Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse !

14 juillet 2019

Ah induire !

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 8 h 38 min

Le Huffington Post note : 4 mois après avoir été saccagé, le Fouquet’s rouvre ses portes !

A quoi je réponds : ça fait plus de 40 ans qu’on saccage la France sociale et elle, elle n’est pas prête de rouvrir ses portes !

VINDIOU DE CRENON DE BOUDIOU !

gros mots

6 juillet 2019

Vous reprendrez bien un doigt de domination

Quelle est la différence entre l’acte, le mot, aimer et baiser ? Quel est leur lien ? Dans le collectif mondial non imaginaire  j’t'baise c’est : je te nique, je t’écrase, ton pays avec et si je peux violer ta chienne de femme, je ne me gêne pas ! C’est ce qu’on appelle la domination ! D’ailleurs le dominateur dit : je vais te baiser ! Tout dans le fion rien dans la raison sinon que cette primitute attitude : n’être toujours  pas entré dans une quelconque civilisation, les grelots toujours à fleur de peau… Le « baise-moi » porte en lui sa soumission à la domination et le « fais-moi l’amour » est aussi du même registre que le « embrasse-moi », bien illustré dans les films (faut bien nourrir la domination pour qu’elle continue de se propager), ce fut longtemps et même encore aujourd’hui mal vu qu’une femme embrasse d’elle même un homme : holà la passive à ta place ! L’expression à bouche que veux-tu je l’ai entendu et d’une femme, car les femmes participent à la transmission du patriarcat…

Je t’aime, c’est le doux souffle versé dans l’oreille de l’amant, qui fait battre à mort le palpitant ! Il ne porte pas en lui sa sincérité et peut être dit pour arriver à ses fins, la faim justifiant le moyen ! C’est le « j’te baise » mais en version romantique et ça marche, même ça court ! Le problème avec la domination c’est qu’elle est inscrite sur la tablette de nombreux croyants qui pansent qu’écraser quelqu’un est un signe de supériorité !… et ça fait un bail que ça dure…

On a souvent dit  qu’aimer confine au divin, que faire l’amour est l’élan inévitable, indispensable, vitale de deux êtres qui se rassasient enfin l’un en l’autre corps et âme confondus jusqu’à la prochaine séance… Ah aimer à perdre la raison mais quand on te considère comme un être sans raison qu’en est-il pour toi femme ?

Hé bien l’amour est une telle liberté qu’on ne veut (le on étant le système la chape de plomb du conservatisme qui gouverne les êtres) surtout pas qu’il existe et encore moins pour la femme sur qui repose sur ses frêles épaules toute la société domestique, l’élevage de la progéniture de monsieur et le travail mal rémunéré, source de grand profit olé et au vinaigre ! Tout est organisé pour que l’être humain ne puisse avoir accès à sa propre divinité car une fois que tu as accès à la liberté, il repousse les chaines de sa vie !  C’est dialectique tic !

Pour que le système tienne on va nourrir le sentimentalisme exacerbé qu’on a créé pour que madame ne puisse ôter ses chaînes avec toute une littérature à confesse et eau de boudin qui devra la combler un tantinet, mais aussi tout faire pour que la femme reste dans son statut de bonniche, car la femme est le sous prolétariat ! Elle est et demeure celle qui n’a pas les mêmes droits que l’homme, sous payée sous représentée, sous la table pour la fellation… Le capitalisme est le grand dominateur, sa raison : le profit; et je rejoins Bourdieu mais j’y étais déjà dans cette pensée, avant de l’avoir lu, qui nous dit (je raccourcis) que sans la mort du capitalisme, pas de libération pour les femmes et ça va prendre beaucoup beaucoup de temps !

Vous reprendrez bien un doigt de domination ?

fourchette

5 juillet 2019

COPINAGE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 52 min

Le copain de mon copain qui n’est pas votre copain mais le mien hi hi et celui de la majorité minoritaire a dit, le bon chéri, hi hi, que je suis le maire dont Paris a besoin !

Paris libérée de la pustule socialisto-bobo

Paris macronisée pour sa droiture ça fera une belle commandanture pour la chérie Merkel

Paris surtout et jamais COMMUN COMMUNE !

OH LA LES NOBLEUS ABSTENTIONNISTES

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 33 min

Faut-il des sanctions contre vous, élus payés royalement, qui ne venez pas à l’Assemblée faire votre boulot au service de la nation ! C’est clair que vous, majorité minoritaire dans le pays, le peuple vous ne vous en souciez guère !

Par le peuple pour le pour peuple c’est le cadet de vos soucis et quand vous entendez « grève » vous entrez en guerre !

1 juillet 2019

L’idiote utile du patriarcat

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 7 h 30 min

Les « féministes » nouvelles vagues branchées on se demande à quoi, se cherchent-elles quand elles défendent le burkini, le voile, l’élargissement des trottoirs, le pauvre violent victime des tentatrices de Cologne etc etc excès terriennes ?

Non, elles sont déjà perdues !

29 juin 2019

LE BENEVOLAT OBLIGATOIRE REND LIBRE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 51 min

Wauquiez dézingué aux européhaines mais ses « idées » son passées !

Ô toi allocataire du RSA pas encore sous terre avec tes deux miettes à becter, s’agirait de te mettre aux pas de l’esclavage consenti !

Le département de l’Aisne a décidé le 24 juin, que l’allocataire du RSA fera 35 h de bénévolat par semaine ! Le Haut-Rhin ahr, l’avait déjà mis en vigueur depuis 2017 avec ses 7 h par semaine ! Tout cela est dans la logique du capitalisme : faire du pauvre un coupable comme le chômeur, ben oui, tu te rends compte si le travailleur qui accepte de travailler pour des prunes n’est pas un peu encouragé en voyant qu’on fouette le faignant il risquerait de se révolter ? Pas sûr quand on voit que dans ce pays faire grève est considéré comme une prise d’otage ! C’est fou c’est fou ! Pendant que les évadés fiscaux se fendent la gueule que le gouvernement explose nos derniers droits avec la complicité des médias à sa botte, on comprend que le MEDEF ait invité la Marion Maréchal Le Pen, à sa grande messe sur « Pourquoi les populistes sont populaires », l’air de rien  ! Ben quoi vous croyez quoi ? Regardez vos livres d’histoire qui a financé Hitler ? Loin de moi l’idée de dire que cette dame est Hitler mais quand tu te sers de l’extrême droite pour faire monter ta mayonnaise, on est en droit de se demander ce que trame le MEDEF, non ?

Le pognon va toujours au pognon tant que le peuple accepte sa soupe aux épluchures !

Allez chiens rentrez dans vos cases d’esclaves consentants !

T’as signé tu seras ostracisé !

 « C’est d’une hypocrisie folle, bien sûr que le contrat n’est pas librement consenti« , s’indigne auprès de Marianne Me Malvina Majoux, avocate au barreau de Paris. « Le principe qui sous-tend un contrat, c’est de trouver un équilibre entre des intérêts divergents. Là, ce n’est pas le cas« , souligne la spécialiste du droit du travail. « C’est le pot de terre contre le pot de fer, les allocataires sont pieds et poings liés, parce qu’ils craignent qu’on leur retire leurs prestations ». Et l’obligation de travailler bénévolement peut également valoir pour les personnes qui touchent déjà le RSA : « Si vous refusez de signer le renouvellement d’un CER, le conseil départemental peut décider de suspendre vos allocations« , explique en effet Me Majoux, qui n’hésite pas à parler de « travail forcé« . « L’article 225-13 du code pénal définit le travail forcé commele fait d’obtenir d’une personne, dont la vulnérabilité ou l’état de dépendance sont apparents ou connus de l’auteur, la fourniture de services non rétribués ou en échange d’une rétribution manifestement sans rapport avec l’importance du travail accompli. Je trouve que ça colle ».

 

26 juin 2019

La découverte du siècle

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 7 h 55 min

France j’aime ta fulgurance ! Un rapport choc (sic) sort sur l’islamisme dans les services publics ! Pourtant ça fait un bail que le vice sévit !

25 juin 2019

Vol au dessus d’un nid de cocus

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 7 h 14 min

L’homme a toujours rêvé de voler ! Balkany a fait de ses rêves une réalité !

24 juin 2019

Elle se voyait déjà en haut de l’affiche

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 22 min

Les nominés sont :

Clémentine Autain, l’ex amourachée de son ex mentor, n’a pas apprécié la nomination hyper démocratique d’Adrien Quatennens au poste de coordinateur de la France Insoumise – et qui ainsi devient le numéro deux du mouvement – et le fait savoir par voie de presse ! Ah les voix ! Un coup a en devenir blême ! On apprend que le fondateur du mouvement (fondé en 2016) est « consterné par le nombrilisme de certaines critiques ! » Il parle en connaisseur !?

18 juin 2019

Marche à l’ombre

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 9 h 25 min

ombre

 

12345...36
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus