Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

11 février 2023

Ronger son frein

La nuit dernière j’ai fait tomber une de mes étagères où siégeait du matériel dont des punaises, des trombones, des clous, des craies grasses etc… curieusement ou plutôt sagement il n’y eu de ma part point d’énervement ! A quoi bon ! Moi qui adore trier j’étais servie ! J’ai mis en place un système pour ramasser le matos vu que le pliage et la courbure chez moi sont très limités… Ah je ne vous ai jamais dit j’adore défaire tout ce qui est emmêlé ! Un jour chez une amie j’ai démêlé un rideau à fil complètement torsadé ! Je n’ai pas toujours été d’une patience infinie mais il faut croire qu’on s’améliore avec le temps ! Tout ça pour dire qu’il m’arrive toutefois de ronger mon frein comme aujourd’hui car ma locomotion ne me permet pas de me déplacer et il y a rugby à Tonneins ! Bon je ne suis pas sur les charbons ardents mais j’avoue que le frein court dans l’appart en criant : « Mais qu’est-ce qu’elle me veut cette mordeuse ? »

2 réponses à “Ronger son frein”

  1. POLICAND gérard dit :

    Je te frictionne symboliquement d’une potion apaisante.

  2. CAROLINE BORDCZYK dit :

    Merci ! je vais essayer de capter !

Laisser un commentaire

 

ملنكوليا Mélancolie |
Lit et rature |
Contesgothique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bellalife
| Adelaidesa34
| Esperancelife