Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

20 novembre 2022

Une féministe en émoi moi moi moi

Vindiou de crénondediou : j’me sens toute disloquée !

Qui va me reconstruire ?

Ô rage ô désespérance rance ô spondyl hard trop zic ennemie et toutes les autres saloperies qui m’ont envahie !

gif squelette

 

2 réponses à “Une féministe en émoi moi moi moi”

  1. POLICAND gérard dit :

    Courage!

  2. CAROLINE BORDCZYK dit :

    Merci ! Je vois le médecin demain…

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus