Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

24 janvier 2020

Comme me dit un être cher

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 15 h 53 min

pour une retraitée t’es drôlement active ! J’ai donc fini mon roman sur madame de Rotchize, puis j’ai repris mon conte car il me restait un dessin à faire, je m’y suis donc attablée de pleines mains ! Finir ce qui a été entrepris est normal ! Malade ( en fait quand on a des maladies auto-immunes on est tout le temps malade) depuis novembre, la bête reste au chaud, il me faudra bien sortir un jour de ma tanière, mais toujours quelques soucis… on verra ben ! La bise qui claque fidèles lecteurs et lectrices ! Passagers voguant sur l’âme de mes vagues…

img214

23 janvier 2020

Au bon beurre*

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 10 h 07 min

il est passé par ici, il est passé par là, si prés, si loin, il a fouillé, visité, grattouillé mon intérieur ! Sur trois jours, 3000 visites…

S’il s’est régalé,  l’œil du visiteur, je suis heureuse et s’il a posé les deux  alors je suis au comble du bonheur… Merci !

* comme un sablé !

21 janvier 2020

Mes madeleines

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 6 h 09 min

Enfant, j’avais une liberté d’actions impressionnantes. Je passais la plupart de mon temps à l’extérieur de la maison ! Bois, prés, hameaux, ruines de  château, je visitais tout à vélo… J’adorais aller chez le cordonnier, il y avait une ruelle entre sa boutique et la maison du voisin qui donnait sur une petite cour et on se retrouvait de l’autre côté sur la place du village… Minuscule labyrinthe où se délectait mon imagination… Je garde au fond de moi, l’image du vieil homme toujours en train de travailler derrière un comptoir haut pour la petite fille que j’étais… Lieu magique où l’odeur du cuir nourrissait mon âme de gourmande…

En face de la cordonnerie, il y avait celui qu’on appelait encore le maréchal ferrant, avec tout son bric à brac ayant pignon sur rue ! J’ai toujours adoré les lieux remplis d’objets insolites, comme les ateliers des sculpteurs, comme j’adorais l’établi de mon père (créé par lui-même) avec tous ces outils sur les étagères… lieu de créations et réparations diverses…

Scierie, distillerie, imprimerie, moissonneuse batteuse, trieuse d’œufs, vaches traient à la main, moisson, champ de maïs, petits ponts sur la rivière, la campagne offrait de quoi régaler mes yeux d’enfant… Époque révolue où le garde-champêtre aidé de son tambour informait la population… Un autre monde…

12 janvier 2020

TERRIBLE

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 5 h 22 min

Courez courez vous cacher dans les coins, les recoins, dans les arbres… Tremblez tremblez dans les herbes hautes, sous le foin… « Cachez-vous bien, j’arrive ! », dit le terrible compteur : 99, 100 !  Que du bonheur de jouer à cache-cache ! Que de frayeur ! Qui a le plus peur celui qui cherche ou celui qui se cache ?

10 janvier 2020

Et tout d’un coup le ciel devint bleu

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 6 h 55 min

il est là enfin le messager aux mots rivages, virages, mirages ! Mes yeux s’illuminent, mon cœur tape tape ce bonheur ! Enfin ! Que ton radeau nous fasse encore voyager loin cher poète !

ship-1204156__340

 

1 janvier 2020

Que la nouvelle année vous soit bonne !

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 1 h 45 min

Quelques envies quelques désirs : des baisers pour mes amis lointains, de l’espoir pour mes amis malades, du soleil pour ceux qui ont froid, de l’eau pour ceux qui ont soif, de la justice sociale sur la tartine de pain de ceux qui n’ont rien et de l’amour à foison, la seule lumière qui irradie nos cœurs !

Amour compassion santé pour tous et toutes et vous chers et chères lectrices !

Que la raison retrouve sa place dans ce monde où l’on détourne le sens des mots pour dépouiller autrui du peu qu’il possède !

 Bises et love !

coeur

BONNE ANNEE

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 0 h 00 min

bonne année 2020

31 décembre 2019

NA !!!!

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 12 h 33 min

voeux

20 novembre 2019

Bienvenue chez moi

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 17 h 42 min

20191118_025140(2)_resized

2 novembre 2019

Pour vivre heureux…

Dans la rivière d’Ô, un drôle de poisson, une drôle de sirène batifolaient tendrement depuis un long moment… Mais hélas un jour un pêcheur passa avec son enfant qui voulait remplacer « baleineau » son poisson trop gros…

Dans son épuisette, l’enfant captura la drôle de sirène qui se débattit tant qu’elle put… ses ailes jamais déployées ne purent la sauver ! Un bocal étroit l’attendait. Elle perdit et l’appétit et sa joie de vivre…

Depuis ce jour mortifère, le drôle de poisson pleurait chaque jour sa déesse, sa reine de toujours !

Le vent chagriné de voir son ami si désespéré, porta à sa mie, son amour d’elle… Alors la drôle de sirène trouva la force de déployer ses ailes ! Elle quitta sa geôle pour secourir son amour, son roi !

Dans la rivière d’Ô des amants fébriles se cachèrent pour vivre leur idylle tranquille !

20191102_062011-1_resized

12345...40
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus