Victoryne Moqkeuz alias La Bordczyk

pique et pique et décolle grave

  • Accueil
  • > Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse !

11 décembre 2017

Pour Gérard et Joseph T

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 13 h 35 min

Un air de liberté est une chanson de Jean Ferrat, écrite et interprétée en 1975. Elle est incluse dans l’album La femme est l’avenir de l’homme, chanson qui a été censurée à la demande de monsieur d’Ormesson !

Image de prévisualisation YouTube

Petite anecdote quand j’ai voulu acheter le disque de Ferrat, qui n’était pas disponible, pour cause de censure, la disquaire, propriétaire de la boutique, me dit que ce n’est pas vrai qu’il n’est pas censuré et me dit qu’elle avait mangé chez Giscard, ce week-end et bla bla ! Tu parles que tu m’as impressionnée et clouée le bec  ma bichonne ! Ton prince a censuré et c’était en 1975, tu dis quoi ? T’inquiètes c’est pas Sardou qui chantera le bon bourrin « je veux violer des femmes » qui aura droit à une miette de censure ! Ben oui il mangeait dans la même gamelle que ces rois de la loi de la bonne pensance… dominance !

La bise les camarades !

 

5 décembre 2017

Nike: La marque lance le premier «hijab de sport»

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 15 h 49 min

nique la femme

NIQUE LA FEMME !

PAS D’AUGMENTATION SUITE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 15 h 37 min

Des experts disent qu’il ne faut plus augmenter systématiquement le smic ! Des experts ? Aux ordres de qui ? Quel est le montant de leurs salaires à ces experts montrez vos fiches de paie qu’on vous expertise ! Allo quoi bientôt sur tous les écrans 1789 le retour ! 

17 novembre 2017

LES MOTS CACA

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 5 h 42 min

Comment discréditer quelqu’un et quelqu’une ! Ben quand dans le titre de son article il y a des mots qui finissent MAL ! Vilains mots caca ! Voyez vous il paraît que citer des mots qui finissent en iste ou en isme c’est que la pensée adopte des cadres rétrécis ! Je serais curieuse de savoir ce que penserait de cette affirmation le créateur de  » Jacques le fataliste » ?

Oyez oyez ouvrez les bernes à ordures il y a de la pensée merdeuse châtrons la comme il faut !

Le fataliste pensait en cette heure que le patriotisme était mort, la patrie en danger était couverte d’un immobilisme rageant !

Ah quelle horreur en plus il y a le mot patrie ! Ah ben ah ben si t’écrit ça t’es caca  !

1) Parce que tu passes pour un patriote et c’est interdit par la gauche de la gauche de la gauche gauche qui pense en se grattant ses morpions qu’aimer sa patrie c’est caca !

2) Tu es un sale con qui a le cerveau rétréci tu oses utiliser des mots en isme condamnés par l’intelligentsia  de l’extrême gauche de la gauche de la gauche gauche qui elle seule détient la vérité et te lancera à la gueule tout son mépris, seule détentrice du label gauche et qui sait !

3) Tu es un sale con de militariste de merde ! Seul compte le pacifisme !

Oh merde merde un mot en iste ! Un mot en isme ! Merde merde ! Allez vite un stage en rééducation politique hic !

Vous avez entendu parler de l’idiot utile du capitalisme ? Ah un mot en isme !

14 novembre 2017

Les impôts directs c’est bien du soucis

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse !,Mes écrits 2017 — eructeuse @ 7 h 03 min

L’exubérance spontanée celle qui jaillit comme un rire de l’enfance est souvent bien mal accueillie dans ce monde d’apparences où la règle d’or est de mettre des habits d’ accoutumance   ! Il en est de même pour la chose dessinée… Il faut sourire au point et à la virgule et sucer la majuscule du seigneur habilité à écrire la bonne pensée dès lors que tu oses le dessin satirique ou la prose rebelle tu es vilipendé !

Notre charmante époque n’offre plus guère de prose rebelle !

Exposer même la réalité est devenu péché et dire les injustices relève de la jalousie !

Soyons folle, osons la diatribe exubérante !

- Ah ce monde est d’une puanteur exquise ma bonne marquise ! dit le noble parlant du jardinier aux bottes crottées sortant de l’entrée de la belle demeure encore debout du roi de la bière qui s’est acheté un titre pour se faire mousser ! Il faut un peu de fumier pour nous hisser sur des hauteurs injoignables !

- Oui très cher ! Savez-vous la dernière mon cher époux? J’ai ouïe dire que des gueux revendiquaient d’avoir même un revenu universel ! Mais où irait notre monde si nous ne pouvions plus salarier nos pauvres !

- Ô ma chère ne vous faites point de soucis !  Le libéralisme a de nombreuses ressources, pendant qu’ils se mitraillent leurs religions ou leur racisme racialiste à la face, nous continuons à engranger argent et festivités et ce n’est pas prêt de changer car nous avons placé les bonnes personnes aux bons postes ! Allez sereine  ma douce, vous occuper de votre beauté que je viendrai rapidement honorer !

La douce marquise minaude, le sein en érection sous les doigts fermes de son charmant qui en fait n’attend plus, la prend à sec comme une fille de rue ! Elle crie, non pas au viol, il ne faudrait pas exagérer, le crie lâché est bien celui de la simulation, c’est que le bougre à la bourse raide et que pour sa coiffe, elle n’a plus le sous dans l’instant !

- Ma Mie je vous ai mis vos deniers pour la semaine sur la commode de votre chambre ! Elle se dit qu’elle aurait dû passer par sa chambre, au lieu de venir directement au salon ah ces impôts directs c’est bien du soucis !

bourses

7 novembre 2017

Causette

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse !,Mes écrits 2017 — eructeuse @ 4 h 00 min

Il cause il cause

Il vente sa cause sur le marché de la pensée

Il tchatche le fil de sa vérité belle témérité

Il cause il cause vend sa cause sur le marché de la crise, martèle martèle, le marteau dans sa paume les clous dans ta pomme

Il crise crise si résistance tu poses

a bonheur 3

De thèses en thèses il arme son bras d’une loi sans contre sens pose le philtre de sa vertueuse félicité il est le bien… comment tu oses vil faquin sous chien fils de rien t’opposer à sa renommée alors il casse le dogme il aboie le dogue, tapine le troll ! Comment tu oses t’opposer au maître au roi de la pensée unique, inique gueusaille arriéré racaille complotiste asocial feignasse crasse, buveur de vinasse, ingérable trou de balle et, au final, net sans répartie possible : communiste !

30 octobre 2017

MON AMOUR MON AMOUR

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 15 min

Laurent Wauquiez accuse Emmanuel Macron d’avoir une « haine de la province » lu dans le Huffpost ! Ah ah le spécialiste de la haine a parlé ! Lui qui conchie à longueur de temps sur les chômeurs et sur ceux qui touchent le RSA, ( pour ne parler que de ceux là…) c’est sûr que son amour de la France transpire !

« Contrairement à ce qui émanait d’un Mitterrand, d’un Chirac, d’un Sarkozy ou de Hollande le Corrézien, je ne sens pas chez Macron un amour charnel pour la France » France que j’aime c’est pas pas pas… France que j’aime c’est pas pas pas toi Macron  ! Élisez moi moi moi moi moi !

 

RESPIRATION ALTEREE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 5 h 44 min

«J’ai encore du nez !»

Quand Macron sent des odeurs de cannabis !

Eh la misère tu la sens du haut de ta magnifique science ?

Bad Smell Smiley

 

 

LUMIERE NUIT

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 3 h 37 min

Tête de veau tête de veau moi c’est plutôt tranche de gruyère avec trous prononcés allo mémoire mémoire ? Beaucoup de mal à trouver mes mots alors femelle on a perdu sa raison ? Impossible de retrouver trois noms d’école où j’ai travaillé ! J’avais beau m’aider  de mes enfants à deux ans il était là et moi là ! Un trou ! Que dis-je un gouffre une abysse zut c’est un ! Ah moi piolet cordages et lampes ! Rien à faire trois blancs dans un trou noir mais espoir Google me livra sa science ! C’est comme hier impossible de lire l’éducation des filles de Fénélon pourtant il est intéressant ! Mais quel drame je ne peux plus me masturber le cerceau dans des lectures antiques mais quel monde ! Sur ce je vais mettre un tiot mot sur des créations d’artistes poètes qui ravissent et mes yeux et mon entendement, loin des gausseries de la beaufitude environnante !  Vindiou j’ai froid aux genoux ! Pas question de mettre le chauffage ! C’est encore l’heure des économies ! Ah moi ma petite laine !  Bisous les gens !

27 octobre 2017

Noël Noël chantons tous Noël

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 9 h 22 min

Tous ! Non les crevards moins fort !

noel macron

Lui à part être le père de la misère j’vois pas de quoi il est le père ? Claque cocher le cul des feignants !

l'ère des sans rien et il ne faudrait pas mot dire ?catwoman080430040021176052010221l'ère des sans rien et il ne faudrait pas mot dire ?

ça finira mal pépère Thatcher !

Tweet trouvé sur Facebook

12345...21
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus