Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 1 octobre 2020

1 octobre 2020

La nuit tous les chats ne sont plus gris

Classé dans : La croasseuse crasseuse — eructeuse @ 9 h 32 min

Tu te croyais un penseur communiste, révolutionnaire rouge ! Non non tu penses blanc !

Tu te croyais un penseur royaliste, or, non non, tu penses blanc !

Tu te croyais un penseur écolo, même vert de rage, non non tu penses blanc !

Car peau blanche tu as la pensée blanche ! Et blanche celà nous dit que tu signifies aux autres ce qu’ils doivent être ! Pan !

VINDIOU DE DIOU

Allô Dieu à quoi tu joues à quoi avec ta palette de couleurs ?

Dis on peut l’avoir violette s’il te plaît ? Avec des tâches de rousseur violettes ?

Ce qui est bien avec la connerie c’est que toutes les couleurs lui vont !

brushes-3129361_640

Image Pixabay

 

 

Le souffle des vents

En dehors des clous, – même piquée – des parenthèses et des thèses, des bornes, – même bornée -, des moules – trop dure à cuire-, je me prélasse sur mon matelas à chatte molle en vous disant que rien ne sert de péter plus haut que son terminus, on finira, mordicus, roi reine renégat et sa sœur gâtée, en gaz à effet de terre… Bouffonne ben quoi tant qu’il y a de l’humour même très bas sans porte-jarretelle, c’est qu’on est en vie même au ras du gazon de la Nini ! Poil au zizi !

 

Jeter le savon avec l’eau du bain

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 7 h 24 min

Jeter le savon avec l’eau du bain

 

Sans le dos de la cuillère Candélice verse de l’huile essentielle dans son bain très chaud :  « L’essentielle c’est moi ! »

Après s’être bien moussée, Candélice essuie sa peau qu’elle poudre avec sa dernière trouvaille perlinepinepine*… Puis va-y que je te lisse et relisse : « J’suis belle ! » Elle noue sa somptueuse chevelure qu’elle relève et place haute : « Rien à envier à Marie-toinette ! Hum je m’aime ! La reine c’est moi ! »

Candélice a un rendez-vous ! « Il est beau tendre avec une voix sensuelle ! Ça sera le rendez-vous du siècle »…

Dans la poubelle, la notice de sa trouvaille, repose sans avoir été lue…

Candélice se pare d’une robe mettant en valeur ses avantages placés hauts ! Faut ce qu’elle faut :

« On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ! »

Question mouche, elle est gâtée ! Devant le restaurant «  Le palais en croûte » où doit l’attendre son futur amant, un personnage qui semble sorti d’un gag, entouré d’une flottée de mouche, est planté là, raide comme un I, un bras en avant, couvert d’une croûte des moins appétissantes !

Le beau mâle du rendez-vous arrive, voit ce qu’il croit être une publicité pour le restaurant et tourne les talons car l’odeur de cramé indispose ses délicates narines ! C’est que Candélice qui ne peut plus bouger, cuit sous la chaleur d’un beau soleil d’été ! En tourte la voilà instruite !

La notice disait que la poudre ne devait en aucun cas être mélangée à tels produits…

Voilà ce que c’est de jeter son bon savon de Marseille avec l’eau du bain ! Le savon de Marseille cet essentiel à bien considérer olé et sans vinaigre !

*poudre menant le mâle là où il est attendu !

Au revoir l’Ami

quino gdb

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus