Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > C'est si bon de rire, il faut savoir sourire de tout, et aussi de soi dit en passant !

22 octobre 2020

Mon amour

J’aime le jeudi ! Parce qu’il commence par jeu ? Alors en plus quand il est 22 je frise la passion ! Loin du collectivisme la rouge coquelicotte !

AGITATIONS TEXTUELLES HAN HAN

Pas besoin de thermomètre ni de sonde dans le fond de la Bougresse pour dire que la chaleur de certains de ses  écrits font flamber sa cote de visites ! Mortecouilles plutôt vivantes !  

Pique nique couilles qui est l’andouille

Allô quoi

AVEUGLE- sourd

16 octobre 2020

La mal élevée

Un jour que ma copine normalienne et moi-même rentrions de notre École Normale, nous étions dans l’ascenseur qui nous montait vers le 13 e ciel où je logeais, je croquais le crouton de ma baguette et j’entendis l’homme qui était dans l’ascenseur dire : j’aimerais bien être à la place du crouton ! Il va s’en dire que j’ai stoppé net ! Le plus rigolo (?) c’est quand je l’ai recroisé un jour et que j’ai vu que c’était un inspecteur de l’Éducation Nationale ! Devenez ce que je viens de croquer en privé bien évidemment ?!

smylai

14 octobre 2020

Quand j’vous disais rouge coquelicot

Dîtes moi pourquoi avec la tête que j’ai mes maladies autotoimumunes me trouvent bellle ?

rouge coquelicot

Mais où est-donc passée la petite Nini ?

la petite nini

Vingt mille lieux sous les souvenirs…

Rien ne sert de maudire, il faut vieillir à point !

Pas trop cuite quoi !

30 septembre 2020

Ne rien sentir venir ?

Les emphatiques débridés, les amoureux de la prose non prophétique, les SPND*, les aventureux des mots caca hot eux et elles, pirouette caca chouette, sont inquiets car le nez de la Bougresse, – que je vous dise – est resté scotché à sa fatigue fatiguée, pourtant point enrhumé !

Diantre le pauvre ! Dés lors suspendant son vent… et pour combien de temps ?

* sans poncif ni déterre genre

14 septembre 2020

Oui du haut de ma haute tension je vous le dis

ma tranche de cake

22 août 2020

Présidentielle

Il est déjà question des présidentielles de 2022. Que ferai-je en 2022, j’y serai ou n’y serai-je pas ? Si j’y suis pas j’en ferai pas une maladie c’est comme ci ou comme ça j’en ai déjà un tas… Mais si j’y suis ma présidence trônera le 22 (mars)! Faut s’amuser faut rigoler pour faire briller mon ciel de mille feux… Enfin de bougies !

1 août 2020

Hilare ?

Moins fraîche qu’hier, mais pas moins toquée, je plante ma bille (de clown) sur cette page blanche et dingue, elle mouve en vert… C’est pas beau la magie du crayon…

11 juillet 2020

Aller dans la Paix du Bien

Aller dans la Paix du Bien

Bien bien bien ! Trouvé hé hé le bon filon de la fortune ? Faire du bien, vendre du bien, non non pas des immeubles, non : des objets, des images, des films, des idées, des pensées pour panser les bobos pas très beaux des âmes cassées ! Être la colle qui répare tout ?

En voilà une idée qu’elle est bien ! La messe est dite ! Ah ah faire du bien au foie, à la foi, au moral ! Oh oui toucher l’âme du doigt ! Balayer les amertumes, rendre heureux … Ben quoi il n’y a pas de mal à faire du bien ! Ben quoi faire des livres qui font du bien, c’est plus réjouissant que d’écrire toutes les misères de la terre qui vont donner à son foie et à sa face, une sale couleur de chiasse ! Pleurer pleurer plonger dans l’océan des émotions, n’être que peau et clapotis des larmes confettis…

On ne lit pas pour se faire engueuler on est là pour s’oxygéner ! Bien, qu’est ce qui a le vent en poupe ? Eh une bouffée de voyons comment ils disent ça ? Ah oui une bouffée de Feel Good, made in U.S.A, tout ce qui vient de là-bas est si bien ! Les mots soignant les maux ! Ah mais pas n’importe quels mots, pas ceux de la colère, de l’inquiétude, faut qu’ils soient zen zen zen en pastelle dégoulinante, la vraie bonne confiture sucrée bien comme il faut, juste comme il faut, pour cautériser les petits bobos ! Faire du bien, faire son bien, c’est si bien ! Faut que ça sente le doux, le beau… S’endormir dans les bras d’un livre Feel Good chassera les cauchemars à venir et comme une Ostie, ce corps du Bien, effacera les déprimes du jour…Pour affronter la réalité, mettre ses œillères Feel good, chausser des Feel Good pantoufles de verre, le bon bâton Feel Good annihilera le retour du refoulé et hop, allez, allons, bons, dans la Paix du Bien !

Oui, je me moque, oui je sais c’est pas beau mais prétendre être le sauveur du lecteur déprimé cela relève de l’arnaque ! D’abord, les prêtres du divan existent depuis fort longtemps (leurs taux de réussites ?) mais il faut dire que le prix de la séance est loin du prix… d’un roman… Et puis chacun lit ce qu’il veut ! Mais que les auteurs de Feel Good ne viennent pas prêcher que la vraie bonne lecture sort de leurs plumes et condamnent ceux qui parlent de la vie avec ses réalités ! En quoi châtrer la réalité est un signe de bonne santé ? Imaginez Hugo et Zola ne narrant pas la condition Humaine dans toute sa misère…

12345...43
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus