Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

9 février 2021

AU FEU

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 10 h 26 min

Debout, debout, il se tenait debout ! Il se voulait droit dans ses pantoufles, mais le cœur n’y était pas, d’ailleurs il battait plus bas…

Il aurait voulu le brave s’asseoir mais l’heure était grave même graveleuse…

Tout fissuré il cherchait le remède pour soulager sa peine…

Ah cette hémorroïde une vraie plaie !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus