Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

13 août 2020

Le féminisme troudeballistique hic

Classé dans : Faudrait quand même pô pousser Nini dans les orties — eructeuse @ 7 h 20 min

Le féminisme troudeballistique hic

 

Jérémiade a mal au croupion ! Y avait plus de beurre ! Ah cette charge mentale qui lui colle au fion !

« Putain ! Plus de beurre ni de sopalin ! C’est malin ! », pense l’outranciée fissurée par tant de désinvolture ! Du coup, elle est devenue féministe comme sa copine Bécassetrime qui dépoussière sols et plafonds en vociférant qu’on ne l’y rependrait plus à faire tout, tout le temps, sans un coup de main, et grommelle contre cette salope de cendrillon qui ose nous faire croire au prince charmant…

Les deux copines se joignent au téléphone !

- Bla bla bla…

- Et patati et patata bla bla bla…feignant…

- Bla bla bla… égoïste !

- Tu as vu il y a une manifestation féministe cet après-midi !

- Défiler avec ces folles jamais !

- C’est clair ! Moi les bobos ça me fatigue !…

- Allez bisous je file au supermarché j’ai des courses à faire, dit Jérémiade !

- Bisous faut que je finisse mon ménage !… Qui c’est qu’est plus forte que monsieur Prope ?

- C’est toi ma chérie !

 

Au théâtre du jour, le féminisme troudeballistique est un vaudeville qui se joue avec son arme fatale : la victimisation !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus