Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Féministe vindiou pour sûr !

9 novembre 2018

Dis c’est quand que les femmes sont l’avenir de l’Homme ?

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 9 h 56 min

Sinead O’ Connor ne veut plus jamais côtoyer  les blancs !

Convertie à l’islam, la chanteuse irlandaise qualifie de « dégoûtants » les « non-musulmans » dans un message qu’elle dit elle-même « raciste ». ( Huffpost)

RELIGION – « Terriblement désolée » par avance. Récemment convertie à l’islam, Sinead O’Connor annonce qu’elle « ne veut plus jamais passer du temps avec les Blancs ». Dans un message posté ce mardi 6 novembre sur son compte Twitter, la chanteuse irlandaise qui se fait maintenant appeler Shuhada Davitt a tenu des propos qu’elle a elle-même qualifiés de « racistes ».

« Je suis terriblement désolée. Ce que je m’apprête à dire est si raciste que j’ignorais que mon âme pourrait un jour penser quelque chose de pareil, a-t-elle écrit. Mais je ne veux plus jamais passer du temps avec les Blancs (si c’est ainsi que l’on appelle les non-musulmans). Plus jamais, pour n’importe quelle raison que ce soit. Ils sont dégoûtants. »( Huffpost)

Entre les femmes collées aux bourses de leur mâle mais dégueulant sur lui à longueur de papotage avec les copines, les grenouilles de bénitier collées au bac du mea culpa, les nouvelles proies du développement personnel en chasse contre les mots caca et leurs vilaines vilaines émotions vilaines, les pseudo-féministes qui veulent élargir les trottoirs pour lutter contre le harcèlement sexuel dans les rues, dis c’est quand monsieur le poète, que les femmes sont l’avenir de l’Homme ?

29 octobre 2018

Dans le fond de ma méditation

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 17 h 42 min

Lu dans la presse : Femme, victime du cancer du sein !

Pas encore trouvé Homme, victime du cancer de la prostate !

Faut comprendre quoi, une femme c’est forcément une victime !

Où va se nicher le sexisme ?

27 octobre 2018

QUEL CINEMA

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 10 h 10 min

Entendu dans un film hier une jeune fille dire comment elle voyait son futur mari : bla bla bla et en final qu’il me traite comme une princesse ! Il disait quoi Aragon ? Ah oui la femme est l’avenir de l’Homme, dans quelques siècles mon cher poète parce que là tout de suite en ce moment c’est le règne de l’abrutissement général !

C’est clair que ta racaille (oui un gentil c’est vraiment trop con et pas viril, va chercher le lien PTDR !) va te traiter en princesse, à coups de barre de fer dans les dents si de ton plein gré tu ne le suces pas à l’heure dite, mais non tu n’y es pas mamie !  Plus besoin de taper ce sont elles qui crient : Alors frappe montre que t’es un homme…

J’ai la chance, vraiment une chance ? de « connaître » par des témoignages directs, le recul en arrière de la libération des filles ! Comment voulez-vous ne pas être triste ? Si si on nage toujours en plein patriarcat !

Je croasse

Quand des mecs se la jouent « seigneur révolutionnaire » et qui vantent des  » Féministes », ce n’est pas pour la cause des femmes, mais pour leur cause, surtout quand sur leur site, MDR, il y a une rubrique dite femme ! là oui je ris ! Vous avez vu on pense à vous pss ! En fait c’est comme dans un parti ou tout rassemblement de pouvoir, il y a les questions à débattre : la pollution, les salaires, les femmes… Comme l’autre qui se fait livrer des filles, entre la pizza et la bière ! Patria patriarcaca !

23 octobre 2018

NAISSANCE

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 6 h 57 min

Vous noterez qu’on pose un ruban rose si c’est une fille, un ruban bleu si c’est un garçon ? L’enfant grandit, les cheveux de la petite aussi, le garçon on les lui coupe, dès fois qu’il joue à Jésus crie !

Pour leur petit Noël on va les faire jouer à être papa et maman : l’établi de la bonne ménagère pour la fille et la panoplie du guerrier pour le garçon, faut ce qui faut ! J’ai fourré mon nez vite fait dans le catalogue de jouets de Leclerc ! J’en suis vite ressortie ! Ah c’est écrit : je suis une princesse et on voit une fille avec une Barbie et ses robes ! C’est sûr qu’à Leclerc  la  caissière est une princesse avec ses 25 h (35 h faudrait pô abuser !) et ses horaires saucissonnés dans sa journée !

Et oui les filles sont devenues les princesses de leur papa et seront les reines de leur mari : reine avec sa super ménagère, vedette avec sa cocotte minute dernier cri, et dans le donjon de son château, elle se fera retourner comme une crêpe ! Il faut être moderne, le divin mari (celui qui a la carte gold) la cuisinera là, c’est piquant han han !

Ben quoi, la femme est devenue une effrontée quoi, on reprend les insultes on les retourne et hop c’est plus une insulte ! Joli tour de magie dit féministe !? Toute sa vie, la femme est maculée de rose, la divine soumise, elle a droit à son 8 mars et son mois rose rien que pour elle ! Les nichons en pointe à la castagne putain de cancer ! Faut bien faire voir qu’on prend soin de toi et de tes symboles ! D’ac pour la lutte ! Mais bonjour la guimauve et ses stéréotypes en première ligne… Chut tu vas passer pour la mauvaise, les harpies de la bonne pensée vont te lyncher ! hou c’est devenu dangereux de dire ce qu’on pense… Quant au cancer du pancréas qui ne dépasse pas les 9 % de guérison, dans une autre vie, la lutte ! Et ne venez pas me faire chier avec le cancer : mon père en a eu deux et mon grand-père est mort d’un cancer des intestins… et bien d’autres membres de ma famille…

Alors messieurs on ne défile pas avec son petit ruban marron pour ses boyaux endoloris ? On ne manifeste pas les boules à l’air pour sa prostate m’enfin quoi !

Pour finir être femme sans cette société patriarcale c’est avoir des petits cœurs sur ses habits, des papillons sur ses barrettes qui retiennent les cheveux qu’elle a en permanence dans la gueule, ah cet éternel féminin, si divin, sans parler des poses lascives qu’elle doit prendre en vrai femme : une salope ! oui car être une femme ce n’est qu’être dans l’émotion seule personne qui a du cœur, dans ce monde de brute qu’elle ne combat qu’avec les fleurs que son valentin offrira impérativement l’autre jour de la fête des femmes… et surtout être un con à disposition ! Le capitalisme a gagné ! Ainsi dit-elle !

a miracle !

20 octobre 2018

LA RAIE D’HONNEUR

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 9 h 21 min

La raie d’honneur

« Mes films pornographiques sont des films féministes. » Puis d’expliquer : « J’avais souvent le rôle d’une femme mariée qui vit avec un mari qui ne la satisfait pas et qui décide de prendre des amants. Les hommes étaient au service des actrices. À l’époque, mon porno était donc féministe ! Aujourd’hui, le porno est très machiste. » Brigitte Lahaie

Donc si je comprends bien ce porno s’adressait aux femmes pour les libérer de leurs affreux maris : Vils tenanciers du plaisir !

Tiens ! C’est marrant je n’avais point vu dans ma revue féministe «Femmes en mouvement» han han, la mise en relief d’une telle révolution : La pornographie !

En voilà de bons conseils révolutionnaires car le féminisme est intrinsèquement, et même mouillé, révolutionnaire !

Ah quelle dureté de la vie : un mari très con qui n’analyse pas tes silences sur ton insatisfaction ! Comment vilain mâle tu ne sais rien des silences qui parlent ! C’est clair que devant un tel fiasco, vite prendre des amants, eux savent le langage sans signes de la femme !

Ah les amants, ils savent tout et mieux que toi, de 5 à 7 ou dans le fond d’une voiture, ils te régalent de leurs salades (bio évidemment m’enfin !) car comme toute femme sait : c’est l’homme qui fait la femme qui la révèle à elle-même !

Petite ignorante des choses du sexe !

T’es lesbienne ? Ah t’es trop conne !

Il  te demande si tu es clitoridienne ou vaginale, question posée par l’inculte de ta sexualité, pendant qu’il te défonce le bas du dos !

Une bonne sodomie c’est mieux que rien, car il est pressé, bobonne a dit : «On mange à 19h pétante… » et elle, la vilaine ne veut pas de visites en ce lieu de péchés ! Vilaine femelle qui ne satisfait pas son mari ! Mais quel monde !

Ah il a trouvé ta compassion, il crie sa délivrance… Sur le coup, la question du lieu d’arrimage de ton orgasme, te semble un tantinet déplacée… Et puis il a gloussé :  » Ah ! T’es une vraie salope ! » Te voilà très honorée !

Ah l’homme au service de la femme : moi je croyais que c’était un exercice où chacun est au service de l’autre ?

Ah ces pauvres femmes toujours en attente d’un service, d’une crèche, d’une bonne machine à laver, d’un bon aspirateur et est-ce qu’il aspire bien ton aspirateur sur pattes ?

Ps : Avoir du plaisir, c’est bien du soucis, mais qu’allait-être faire dans une mairie ?

6 octobre 2018

PLACEMENT

En cette merveilleuse société où tout se vend où tout s’achète : « Comment tu gardes cette veste que tu ne mets plus mais sors de ta ringardise, ma chérie ! Vends-là sur internet avec machin.machin ! »  Tout n’est pas bon à dire !…

J’ai pas vraiment ri, quand j’ai vu des mecs, oui forcément des mecs, eux, ont le bon mot, la bonne direction, la bonne parole tranchante, ils ont la politique hic en eux… s’étriper et sortir de leur cercle un odieux personnage qui n’avait pas écrit le bon mot !

Ah la tolérance rance !

Dites-moi pourquoi les femmes ne font pas de politique ?

L’heure est grave car voyez-vous comme chez les nazis il y a les bons mots les bonnes personnes les bonnes attitudes… et les camps pour les autres… Si tu oses t’élever loin de cette doctrine à longue vision : celle de ton futur enfermement, pan, t’es viré, vilipendé, ben comme des mafieux ! Quoi faut défendre son beefsteak ! Ah merde sa tranche de pain zut ! Loin loin de la confrontation des idées !

Ah ah ah la confrontation des idées ! Tu ringardises ma vieille ! On n’est plus dans le registre de la lutte de classes mais dans le registre de celui qui aura le pet le plus puant…

Mais où  veux-je en venir avec tout ce déballage ?

Pourquoi les femmes ne font pas de politique ?

Je parle du vrai positionnement, pas se mettre sur une liste juste pour qu’il y ait des femmes et rendre service à son parti, (on peut s’y mettre, ouf pas de risque d’être élue !) pas d’aller faire des courbettes sous les ordres de son mentor de droite comme de gauche et vindiou ! Qui gardera les enfants ? Faut dire que se faire trucider comme Olympe de gouges, Rosa Luxembourg, emprisonnée comme Louise Michèle, ça calme les prétentions à sortir de l’ombre !

Ah les femmes ! Les femmes celles qui tiennent le cordon de la bourse et déboursent avec leurs salaires inégaux, leur triple journée, leurs marmots à charge H  24 ! Ben quoi le repos du guerrier n’est pas encore un mythe ! Ah les femmes ces potentielles révolutionnaires qu’il ne faut surtout pas réveiller de leur beau rêve inculqué dès le berceau : un jour mon prince viendra ! Les femmes cibles du marketing où on va leur livrer tout ce qu’il faut pour surtout jamais faire de politique et tout faire pour qu’elles restent dans leur domaine : lessiver les chemises du beau merveilleux glorieux époux qui luttent chaque jour pour son confort et l’honorer à la saint valentin !

Mais comment ?

Ah le capitalisme sait : il va confectionner des livres où le frisson, l’évasion, l’émotion, la détente apporteront le lot de consolation à une vie qui a le droit à l’émotion le frisson l’évasion la détente le soir quand le chéri ronfle après une fellation libératrice… Livres avec tous les poncifs, stéréotypes, nécessaires au maintien du « On n’y peut rien… Et plonger dans ces pages, heureuse, enfin libérée de la contingence, pour voguer sur les chemins de l’amour : le seul chemin de sa destinée !

Quoi quoi si on lui avait laissé de la place, croyez-vous que la femme aurait choisi  un statut de courtisane ?

Ah qu’il est dur de comprendre que la part de la recherche du  rêve ne vient pas d’un genre, comme si la femme n’était qu’un amas d’émotions sans quête d’idéal et de justice ? 

La chape de plomb sur le devenir des femmes est un choix politique, ce sont elles les plus exploitées de la planète ! Le retour du bâton sera douloureux ?

« Il faut bien reconnaître que souvent, les femmes ont du mal à accepter la négation pure. Le fait qu’il y ait de plus en plus de lectrices crée une pression sournoise en faveur de la positivité. J’ai souvent eu ce genre de réaction de femmes, plutôt désolées : « vous trouvez vraiment que la vie est si moche que ça ? ». J’étais obligé de répondre : « Oui, j’aime pas la vie« . Le reproche : « ça se termine mal, il n’y a pas de lueur d’espoir« , vient surtout des femmes. Jusqu’à présent je résiste, mais je finirai pas dire comme tout le monde : « vous avez raison, la vie est formidable, mettons que je n’ai rien dit« . Houllebecq sur Mediapart hou la la ça houle !

Nous ne sommes pas que des ventres qui crient !

Nous ne sommes pas que des ventres affamés !

Nous sommes porteuses de vie !

Coût…

Classé dans : Ecrichienne,Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 9 h 14 min

Il y a les coups du sort, il y a les coups du destin, il y a les cous qu’on tord, que la bonne société des élites penseuses collées serrées dans les touches de leur clavier, appellent crimes passionnels !

Ah la bonne la belle société !

Cette corrida là c’est comme l’autre, le sang coule la victime est lynchée et ça continue et ça continue…

clown

Image de la page FB Art Symposium Rahi Rezvani

5 octobre 2018

Et vous trouvez ça drôle ?

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 8 h 00 min

Et vous trouvez ça drôle ?

En cette belle matinée automnale, Yvette porte ses lunettes en écaille ! Va-t-elle se faire encore railler au bureau par le Bruno qui mate autant ses yeux que le bas de son dos !?

- Alors ma caille, t’as fêté dignement ta journée contre les violences faites aux dames ? Yvette hausse les épaules comme à chaque fois que cet hurluberlu ventru, lui lance à la figure sa diatribe de pacotille, à défaut de lui planter autre chose…

- Pauvre petite bichonne !T’as pas su aspirer comme il faut ? T’as les dents trop aiguisées ou tu manques de pratique ?

Yvette sent encore les coups portés et l’affreuse affirmation de son compagnon : 

- T’es vraiment bonne à rien ! T’es aussi habile qu’une ménagère qui les a retournés les ergots !  Paraît que c’est la journée contre la violence faites aux femmes ! Pan ! Le direct dans l’œil est parti ! T’es pas une dame, même pas une aspirante au bonheur ! Ah ah ah ! Et il s’est fagoté pour aller au bistrot comme chaque jour où il joue sa racaille, il aime tant les cailles…

En attendant c’est Bruno qui a goûté à la goutte de trop ! Yvette en colère lui a fait voler en éclat son bridge dernier cri en disant : « Est-ce que j’ai une gueule d’aspirateur ? »

14 septembre 2018

Ah le féminisme quelle saloperie

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 7 h 35 min

Ah le questionnement fort de formatage : peut-on être féministe et conservatrice ? Peut-on être féministe et croyante ? Peut-on être féministe et voilée ? Mais bien sûr m’enfin ! Ben quoi, le féminisme on le détourne de sa réalité, comme ça t’es à la mode et tu ne te poses pas de question et tu ne remets pas en cause le patriarcat qui est bien présent sur notre planète ! Allez dans le chemin de la maintenance de ta domination ! Pas bouger ! Compris ! Du coup on entend : elles nous énervent les féministes ou moi féministe ah non, surtout pas ! Bravo les médiachiasses ! L’art de noyer le poisson ? Depuis quand, manipuler est un art ?

12345...15
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus