Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

7 janvier 2022

CARNASSIÈRE

Classé dans : Més écrits 2022 — eructeuse @ 9 h 00 min

CARNASSIÈRE

 

« Avec qui frailles-tu la Mie ? Avec de beaux troubadours rêvant de soupirer dans tes chaleureuses profondeurs ?

Avec de gentils meneurs de foule en quête d’une couronne sans épines ?

Avec qui frailles-tu la Mie ? Regarde-moi ! Je suis de ton combat ! Je ne t’empêcherai pas de voler ! Prends-moi sous ton aile, tu ne seras pas déçue ! »

La Mie aux mollets agiles et à la vérocité (féerocité) magnanime soupira en haussant les épaules, en levant yeux au ciel et se fraya un chemin loin de ce lourd venteux… Puis elle sourit en se disant : 

« Avec langue si pendue, ce roitelet du léchage ne manque pas de courage ! » Puis fit un drôle un bruit… d’un goût d’une finesse exquise pour une belle Mie ! Elle vida prestement ses dents creuses et dit : « J’ai déjà déjeuné ce matin ! Il rêvait aussi d’une garde rapprochée, il a été servi ! Puis elle rigola : Il est de mon combat, elle est bonne celle-là, mais j’ai eu un doute sur sa véracité ! »

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus