Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

6 août 2022

Qui tape à mon oreille

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 3 h 02 min

2h 49, une moto pétarade, un fêtard roule-t-il se coucher ou un un travailleur file-t-il à son travail ? Le bruit en cascade, dans une fraîcheur toute relative passe dans ma nuit…

16 juillet 2022

L’AMOUR QUELQUE PART

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 6 h 31 min

143281

TRISTESSE

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 6 h 28 min

La lune était en deuil hier soir ! Triste 15 juillet où une jeune âme est partie rejoindre les étoiles…

3 mai 2022

La femme au pancho, souvenir…

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 9 h 33 min

La femme au pancho, souvenir... dans Chut ! la-femme-au-ponchon-300x225

Je suis la femme au poncho ( en 2013 je crois) à Paris…

Je vois arriver une journaliste de BFMTV et je lui parle d’un reportage très conciliant sur la Le Pen alors elle me dit « et bien on n’est pas tous pareils » et me dit de dire ce que j’ai à dire et elle a tenu sa promesse puisque ce reportage où je parle est passé à la télé… (mon fils aîné m’a dit « on voit que toi t’es en colère » oui je parlais du chômage des jeunes…)

A la fin de la séquence, une nana du Front de Gauche me dit « quand on est au front de gauche et qu’on passe à la télé, on est Front de gauche ! » Hou la vilaine pas belle, qui n’a pas prise l’affiche tendue !  Hou là là vilaine militante !

ça tombe bien je suis de nul parti, nulle étiquette, que celle que je me donne et qui ne me rend ni invisible ni illisible et qui me m’empêche pas de prendre position, comme ça, mon discours, mes actes n’engagent que moi  et je ne fais du tort qu’à moi même, et puis ce n’est pas à un vieux mammouth qu’on va dire comment se comporter… et puis surtout j’ai de leçons de militantisme à recevoir de personne…

Je fuis les chapelles et leur dogmatisme depuis  belle lurette, 1978… L’arête de la rupture de la gauche est encore dans ma gorge, j’ai toujours été celle qui papote avec les copains et copine d’à coté, du mas quand j’étais à l’Unef, de la ligue quand j’étais à l’UEC, on se retrouvait dans des collectifs, ça m’a toujours énervée ces frontières et ces bagarres ( ah le goût du pouvoir) entre gens qui se disent de gauche… je n’ai jamais trouvé ma place nulle part… Alors le « c’est moi qui ai la bonne parole divine non c’est moi », (voilà un discours qui me déplaît fortement …)… 

C’est nous, la dite gauche, qui n’avons pas fait notre boulot et on a eu sarko, alors les donneurs de leçons révolutionnaires de quel parti qu’ils soient, j’ai donné, j’ai reçu, pouha… ) et ça ne m’a jamais empêché de militer, être la courroie de transmission d’un parti, je l’ai vécu moi aussi, j’ai été un toutou politique,( l’engagement à un parti est une liberté que je reconnais bien évidemment) ce qui est de ma seule responsabilité, on a les errances qu’on peut, on se cherche mais est-ce qu’on se trouve ?

 La rupture de l’union de la gauche et son remake avec les collectifs qui se cassent la gueule en 2005 et on a eu SARKO bravo, me font dire que notre responsabilité est énorme  dans ce que vivent nos concitoyens aujourd’hui, mais on ne voit pas que ce qu’on veut bien voir…? Article  Eructeuse en action sorti de mon blog politique.

27 février 2022

Qu’est-ce qu’elle dit ?

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 6 h 08 min

instrumentalisation 27 02

12 février 2022

Faut le voir pour le croire

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 9 h 59 min

FIGAROVOX/TRIBUNE - La Commission européenne a illustré une de ses affiches avec une femme voilée, à côté de laquelle est inscrit le slogan «L’avenir de l’Europe est entre vos mains». L’Union européenne fait du hijab l’un de ses marqueurs politiques, déplore Benjamin Sire.

Pas pu mettre ici cette belle image Européenne de notre avenir entre nos mains avec une femme voilée !

Il y en aura encore pour dire qu’on fantasme ! 

Comment tu ne vois pas ce qui se trame ?

Refusé par un blog :

affiche 12 02

 Bon j’essaie autrement : ben non ! ça ne passe pas !

Je tente encore autre chose : ben non ça veut pô !

Nouvel essai et je crois que ça va le faire ! (quand on est pô douée mdr)

rêve d'avenir 11 02

 

POURQUOI VOIR LE MAL PARTOUT

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 6 h 11 min

Quand je dis « mal »…

img512

6 février 2022

SALE JOURNEE

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 6 h 51 min

Décidément le 4 février est frappé son seau de l’infamie ! Après le coup de pute des parlementaires le 4 février 2008, jour où ils ont violé le vote des français, ils remettent ça :

Le vendredi 4 février 2022, les députés ont rejeté une résolution invitant à accueillir Julian Assange en France.

Cette infamie j’ajoute à l’autre…

img507

30 janvier 2022

CLIQUE CLIQUE

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 4 h 49 min

Jadot va-t-il révolutionner notre république avec la sienne climatique ? Quand j’entends ique je pense à ma chère maman qui parlait d’une certaine clique !

La république et sa clique !

Sera-t-on loin de ces mafieux porlitiques ( l’OAS… le SAC…)   et elle parlait de Madelin ! Ce cher Madelin qui fut trois fois ministre sic :

En 1965, Alain Madelin est délégué à la jeunesse dans le comité de soutien à Jean-Louis Tixier-Vignancour pour le 10e arrondissement de Paris. En novembre 1965, lui et Patrick Devedjian sont condamnés par le tribunal correctionnel de Draguignan à un an de prison avec sursis et trois ans de mise à l’épreuve pour vol et détention d’armes. Le 12 juillet 1967, il est condamné, avec douze autres militants d’extrême droite, pour « violences et voies de fait avec armes et préméditation. »

À partir du 29 avril 1966, il participe quotidiennement avec d’autres ultranationalistes d’Occident, dont Patrick Devedjian, à des manifestations contre la représentation au théâtre de l’Odéon des Paravents de Jean Genet, une pièce qu’ils dénonçaient comme une atteinte à la France coloniale. WIKIPEDIA

… loin de cette clique qui saccage les services publics ? Cette violence insidieuse qui ne dit pas son nom ? Sans oublier le traitement d’amour reçu direct dans la gueule des Gilets Jaunes déjà des sous citoyens ! Tiens la République du fric ça rime avec clique !

Clique sur l’article « Dérouler le programme », il y a ma réponse ! ( et voir l’article de Quentin Béard, enseignant, publié le 29 janvier 22 dans FRONTPOPULAIRE)

Il est bon de rappeler quels ministres on a eu et je pourrai aussi citer les bons et loyaux services et vices de Poniatowski, plusieurs fois ministre dont l’intérieur ( spécialiste des opérations « coups de poing, lire l’article du Nouvel Obs : « Les coups de poing de Ponia », publié le 30 juillet 2004)…

En août 1975, il envoie l’armée, épaulée par des blindés, pour chasser les militants corses emmenés par Edmond Simeoni et Marcel Lorenzoni qui occupent illégalement une cave viticole à Aléria. Il ordonne l’assaut au cours duquel deux gendarmes sont tués. Pour cette raison, il est accusé, avec le Premier ministre Jacques Chirac, de porter une grande part de responsabilité dans l’engrenage de la violence qui suit en Corse.

Après l’assassinat de Jean de Broglie, L’Express, en janvier 1977, puis Le Canard enchaîné, en 1980, publient des documents selon lesquels Michel Poniatowski aurait été au courant des menaces de mort pesant sur lui. Sans preuves, Poniatowski présente Patrick de Ribemont comme coupable dans cette affaire, acte qui a valu à la France de faire l’objet par la suite d’une condamnation par la Cour européenne des droits de l’homme, Patrick de Ribemont ayant été mis hors de cause, en 1996.

Selon certains témoignages, il aurait collaboré à l’opération Condor. Manuel Contreras, chef de la police politique chilienne sous le régime de Pinochet, déclare avoir échangé avec le ministre français des renseignements sur les « subversifs » sud-américains exilés en France et reçu l’aide de la DST pour l’arrestation de réfugiés de retour au Chili. Plusieurs assassinats d’exilés politiques chiliens se sont produits sur le sol français.WIKIPEDIA

On revient de loin mais où est-on arrivé ?


25 janvier 2022

ECRIRE TON NOM

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 4 h 47 min

img481

12345...18
 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus