Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse !

20 septembre 2018

ASILE ASILE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 12 h 01 min

Marine Le Pen va devoir subir une expertise psychiatrique ! Ah ah ah ! Ces bourrins qui n’ont jamais eu les coucougnettes d’interdire le FN, cherchent par tous les moyens à couler son bateau ! Chut ! Faut pas le dire qu’ils ont besoin d’elle pour faire peur et faire voter pour l’autre blaireau ! Pays de veau !

Asile asile crie la Jeanne les crocs en forme d’arc !

Les porclitiques ont laissé le peuple s’imprégner de son fascisme, en criant au loup et en faisant tout pour capter ses électeurs, bien quoi, la seule chose qui compte pour ces idéologues c’est qu’ils gardent le grisbi, quel que soit le moyen !

18 septembre 2018

MONSIEUR PÔLE CHÔMAGE A PARLE L’INTELLIGENCE A PERLE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 4 h 04 min

« Vous faites une rue, vous allez à Montparnasse, vous faites la rue avec tous les cafés et les restaurants… franchement je suis sûr qu’il y en a un sur deux qui recrute en ce moment. Allez-y! » Pas un jour sans mépris !

17 septembre 2018

LA DIVINE SOURCE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 34 min

Carpettes, serpillères, fiers dans leur pétaudière, nos suceurs de la source divine, celle qui ne remplit pas les âmes, triomphent sur la planète, alors il faut le crier, le dérèglement climatique ils le niquent et nos enfants avec quant aux roudoudous qui crèvent de faim, c’est le cadet de leurs soucis !

15 septembre 2018

MODE OU ABRUTISSEMENT ?

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 7 h 14 min

Dis ça s’appelle comment quand tu défends ta région et que tu traites ton voisin comme un envahisseur ? On n’est plus dans la Fraternité ? Toute la société est mise en compétition, un bel exemple se voit dans les tribunes sportives ! La décentralisation c’est la mise en concurrence rance des régions entre elles à l’identique de la guerre économique mondial ! On tire sur son voisin, merde, ben quoi on n’es pas du même sol ? Ah ben non et vas y qu’on se bat pour des prénoms régionalistes, des drapeaux régionalistes et on conchie  son pays comme si être régionaliste c’est être révolutionnaire, ben on a les combats qu’on peut ! Il y a un paquet de fachos, non, chez les régionalistes ? Ah diviser pour régner ! C’est pas pour rien qu’on a donné la compétence éducative aux régions… On note les lycées comme on note les États… Chic c’est moi qui aie les meilleures notes, les patrons vous venir chez moi ! Battez-vous entre-vous les gars, vous la sentez votre Égalité ? Vous la sentez votre Liberté de ressembler aux USA !  Victimes consentantes d’un régime de rapaces ! Gagné les gars, le capitalisme se frotte les mains !


14 septembre 2018

JE CROIS EN TOI

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 7 h 09 min

FAIRE PLUS POUR CEUX QUI ONT MOINS

Ah mes pauvres pauvres, je vais vous aider, deux milliards par an

Ah mes pauvres riches, je vais vous aider, plus de 100 milliards par an… Et je ne parle pas de ce pognon de dingue qui ne rentre pas dans les caisses de l’état pour ces pauvres riches dispensés de l’impôt sur la fortune ni de ceux qui mettent leur pognon de dingue dans les paradis fiscaux !

rire sourire

Dites moi c’est quoi ce dessin avec cette croix ?

ça va mieux de le dire avec  une croix bien visible ! Allo les croyants et les inconditionnels du destin votez pour moi !

macron 54

Inégalités. Le faux nez du plan pauvreté d’Emmanuel Macron

Vendredi, 14 Septembre, 2018
Zoé Boiron, Ixchel Delaporte, Laurent Mouloud et Lola Ruscio

Les mesures annoncées hier par le chef de l’État n’inversent en rien le cours idéologique de sa politique. Et dissimulent, derrière une apparente bonne volonté, plusieurs orientations inquiétantes.

L’affaire a été rondement menée. Une bonne heure de discours dans le décorum du musée de l’Homme, des trémolos dans la voix, des promesses d’« éradication de la pauvreté » et d’enfants qui échappent à leur « destin ». Sur la forme, Emmanuel Macron a passé sans encombre son grand oral de présentation du fameux plan pauvreté. Sur le fond, l’histoire est tout autre. Car derrière les déclarations d’intention et quelques mesures de bon sens, le chef de l’État, auréolé du statut de président des riches, n’a en rien inversé le cours idéologique de sa politique. Ni les mauvaises habitudes de maquiller les chiffres. Filou, l’Élysée brandit ainsi le chiffre de 8 milliards d’euros sur quatre ans consacrés à ce plan. Oubliant de préciser, comme l’ont fait plusieurs associations, que la moitié était des redéploiements de crédits déjà engagés. 4 milliards de plus, donc, d’où il faut déduire également la baisse des APL, la hausse de la CSG, la baisse des emplois aidés, etc. Au final, la balance ne penche pas franchement en faveur des 8,8 millions de personnes en situation de pauvreté. Surtout si l’on compare aux 5 milliards, par an, offerts aux plus fortunés via la seule suppression de l’ISF et la mise en place de la flat tax. Mais au-delà des choix budgétaires coupables, plusieurs pistes de réforme annoncées hier dissimulent aussi, derrière leur apparente bonne volonté, des intentions inquiétantes. Décryptage. La suite dans L’ huma dont c’est la fête ce week-end

13 septembre 2018

LES REACS TOUJOURS EN PLACE ET HEURE SUR NOS CORPS

Le président du Syndicat National des gynécologues Rochambeau refuse de pratiquer l’IVG, assimilée à un homicide !

La loi pour lui c’est lui !

Il a passé un deal avec le pape ?

 Tu as fait une fausse couche tu ne savais même pas que tu étais enceinte comme cela peut arriver en tout début de grossesse, au pilori au bagne en enfer ! Alors si tu avortes salope de diablesse tu es un monstre !

Voyons ce qu’il en était d’enfants nés à terme et vivant : Bagne pour enfants, inégalités des chances, fils et filles d’ouvriers en usine : entre 1893 et 1898, le sergent Joseph Bouvier tua 12 enfants, 2500 enfants de moins de 15 ans, périrent dans les mines et usines à soie ! Texte mis à la fin du film  » Le juge et l’assassin » de Bernard Tavernier !

travailfille

Ne croyez pas que toute personne ayant un pouvoir soit idiot, c’est nous qui sommes idiots de le croire !

travailusine2

Travail mauvais qui prend l’âge tendre en sa serre

Qui produit l’argent en créant la misère

Qui se sert d’un enfant ainsi que d’un outil

Victor Hugo

Rochambeau tu es un digne fils de ceux qui méprisent et la loi et  les femmes, tout entier à ton idéologie !  Je ne le crois pas je vois les faits !

28 août 2018

Toi tu me fais du cinéma tu fais monter ma tension !

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 8 h 01 min

« Quelle garantie j’ai, moi qu’ils vont respecter leurs paroles… » C’est tiré d’un film mais c’est ce que pourrait se dire un électeur une fois son vote accompli… La politique un vrai cinéma ! Qu’en pensent les retraités qui ont voté Macron ?

La raipublique du fric

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 4 h 29 min

Ah ces référendums ! Que tu votes ou pas c’est toi le pigeon ! On dirait qu’on a eu vite fait d’effacer des mémoires celui que nos chers gouvernementeurs ont violé le 4 février 2008 et ainsi nous ont imposé cette Europe ! Alors celui d’intermarché est dans la continuité des pratiques des racailles à col blanc ! Ah  flouer le peuple ! Aux urnes citoyens ! Aux luttes oui !

27 août 2018

Mais qu’est-ce qu’elle bafouille encore cette Bougresse ?

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 11 h 12 min

Vous vous rendez compte qu’il a fallu une révolution pour que les hommes sortent du servage, les femmes c’est pour après après demain, etc.

Des hommes qui ne se bougeaient pas, qui ne travaillaient pas, avaient tout, parce qu’ils le méritaient, mais c’est bien sûr, jusqu’au droit de vie ou de mort sur leurs prochains dont ils chantaient, pour eux des louanges en latin… dans l’église de la porcnication et de la soumission à la divine parole…

Et ce doux temps de l’Inquisition… On brûlait d’amour !

Du neuf docteur ?

Oui certes !

Mais qu’en est-il de cette république du fric ?

ça baigne toujours pour les mêmes, les actionnaires sont repus jusqu’à l’os, ils ont su instaurer l’esclavage moderne avec consentance imposée et peaufinent leur projet de faire crever à petits feux ceux qui coûtent un pognon de dingue aux riches évidemment !

Le mot absolument jupitérien tabou : Partage !

DINGUE !

MON ELITISME

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 10 h 38 min

J’avoue j’avoue je trie je sélectionne mais ne lis pas tout

j’avoue j’avoue mon œil passe sur des titres, beaucoup me font sourire, beaucoup m’horripilent

j’avoue j’avoue  je compare les affirmations je ne reste pas sur un quotidien fouille au fond de son fond ce riche instrument qu’est internet oui je l’avoue je n’y passe beaucoup de temps… mais bien moins qu’avant !

J’avoue j’avoue que je suis mon élite à moi toute seule embastillée derrière mon PC mais une chose est sûre quand je lis un titre d’une « Une » qui parle « chiffon », de l’élément indispensable de la rentée j’écris oui je l’avoue :

LES LUTTES !

12345...28
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus