchie au passage son drapeau voire même son hymne national dit violent ! Certains et certaines ont quitté leur pince à linge pour être avec les gilets jaunes : il faut pas se couper trop des masses la mission au front : éduquons les cons ! C’est qu’ils et elles ont aussi retrouvé une virginité apolitique, tic nerveux ? Je rirais si je n’avais les lèvres gercées !

Ah et l’autre, pasteurisée, ou enarquerisée, ah la risée ! Ah mais qui ? Mais la gauche bobo ho isse qui est à des années lumières de la réalité sociale, le cerveau bloqué dans son bocal anal qui pose sur son fessier d’argent : Glucksmann (cet ex fameux fumet sponsorisé nouveau philosophe) pour espérer voir trois de ses pets sortir de l’urne !

Or donc que reste-il comme moisissure pour que nous continuions, braves couillons, à les faire se vautrer dans l’or de la république ?

Le parti de Jean-Marie qui rit qui rit ? La couille droite en Europe la couille droite droite collée chez ses amis populistes Italiens !

Puis enfin : le grand, le puissant, avec sa cour assujettie, on en viendrait presque à regretter Morano : le fin poseur de mots glorieux sur son peuple qui vend la France en petits morceaux : gigot que les hyènes du monde déchiquettent avec plaisir !

Ah pouvoir pouvoir, jouissance, que de broyer cette saleté de République qui a osé mettre sa constitution révolutionnaire à portée planétaire !

Bon les petits partis on n’en parle pas, sont déjà morts avant de jouer dans la grande mascarade du cirque des élections !

Allons voter braves gens car il ne faut surtout rien changer !

Alors sinon on fait quoi ? On regarde ?

Le 4 février 2008, Sarkosy a violé le vote des français au référendum sur le traité de Lisbonne, et tous ont laissé faire !

Tous tous !

Ô braves gens voudrions-nous au ciel croire que tous ces prédateurs veulent notre bonheur ?

L’heure n’est point encore à sonner : par le peuple pour le peuple et c’est une vieille jeune conne qui vous le dit ! Mais ça coûte rien d’y croire ! Pour ma part je suis athée !

5 avril 2019

Allô la belle pensance tu crois quoi

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 9 h 04 min

J’ai entendu un membre du printemps républicain défendre la police et ne supportant pas qu’une personne dise qu’elle avait attaqué des Gilets Jaunes ! Les vomissures giclaient de sa bouche mêlant complotisme, antisémitisme etc etc   ! Ne me dîtes pas que ce monsieur ne reproduisait pas les débilités, à condamner évidemment et elles le furent, de quelques uns, pour salir tout un mouvement !

Ah les élites ! Décidément on ne respire pas le même air !

Vindiou ainsi donc notre police est républicaine : je n’ose imaginer si elle était sous les ordres d’un petit dictateur !

Tiens ça me rappelle qui a appelé à voter pour le petit Napoléon ?

On parlait de fracture sociale !

le mur est parterre les élites toutes choisissent le clan des friqués, ils peuvent enrober leurs idées dans le républicanisme ou la laïcité, ils crachent sur le peuple et après  ça va parler de démocratie !

Une chose est certaine :

RIEN NE SERAIT PLUS COMME AVANT !

VOUS NE VOULEZ PAS SENTIR LE VENT DU CHANGEMENT PROFOND QUI SOUFFLE SUR NOTRE PAYS !

MACRON L’ARRACHE MAIN FAIT SON DICTATEUR

HONTE HONTE A VOUS LES IDÉOLOGUES MURES DANS VOS CHAPELLES OU SEULE VOTRE FOI EST VOTRE COMBAT !

RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT !

Depuis quand une police qui arrache des mains et des yeux représente le peuple car se dire républicain c’est être le peuple !

Allons, les élites marchent dans la ligne droite de cette oligarchie que je conchie !

C’est dur de comprendre par le peuple pour le peuple quand ça ne va pas dans le sens de votre marche ?

Il n’y a qu’une marche celle du peuple !

Allô tu crois quoi dame bonne pensance ?

Que nos dessinateurs auraient défendu l’arrache main et sa milice oh pardon sa police ?

2 avril 2019

Vindiou ça m’a tapé dans l’oeil

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 8 h 03 min

A l’assemblée les élites débattent (faut bien justifier ses indemnités)

Devant les monuments la police tape les gens  (faut bien justifier ses émoluments)

Dans la rue les GJ battent le pavé (voudraient bien gagner plus que deux sous trois cailloux)

Plus t’es au chaud et bien nourri plus la cause des autres tu t’en tapes* !

* Il existe une expression plus brut de boules ! Mais bon je vais en rester là tout le monde a compris !

29 mars 2019

QUI RIT QUI RIT ?

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 23 h 09 min

Quand la pensée puire, la bouche d’égout enfle !

Et qui ramasse la merde ?

En version BDBS* et qui retrousse ses manches ?

* Bien dire bien sire

COPAINS COMME COCHONS

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 21 h 20 min

Privatisation de l’aéroport de Paris

Messieurs dames veuillez attacher vos ceintures nous allons atterrir à l’aéroport de la Bank of America !

 

copains

Image prise sur la page FB de l’Hexatrône

COPAINS COMME COCHONS !

Bienvenue à l’aéroporc !

 

12345...35
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus