Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

11 octobre 2020

NI TRAIN NI MICHELINE

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 11 h 25 min

A une époque, les jours où je pouvais aller voir mon fils jouer au rugby, j’étais comme une tiote abeille frénétique hic ! Je voltigeais de ci de là et me préparais avec entrain !… Maintenant la tiote abeille a le nez bouché, les ailes fatiguées, n’a plus besoin de tempérer sa nature extravertie, elle est emboutie ! Il y a quelque chose de mort au royaume du cheminement !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus