Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

25 octobre 2020

VIANTOSAURETTE

Classé dans : Ecrichienne — eructeuse @ 9 h 08 min

Viantosaurette

 

Vilipendée par son amant qui la traite d’incompétente, la dame qui se dit experte en lustrage, tempête :

« Ah queue sois-je fustigée, fessée, moi, quoi ? J’ai un moi qui tambourine constant dans la verve de sa glorification ? Parfait : je je suis un nombril je suis un trou de balle et excuse moi du peu Benoît, si je préfère l’odeur de mon pet que celui du tien ! Caca le je, caca le j’m'aime, caca l’individualisme comme un temps le collectivisme ! Comment ? Il faudrait ne point s’aimer, Benoît ! Comment ? Il faudrait que ton toi passe avant mon moi ? Aimer c’est faire passer l’autre avant soi ?… En mode crucifixion peut-être ? Oui oui j’avais compris qu’à genoux, il faut que je chois ! »

Viantosaurette en mode aigreurs intestines, car en manque de son plat préféré, comme de bonnes conséquentes saucisses de Toulouse, a refusé de mettre son nez dans des parties enfumées, par un nuage de gaz déchargé aux harengs saur ! On a les odeurs qu’on peut et ses préfé-rances avec !

Moralité : Benoît si tu veux une gâterie de 5 à 7 évite le hareng saur à midi ! Si t’as l’oignon qui pue, essaie l’ail !

 

 

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus