Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

4 décembre 2022

Le coût de leur guerre

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 7 h 27 min

Il ne buvait pas, il ne fumait pas, il ne roulait pas, il ne mangeait que pour deux sous trois cailloux, ah mais il se payait le luxe de vivre brancher pour respirer et même d’être propriétaire de son petit appartement payé durement pendant trente ans, au septième ciel comme il disait, avec ascenseur !

Le coup de pompe, le coup d’énergie, le coup de la vie, le coup de trop…

« Il a arrêté de geindre ! dit un voisin le poux offusqué sur sa toison abondante et graisseuse ! Tant qu’on a les sous pour la corde ! ajouta-t-il  dégoulinant son fiel ! Moi, moi… » 

La mesquine jalousie est un plat qui se mange avec aigreur et à toute heure !

img810

2 réponses à “Le coût de leur guerre”

  1. POLICAND gérard dit :

    Terrible tableau

  2. CAROLINE BORDCZYK dit :

    Oui !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus