Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

21 janvier 2021

LE FARD DE LA FARCE

Classé dans : Atypique pique,Mes écrits 2021 — eructeuse @ 3 h 28 min

Le fard de la farce

 

« C’est pas faute d’avoir prévenu… bla bla bla … », dit le petit qui veut monter dans la cour des grands… Il y va même de ses «J’accuse » !

Ah s’il suffisait d’écrire « J’accuse » pour être un tribun talentueux…

Dans le siècle des affaires, dans les hautes sphères de la finance, se perdent déontologie et éthique. Dans ce royaume, le seul talent c’est l’argent !

Ah pouvoir y accéder !

Ah pouvoir avoir du pouvoir, sucer le pouvoir, pouvoir se hisser sur le trône de l’ego : être connu !

Ah puissance de ses mots, jouissance de son moi, moi étalé sur la page de sa reconnaissance, de sa réflexion sans bagage sans instruction sans connaissance, juste le fard de la farce… Il faut dire que tout est fait pour casser l’École, l’esprit critique, la raison, la science…

Ah ramener sa pseudo science : il a dit le bon mot qui décapite ! Hourra hourra ! Vive celui-là, demain ce sera un autre…

Lâcher un pet bien juteux est plus fructueux que toutes les thèses poussiéreuses dormant dans les lieux de savoir… Ben quoi apprendre c’est fatigant…

« A moi la gloire ! », jute le péteux… 

Ah ! Se vautrer dans le pognon, se vouloir Piscou le filou !

Ah ! Vanter vanter en médiocratie, faire sa messe, danser sur le tempo de la bassesse…

Le trublion de pacotille en quête de pouvoir, veut s’asseoir à la table des nantis, et pourquoi pas, passer à la télé, lieu de la génuflexion où piaillent des « crocniquecœur » devant leur ment’or, leur cul farci d’une bêtise abyssale !

« Vous reprendrez bien un peu de farce avec votre dinde ? »

19 janvier 2021

AH LA S…

Elle est revenue, la fatigue, à la charge, enragée, trouvant mes écrits trop revendicatifs !  » Ainsi tu prends tes désirs pour des réalités ! Tiens prends ça dans les dents ! Chieuse de baveuse ! »

Ah le coup passa si près que le crayon vola vola si bas que le dos craqua !

La pesteuse, ayant étripé de longs mois ma joute écriturienne, ne compte pas me voir échapper à sa prise maladive ! Elle me retient, me fige en exil ! Dois-je avoir recours au pugilat ?… Je sors mon bon Bion 3, quand la sonnette retentit !

Hi hi c’est le médecin ! Là ah ah elle fait moins la maligne… 

DITES MOI TOUT TOUT SUR

Sur l’écriture !

Écrire c’est comme le sexe ? Quand ça démange faut se soulager ?

A moi crayon, gomme et papier !

On arrive ma poule !

papier 19 01

 

 

11 janvier 2021

Aller dans la folie du fric

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 9 h 47 min

Aller dans la folie du fric

Quand tu dis les territoires perdus de la république, tu veux dire qu’ils ont été laissés aux mains des islamistes mais pourquoi ?… Alors où l’islamisme passe la république trépasse avec son consentement ? Des zones de non droits mais pourquoi ? A qui profite cet état ?… Des minorités qui oppriment la majorité on n’avait pas déjà vu ça ? Ah oui mais elle son fric était sain ! Il y a luxe et luxe… avec le luxe de la royauté la messe est plus folle ! La loi d’une minorité vivant dans un luxe abyssale pendant que les autres crèvent de faim… Il en pense quoi le petit Jésus – ce roi divin et pauvre – venu prêcher l’amour de son prochain… de tous ces rois amoureux fous du pognon ? La déconfiture ça dégouline tout le long de la bassine à merde ! Question a deux francs six sous peut-on être riche sans faire la guerre ? Et les guerres de religions ça rend riche ? L’exploitation des êtres humains et des animaux c’est pas une guerre contre la nature ? Mais qu’est-ce que tu nous saoules avec tes questionnements ! Trop de questionnements tue le questionnement ! Accroche-toi aux wagons de l’avenir et roule galette ! Et tu arrêtes de nous pomper l’air ! Il y a déjà la pollution pour obstruer nos respirations… !

ATYPIQUE PIQUE

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 7 h 56 min

Quand j’ai traversé la place de mon village vers cet étudiant en fac de droit, c’était pour lui demander des renseignements pour devenir journaliste. En fait je suis rentrée en hypokhâgne sur dossier… J’ai déjà raconté mes rêves de métier ici et là, et dans mon premier livre publié, en fait un journal de bord sorti en novembre 2008 : « Irrévéren… chieuse c’est grave docteur », et bien que ce fut mon premier livre publié, ce n’était pas le premier entrepris, il y en eut un autre non achevé… que j’ai commencé sur mon bureau d’étudiante et de pionne quand j’étais  en fac d’histoire, dont le personnage principal mirait son « nénuphard » à poil dans la recherche de la connaissance de soi et de son identité… Hélas les aléas de la vie font que ce roman a rejoint les poubelles du néant des années bien plus tard…

Mon agence de renseignements et moi-même avons scellé notre amitié particulière en décembre 1974… nous nous sommes mariés quelques années plus tard et nous nous sommes quittés en 1988… Il aurait eu 66 ans en ce mois…

La petite curieuse n’est pas devenue journaliste mais consulte la presse journellement, friande de savoir ce que devient le monde sur lequel nous marchons, pas toujours de manière très élégante…

Lire la presse fait partie de mes besoins vitaux, être reliée avec la grande famille des humains, mon oxygène matinal… Je ne lis plus de romans, (oui je sais c’est pas bien), les derniers commencés ne furent point achevés… Je lis plutôt des livres politiques, sociologiques ainsi que des articles en lien avec notre histoire lointaine et celle de l’Amérique latine qui me passionne, je saute sur tous les documentaires et nouvelles découvertes sur ce passé… Quand j’étais en terminale, je voulais être ethnologue… Sans l’école et tout ce que me mettait à disposition ma famille, qu’auraient été mes rêves ?… Quand j’ai quitté hypokhâgne, j’ai brisé un des rêves de mon père, lui aussi il aurait eu son anniversaire en janvier… Un de mes oiseaux aussi est né en janvier, quel beau mois d’hiver ! J’aimais beaucoup quand mon père parlait de l’amour éternel…

7 janvier 2021

Barbouilli barbouilla

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 13 h 28 min

De la peinture sur les doigts ? même pas ! Ah jouer avec les couleurs, juste comme ça vite fait, j’ai pô dit bien fait, La bougresse en mode occu occu occucupationnelle… Hier c’était confection d’une carte d’anniversaire ! J’ai aussi tenté la peinture sur verre, ce matin… ô belle tentation vient me corrompre, je ferai ta victime avec passion ! C’est qu’il n’y a pas que les bambins à occuper par ce grand froid… En retraite, la récréation c’est tout le temps…

jouer avec les couleurs

Elle est passée par ici coucou

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 13 h 00 min

Elle repassera par là, comme la chauve-souris dans le sketch de Bigard, tu sais la bébête qui sait où tu loges ! Gare gare toi bien dans ta bulle gentil citoyen, c’est forcément toi qu’elle vise elle sait tout elle voit tout pour un peu tu penses qu’elle se prend pour Dieu ! Et si t’entends sonner ! Décompresse les pompiers passent en ce moment  avec le calendrier… Bisous virtuels !

img063

4 janvier 2021

Se sentir discriminée

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 10 h 33 min

Handicapée avec la carte CMI PRIORITE

Pas de place pas de place 

Quand certains ont le privilège d’en avoir deux

Pas de place pas de place

Pour la vioque handicapée 

Quand certains ont le privilège d’un garage et d’une place de parking

Pas de place pas de place

Pour la vioque handicapée

Vous avez dit résidence sociale

Même là les privilèges les passe-droits ont pignon sur place

Tout cela est devenu d’un banal

C’est palpable c’est palpable

Rien n’est prévu pour toi l’handicapée

Reste à ta place pauvre vieille bancale

29 décembre 2020

Satire ça tire

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 10 h 04 min

Satire ça tire

 

Dring dring ! Allô, dîtes-moi grand gourou médicinal, si j’ai la rate qui se dilate, le foie en épouvantail et le pied non marin, est-ce que des énergies négatives dirigent mon gouvernail ? L’équilibre de mes énergies est-il chaotique, ô doux magicien du questionnement énergéticien ?

 

Ô dîtes-moi grand gourou de la connaissance universelle, mes ondes auraient-elles mauvaises fréquences ? Oui oui, certes, ce ne sont pas des énergies, mais se pourrait-il que ces flux comme vous dîtes, affectent mes divines* pensées ?

 

*puisqu’elle croit en lui et lui des fois en elle

 

Ô ah oui vous ne conseillez de consulter un magnétiseur, voire un chaman ! Merci bien… Oui oui je règle par carte bancaire.

 

250 euros la consultation ! Chat alors avouez que c’est pas cher ! On en a vraiment pour son argent ! Ah ah ça n’ira pas dans la poche des labos !

 

Oui oui je reprends ma crème aux plantes du flux régénérateur HB3, 80 euros…

 

Vaut mieux un bon porte-monnaie plein de sous pour que les croyances se portent bien !

Qu’est-ce qu’une dérive sectaire ?

Sur la base de l’expérience de la Miviludes, qui reçoit quelques 2 000 signalements par an, la dérive sectaire peut être définie comme suit :

La dérive sectaire

Il s’agit d’un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l’ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société.

Comment détecter une dérive sectaire ?

À chacun alors de rester vigilant et de déceler les dérives sectaires d’une personne ou d’un organisme en recoupant les signaux d’alerte détaillés ici par la Mivilude. Voici les signes qui doivent attirer votre vigilance :

  • déstabilisation mentale
  • promesse de guérison miracle grâce aux médecines « traditionnelles » ou « alternatives »
  • rupture avec la famille, les amis, les collègues
  • rupture avec les soins et traitements conventionnels
  • vente de produits de soins ou de services (formations, stages, etc.) à des prix exorbitants
  • volonté d’embrigader des enfants
  • discours stéréotypés à toute question existentielle
  • perte d’esprit critique
  • discours antisocial et troubles à l’ordre public
  • atteinte à l’intégrité physique

« Un seul critère ne suffit pas pour établir l’existence d’une dérive sectaire et tous les critères n’ont pas la même valeur. Le premier critère (déstabilisation mentale) est toutefois toujours présent dans les cas de dérives sectaires », rappelle la Mivilude.

Les bons réflexes à avoir

Si vous devez voir un thérapeute, vérifiez au préalable s’il est bien inscrit sur le répertoire Adeli de votre région, garantissant les titres et diplômes des praticiens. L’annuaire est à consulter ici.

Vous avez un doute à propos de telle ou telle pratique, d’un organisme ou d’un praticien, vous pouvez contacter la Mivilude sur cette page. Si vous subissez des comportements sectaires ou si une personne proche en est victime, agissez en sollicitant l’aide des associations suivantes :

  • Union nationale des association de défense des familles et de l’individu victimes de sectes 01 34 00 14 58
  • Centre contre les manipulations mentales 01 43 71 12 31
  • Association alerte faux souvenirs induits 06 81 67 10 55
  • Institut national d’aide aux victimes et de médiation 08 842 846 37 (numéro non surtaxé)
  • Centre national d’accompagnement familial face à l’emprise sectaire 03 20 57 26 77                                   (pris sur Dossier familial)

15 décembre 2020

L’occupation aile

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 9 h 28 min

Encore quelques boules à accrocher et un fond à finir, sourire ! L’art de s’occuper olé et coller !

déco vero

 

12345...24
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus