Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

22 janvier 2021

LAÏCITE 30

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 18 h 45 min
3 mois après l’assassinat de Samuel PATY, par décapitation, des menaces de mort sont proférées envers le directeur et une enseignante de l’école Jean MOULIN à Nîmes par un propos explicite : » ce qu’on a fait à Samuel Paty, ce n’est rien à côté de ce que je vais vous faire ».
Le parent d’élève, soupçonné, était jugé en comparution immédiate ce mardi matin. L’échange a dégénéré lorsque le directeur a évoqué les problèmes de comportement de son fils âgé de 7 ans.
Ces faits interviennent quelques jours après qu’un enseignant du collège Jean-Vilar de Saint-Gilles a été frappé au visage par un parent d’élève après avoir été confondu avec un professeur victime de rumeurs calomnieuses sur les réseaux sociaux.
Alors que la Justice semble avoir pris la mesure de la gravité des faits, la rectrice de l’académie, Sophie BEJEAN et Philippe Maheu, directeur académique des services de l’Éducation nationale (DASEN) du Gard, n’ont toujours pas trouvé le temps de venir sur place, 8 jours après les faits.
Ce dernier a également refusé que les enseignants exercent leur droit de retrait.
Ce n’est plus un manque de soutien, c’est de la lâcheté.
En restant sourds aux appels à l’aide des personnels en proie à la réalité du quotidien, ces fonctionnaires deviennent des complices des auteurs des faits.
Nous vous demandons de faire du bruit !
L’association Laïcité 30

2 réponses à “LAÏCITE 30”

  1. POLICAND gérard dit :

    Je partage!

  2. eructeuse dit :

    Merci !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : QUELLE QUE SOIT LA DOSE

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus