Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 27 décembre 2020

27 décembre 2020

Tout près toutes prêtes

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 12 h 08 min

Le gars, dans sa vie agitée, n’aimait point vivre en solitaire et aimait être accompagné sur son banc… Il aimait se prendre pour un loup, un bar des mers et quand il noyait son chagrin, il appelait de tous ses vœux sirènes et déesses pour qu’elles viennent le sauver, l’embrasser… Ses potes l’appelaient le bar à sangsue, d’autres le bar à sang chaud !

CRIS ET COUINEMENTS

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 11 h 30 min

 CRIS ET COUINEMENTS

 Lovée dans son lit, nichée dans son oreiller, Metchancetaie se grattait le poireau qu’elle avait sur le nez.

« On dirait qu’il a encore poussé ? »

A chaque méchanceté qu’elle disait, elle voyait son poireau pousser pousser…

« Il faudra que j’en parle au jardinier ! »

Malgré cette encombrante croissance, elle ne modifiait en rien ses manières de parler aux gens.

Sa marraine la fée Alarmée était bien embêtée de voir qu’elle ne tirait aucune leçon de ses salades qu’elle ne manquait pas de lui vinaigrer au nez !

C’est ainsi qu’elle décida de lui lancer un autre sort sans manquer de l’avertir encore !

Metchancetaie lui rit au nez, ce qui aggrava son cas… Mais Metchancetaie n’avait que faire de ces menaces, elle savait qu’elle était de naissance chanceuse, tout l’indiquait dans son prénom qu’elle portait haut !

C’est alors qu’un beau matin, elle se trouva piégée dans sa chambre dont elle disposait dans le château de sa marraine.

De pièce en pièce, le poireau gigantesque poussa poussa par tant de méchancetés véhiculées, cas par cas. Mais Alarmée  décida qu’il croîtra aussi pour toutes les idioties que sa filleule proférera !

Une seule journée avait suffi pour que le poireau atteigne la porte d’entrée du château.

« Je veux sortir ! hurla Metchancetaie.

- Alors change de ton ! répliqua sa marraine.

- Mais le ton c’est bon !

- L’idiote qui croit avoir de l’humour ! »

Le poireau fit une poussée et se cogna dans la porte en chêne ! On entendit cris et couinements, ce qui ne présageait rien de bon !

colère

 

 

 

Ô fond tend ton envol

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 10 h 17 min

Miss Majuscule recalée au titre de reine de toutes les beautés boudait dans son fauteuil carré.

« Mince ! Je l’ai pourtant bien bougé mon popotin poudré sous le nez des publicitaires et autres décideurs qui le lorgnaient avec ferveur ! »

Bah ! Elle soupire ! Puis repris espoir après avoir entendu qu’un nouveau concours se préparait… « Alors là ! Je serai la reine ! »

Au royaume du cul tendu , on la disait la reine, alors pour le titre du plus beau trou de balle distendu, elle savait qu’elle avait toutes ses chances et sentait du plus profond de ses entrailles qu’elle était prête !

 

MON PONT

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 9 h 22 min

Mon pont

Sur son dos rond, combien de fois me suis-je penchée ? Sous son dos rond, passe passe le fil des souvenirs, des rires et des folies de l’âge heureux…

Pour rejoindre mon nid de petite fille, il fallait le traverser… Il a son lavoir où des mains courageuses battaient le linge avec entrain, monument de l’histoire des femmes…

Avoir vu de mes yeux vu l’histoire d’un autre âge, femme remontant la pente, la lessiveuse sur la brouette… dans un village où le maréchal ferrant et le cordonnier offraient des rêves à la petite que j’étais… qui parcourait en toute liberté champs, prés et forêts…

Que de chemins parcourus, de petits ponts traversés où voyageait mon imagination…

Il va s’en dire que tous ces beaux lieux figurent dans mes livres : l’histoire de mes amours aux senteurs de lilas, d’herbes fraîches, de foins chauds, de cuir et de celles des fermes où se fabriquait encore le fromage…

Petite fille sautillant avec sa timbale jaune, aimant aussi prendre son vélo, libre, dans la nature riche, qui jouxtait mon village… Merci mes parents !

Faire le pont

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 4 h 20 min

pont 27

Clors for you FB

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus