Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Féministe vindiou pour sûr !

3 avril 2020

Mais dîtes donc !

Classé dans : ça c'est ben vrai !,Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 7 h 56 min

« En voilà des manières ! » La jeune Cécile était réprimandée ! Elle n’avait point de bonnes manières ! C’est qu’elle n’était pas passée par le moule de l’art et la manière de bien se comporter en société, la société de la bonne classe… Ah ! Avoir la manière sans faire de manières ! C’était aussi savoir rester à sa place… Tenir sa place… Comme un bon corset, outil castrateur de mouvements… Cela a alimenté bien des écrits de la bourgeoisie… C’est qu’il fallait tenir la femme dans sa condition ou sa future condition de servante d’un mari… Servile à vie… ou d’un patron… Fort heureusement les temps ont changé merci qui ? Merci les secoueurs et secoueuses de cocotiers…

10 mars 2020

Femme confinée dans son dit domaine et sans coronavirus !

La presse dite féminine celle que j’appelle la presse à con-fesse confine la femme dans son domaine et sans coronavirus !

Surtout que la femme ne fasse pas de politique !

Imaginez si les femmes plus -de 52 %  – de la population faisaient grève ?

Qui nettoierait les chiottes, les bureaux, les maisons de retraites, les hôpitaux, les écoles etc… s’occuperait des anciens, des bébés dans les crèches,… ferait les courses, les devoirs avec les gosses, apporterait le café à son supérieur, le pauvre handicapé de la machine à café, qui ferait des horaires à la con pour un boulot avec un salaire non égalitaire… Je ne vous dis pas dans quelle merde, on serait !

Dans cette vie de servitude il faut faire rêver la ménagère quelque soit son âge et surtout lui faire croire que l’amour d’un beau prince bien carte-banquée va lui offrir une vie de rêve ! Bien oui s’émanciper, être indépendance c’est la voie de la liberté et donc de la remise en cause de l’exploitation capitaliste ! Mais oui mais pour s’émanciper faut du pognon et pour avoir du pognon dans ce pays faut des diplômes, alors pour Cendrillon, la presse à con-fesse et la littérature à l’eau de boudin, vont faire en sorte qu’elle se prenne pour Barbie princesse pour permettre à toute bonne vieille société patriarcale de perdurer  ! Olé et au vinaigre !

Ta gueule !! Va te maquiller salope sans teint brillant, ce teint brillant qui a le pouvoir d’attirer l’œil du mâle en demande de lumière ! Ignare !

Quand on voit les émissions sur le mariage, sur le relooking : comment t’es pas maquillée t’es une sale gonzesse masculine ou sur celles qui cherchent leur prince, je me dis qu’il y a comme un doute à penser qu’on est une société qui est rentrée dans l’histoire !

Faire de la politique pire être féministe tu n’y penses pas j’ai relooking ! Je parle du féminisme universaliste pas de celui qui consiste à vilipender les hommes par vengeance en faisant des hommes des monstres par naissance !…

Allez vite ne pas penser aux sujets qui fâchent ça va brouiller mon teint ! Ah oui une bonne omelette avec des tomates… Et lire le dernier article sur le lavage des couches des nourrissons, oui bien vider le joli caca avant… Hou la la ça me projette loin, ça me rappelle un lycéen qui avait dit lors d’un débat, (on était en grève, que j’animais avec le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir), qu’il ne se voyait pas les mains dans la merde, je lui avais alors répondu : » Tu crois que les siennes ont été crées pour ça ! » Toute l’assemblée a ri !  On peut dire que de ce côté là, question caca,le monde stationne dans sa pré-histoire !

9 mars 2020

Quoi de neuf docteure ?

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 7 h 24 min

L’hypocrisie de ce monde est sans limite ! Pendant des milliers d’années le ventre des femmes était la propriété des hommes ! Terreau des planteurs patriarcaux ! Elles donnaient la vie , leur utérus ne leur appartenait pas et on demandait au père en cas de problème à l’accouchement de choisir : la mère ou l’enfant !!! l’enfant portait le nom du père ! Pire qu’une location , car c’est toi qui « décide » de louer ! Alors quand je lis : « PMA « sans pères » « , ce qui est faux car pour faire un enfant il faut un géniteur-père, je me dis que ce monde n’est qu’une duperie ! D’ailleurs ça n’a jamais gêné grand monde que Marie soit une mère porteuse… Ben quoi ça arrangerait le bon Dieu l’entité sans grelots, c’est quand même plus beau une pluie de sperme scintillante qui entoure l’élue et la féconde et oui on est fécondé non, on n’apporte pas notre patrimoine génétique tic ! … et fait d’elle la pondeuse du divin enfant ! Oui, l’hypocrisie de ce monde est sans borne !

Quoi de neuf docteure ? Voici ce que j’écrivais dans mon livre sur le patriarcat, sorti en 2014, dans la troisième partie : Femmes d’avenir

Brame au dessus d’un nid de cocottes :

Je trouve gonflé et fort de sainteté, qu’un mec, le cardinal Barbarin, qui refuse d’être père, puisse se permettre de dire aux autres comment être parents, et en plus, en étant dans le mensonge :  « Pour un enfant, il est mieux d’avoir un papa et une maman. Nous sommes nés d’un père et d’une mère et aucune loi ne changera ça. ». Mais la loi ne dit pas que l’enfant n’a plus ni mère ni père.

Il est intéressant de noter, qu’être mère ce n’est pas avoir un capital génétique mais un utérus, c’est ce que j’appelle la location d’utérus au service du mari, du patrimoine. Un homme peut abandonner son sperme à tout va, aucune responsabilité lui incombe, son capital génétique, il en fait don, anonymement (1973), ça va de soi, c’est dire si être père, c’est important pour lui. C’est déjà ainsi qu’il fait généralement quand il ne se préoccupe pas de sa fécondité. Il sème à tout vent c’est sa liberté ! C’est un acte qui m’a toujours scandalisé, le don de sperme anonyme, le gosse, on lui cache ses origines, ah la belle hypocrisie sociétale qui parle des droits de l’enfant, seul compte les droits des adultes et de leur désir d’enfant.

Le père sociétal et /ou adoptant est inscrit sur les registres de la mairie comme père. Ce qui est d’office refusé à une mère qui a recourt à une mère porteuse avec son propre ovocyte, tiens donc quel est cet imbroglio juridique, l’un peut être père sans avoir donné son sperme et la mère qui utilise son ovocyte avec une mère porteuse n’a pas le droit d’être mère alors que c’est son propre capital génétique ! On est toujours dans ce rapport au corps, la femme doit être mère par son sein et son saint utérus, sortir de ce schéma est contraire à la loi biblique…

La société patriarcale fait fort, car avec la naissance sous X, elle permet à la mère d’abandonner l’enfant qu’elle ne veut pas, pour l’empêcher d’avorter, et là c’est bien être mère porteuse pour la société ou pour un futur couple d’adoptants. On est toujours dans le registre de l’appropriation du corps de la femme, la boucle est bouclée : saint utérus, pondez pour eux chères pécheresses et en même temps, con à disposition et force de travail domestique, ben quoi c’est un lot !

La femme est depuis des millénaires, sous la domination de la lignée paternelle qui était la règle. Voir ce que je cite au début de ce livre dans «Piqûre de rappel» sur le code civil. Sous l’Ancien Régime, le lignage patrilinéaire dominait : la femme donnait des enfants au lignage de son mari.

Elle était donc mère porteuse au service de la domination masculine.

Si le mariage et l’enfermement sociétal de la femme n’ont pas fait de la femme un utérus à disposition, ventre acheté, pour la transmission du patrimoine et ou lignage masculin, une G.P.A pour la filiation du mâle, alors je veux bien être changée en Boutin.

Bon donc aujourd’hui il y a bien des géniteurs, des génitrices, des mères sociétales, des pères sociétaux, en veux-tu en voilà de la variété, horreur malheur de quoi faire manifester les défenseurs de l’unicité, au fait dites moi ça ne vous rappelle rien ?

La mère porteuse existe depuis l’appropriation du ventre des femmes qui n’ont même pas de nom propre à elle, (quant aux quelques sociétés qui ont permis aux femmes de faire porter le nom de la mère comme en Corse, en Afrique et autres communautés religieuses, etc, il semble que cela ne soit pas accompagné d’un égalitarisme flamboyant et comme le dit Lévis Strauss, il n’y a pas de société matriarcale).

Dans nos sociétés modernes, l’enfant porte le nom du père par tradition par filiation par machisme et malgré la loi de 2005, peu de couples font porter le nom de la maman, mais il faut dire que le nom de toute femme est le nom de son père et si elle porte le nom de sa propre mère c’est le nom de son grand-père, la femme n’a jamais d’identité.

Pour en revenir à nos conceptrices, dans le couple où la femme donne son ovocyte (rien à voir avec le don d’ovocyte permis en 1994, c’est tout récent, uniquement pour femme stérile) à une autre femme pour qu’elle porte son futur bébé, cette femme n’est pas considérée comme la mère de l’enfant, l’homme du couple qui donne son sperme est reconnu comme père à 100%, l’inégalité parentale ne fait aucun doute ! Femme tu n’existes qu’à travers ton utérus s’il te sert à être mère, sinon tu n’es rien ! Répudiation sociétale !

1 et 4 du brame

 Pour ceux et celles que cela intéresse, mes livres peuvent être commandés à caroline.bordczyk@outlook.fr

5 mars 2020

Il faudra beaucoup beaucoup de 8 mars pour que ça change !

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 4 h 20 min

foot féminin

4 mars 2020

Alors t’as du ressenti ma poule

Lu sur Libé : 9 femmes sur 10 ont déjà ressenti une pression pour avoir des relations sexuelles !

Bibi dit : j’ai déjà subi des pressions parce que « l’autre » voulait une relation sexuelle ! Et même des agressions ! Des actes !

Le sens des mots  ! Le poids des mots ! Le pouvoir des mots !

3 mars 2020

Il est l’heure de vous dire…

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 5 h 50 min

Il est l’heure de mettre un peu de douceur dans les cœurs qui se lèvent tôt, qui se couchent à l’aube, les salariées, les oubliées qui lavent les bureaux, qui pansent les blessures…

Il est l’heure de vous mettre de la chaleur dans les cœurs mesdames les sacrifiées d’hier et de demain, sans soldate au panthéon de vos labeurs… sous les bombes, sous le joug des péteux en mal de gloire, sous les coups des boursouflés d’une testostérone qui justifie tout…

Il est l’heure de vous dire encore des « je vous aime » par delà des montagnes, des mers, des regards…

Il est l’heure de vous dire le respect dû sous votre rang d’opprimées…

Sous les regards coulent des rivières silencieuses qui sortiront de leur lit pour dire le 8 mars que vos vies nos vies ne compteront plus jamais pour rien !

a fémini

a grenouille777

logo_8_mars

terre_026

10 février 2020

LA FABRIQUE DES PORCS

Classé dans : Allergique hic !,Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 12 h 56 min

Quand j’étais en sixième, on passait une visite médicale, on me décela de la tachycardie et j’ai dû aller chez un cardiologue ! Ce médecin me mit le bras le long d’une table et m’attacha la main contre la table ! A chaque fois qu’il allait à la table, il mettait son sexe contre ma main ce porc ! C’est pas un pédophile ça ? Je l’ai dit quarante plus tard à ma maman… Elle était dans la salle d’attente…

Il est clair que j’accompagnais mes fils quand on allait chez un spécialiste…et pas question de les laisser aller dans le vestiaire des hommes…à la piscine…

Les porcs sont partout !

Quand j’avais 19 ans, j’avais toujours un cycle long et déréglé je suis allée chez un gynéco dans une clinique privée qui m’a demandé si j’étais mariée ! Il me pince le sein durement et me dit le bâtard: « Votre copain, il a vu que la couleur de vos tétons est bizarre ! » C’était quoi son problème à ce porc sadique ?

Je me suis fait opérée au pied droit, mon aîné avait dix huit mois donc je devais avoir 28 ans ! J’étais nue dans le cabinet de toilette, l’infirmier ouvre la porte sans frapper, il me voit reste là, se rince l’œil, pas d’excuses, puis il finit par fermer la porte… J’étais sur le cul, enfin façon de parler j’avais un plâtre ! Quant au chirurgien il m’a la main sur la cuisse à mon retour de vacances, il me dit « vous avez un peu grossie.. » C’est quoi leurs problèmes z’ont pas eu leur gâterie au petit-déjeuner ?

Il y a 20 ans un gynécologue me dit et j’ai un témoin, lors de l’intromission de l’objet barbare : « Vous avez le vagin accueillant ! » Bouffon c’est parce que ça fait mal que je me détends et que je me mets en condition, on était sciées avec ma copine ! Une autre fois un cardiologue s’est collé contre moi pour faire son écho, il a eu vite fait de changer de position quand l’infirmier est entré… Souvenez-vous de ma colère il y a deux ans en revenant de l’hôpital…

Dans la fabrique des porcs du milieu médical, certains signent le serment d’hypocrite… Je m’en tiens à cela, j’ai déjà raconté le harsèlement de rue…

On apprend aux enfants à respecter les adultes : médecin professeur, curé, policier, éducateur et certains profitent de leur statut, de leur autorité, pour abuser des enfants et aussi des adultes ! Tous les milieux sont touchés, pour ma part fort heureusement je n’ai pas connu de gestes déplacés et autres… dans les sports que je pratiquais…

Bravo et merci à toutes les personnes qui montent au front pour dénoncer ces abus !

31 janvier 2020

Le monde merveilleux de la publicité

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 3 h 58 min

Après avoir eu la bonne boniche sur toutes les coutures, en long en large et en en travers, place au bon boniche : alors le mec fait son malin auprès de sa chérie, il lui dit qu’il va rendre jaloux son voisin en lui disant combien coute son assurance auto ( oui on reste quand même du côté automobile faut pas trop exagérer), mais c’est pas dieu possible, le monsieur a une assurance moins chère ! Faut voir la réaction du « perdant » ! C’est consternant de retournement de clichés ! La publicité le monde éternel de la bêtise humaine ! On est en pleine révolution, alors heureux les mecs votre avenir être un bon boniche ! Ben quoi c’est l’égalité dans les stéréotypes !

20 janvier 2020

DROITS DE L’ENFANT ?

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 4 h 24 min

La défense des droits des petites filles ?

Allô les féministes, les humanistes… !

LA PAROLE EST D’ARGENT LE SILENCE EST COMPLICE !!!

droits des petites filles

Photo prise sur la page FB de WALEED AL-HUSSEINI du 16-01-2020.

 

20 décembre 2019

LE SEXISME SE PORTE A DROITE OU A GAUCHE

sexisme

12345...19
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus