Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

22 février 2021

Pan ! Adieu Clitozizi

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 7 h 55 min

pan 2202

16 février 2021

VOTRE GRANDEUR

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 8 h 08 min

Levée de bon matin pour toiletter sa seigneurie, la servante enfilait vite fait, coiffe et cotillon… l’aimait pas qu’on l’appelle souillon. Certes, elle aimait plus le vin que l’eau mais ne craignait jamais de se jeter une fois l’an dans l’étang quand il était dégelé… La perruque bien posée attendait d’être fièrement montée. Une fois sa seigneurie bien arrangée, Souillonnette posait comme elle pouvait cette hauteur qui la forçait à monter sur un tabouret ! Après des heures d’effort, la noble dame put se rendre à l’église où elle fut accueilli par une bourrasque de vent qui emporta sa distinction sous le rire des enfants mendiant sur le parvis… A trop enfler sa droiture pour montrer son rang devant un parterre de manants, le risque était grand et le vent mit tout le monde d’accord pour dire que le plus grand c’est encore lui !

9 février 2021

AU FEU

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 10 h 26 min

Debout, debout, il se tenait debout ! Il se voulait droit dans ses pantoufles, mais le cœur n’y était pas, d’ailleurs il battait plus bas…

Il aurait voulu le brave s’asseoir mais l’heure était grave même graveleuse…

Tout fissuré il cherchait le remède pour soulager sa peine…

Ah cette hémorroïde une vraie plaie !

31 janvier 2021

TERRIBLE

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 7 h 40 min

faber 31

19 janvier 2021

Le jardin fleuri

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 8 h 03 min

Sous sa pelisse le vieillard se sentait toujours jeune et beau… Lors de ses promenades il admirait fleurs et plantes pleines de charmes ! Sous sa pelisse s’agitait son grelot, il aurait bien cueilli quelques fleurs pour agrandir son jardin… qu’il ouvrit devant une belle qu’il prit pour une marquise ! La belle le conduisit au cachot, le sien de bâton, lui aussi était agile !

3 janvier 2021

SORTIR DE SON EXIL MENTAL (suite)

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 16 h 58 min

mi dans ma voiture 03

mi dans ma voiture(2)

1 janvier 2021

SORTIR DE SON EXIL MENTAL

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 15 h 05 min

MOI LE 1 01

26 décembre 2020

Aucune aucune hésitation

Classé dans : ça décoiffe !,Mes écrits 2020 — eructeuse @ 9 h 22 min

« Si si je l’ai vue ! », criait ce vieux converti, enfourné, sanglé dans une ambulance, un soir d’hiver glacé…

Il était, disait-il devenu saint, un soir qu’il entendit la cloche lui tonner de rentrer dans l’église : ce qu’il fit.

Il était devenu saint, disait-il, depuis qu’il avait vu au cu au cu au culte, la vierge donner le sein au doux Jésus !

22 décembre 2020

OVERDOSE

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 7 h 24 min

Il picorait partout, c’était plus fort que lui, rien ne devait lui résister… Il les lui fallait toutes, de la plus grosse à la plus maigre, de la plus juteuse à la plus fétide. C’était comme ça, il n’y pouvait rien, c’était sa nature qu’il vendait si bien…

« Qu’est-ce que je peux faire contre mon destin, chantait-il chaque matin, mon cœur est rempli d’amour et ne puis ronger mon frein, je vous aime, c’est mon destin… »

Jusqu’au jour où aphone,  il perdit sa voix alors que son appétit allait grandissant ! Il chercha sa mie dans un plan rassis qui le mit au banc d’une grande clinique… où il racontait, assis, qu’il avait fait une overdose de moules farcies, avec bactéries garanties…

Les cornes d’Hélène

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 6 h 11 min

Il avait le nez plus gros que le ventre. Il ne savourait pas  tout ce qui passait sous son nez, il fallait que ce soit du bon choix, du  premier choix, avec fière allure, jusqu’à offrir ses ardeurs à des jouvencelles, du moment qu’elles avaient belles et bonnes figures… Non, non, il n’était point homme à sauter sur tout ce qui bougeait… Il avait le nez plus gros que le ventre et remplissait ses carnets de ses succès où il vantait les prouesses de son radar détecteur de fleur aux merveilleux nectars… faisant fi des menaces de sa femme, la belle Hélène, excédée, qui était affublée par la population, du surnom de dame porc-épic… Il avait le nez plus gros que le ventre, jusqu’à un soir d’été où les piques de sa dame dégonflèrent et son nez et son ventre d’un coup tragique !

12345...17
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus