Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 30 juin 2020

30 juin 2020

POU EPOUX

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 10 h 34 min

POU ÉPOUX

 

Il était une fois un joli petit pou chatoyant qui se promenait sur le seul poil qu’avait Trident sur son joli crâne brillant !

Le petit pou écoutait Trident, dans la solitude de tous ses jours, se raconter des histoires. Puis un jour, ce qui devait arriver, arriva ! Le petit pou lui répondit !

Interloqué Trident eut très peur et se dit : « Me voilà définitivement fou !

- Mais non ! lui dit le pou. C’est moi sur ta tête, pas dedans ! Prends une loupe et va devant ton miroir ! »

Trident prit sa loupe et fila devant le miroir et vit un pou lui faisant coucou !

Le petit pou devint vite son ami, en ces temps où l’amitié ne courrait plus les rues, surtout quand vide ta bourse est devenue…

Qui gênait cette belle amitié ? Personne… Ils étaient seuls au monde mais elle fut connue…

Trident et Constant le pou furent invités chez Ha nou la la le roi du rire et de l’info brute de débitage !

Ils eurent un tel succès que maintes invitations et publicités reçurent ; le compte en banque de Trident reprit des couleurs ainsi que le potager ; et les deux compères festoyaient dans la verte salade et le rouge des cerises…

C’est ainsi que de jolies demoiselles firent leur apparition ! Trident n’avait plus vilain nez, ni ventre ballonné et son crâne n’était plus repoussant ! Mais il repoussa toutes ces prétendantes…

Quand il vit sur le trottoir sa cendrillon, sa belle au trottoir rêvant tendre sa jolie main qui avait encore aux doigts quelques traces d’un vernis rouge brillant ! Trident au cœur grand, ramena la belle demoiselle, lui offrit le logis, le couvert et quand elle fut, semblait-il remise, fit une crise de panique en le regardant !

« Mais tu as peur de moi ?

- Non non ! Trident mais ton pou m’a crié dessus !

Constant crier ? Elle s’égarait ? Ce n’était pas possible ! Il n’avait rien entendu !

C’est ainsi que Constant fit vie à part, quand la demoiselle devint la dame de Trident !

Une nuit de pleine lune, l’épousée prit une arme pour occire le pauvre pou !

- Que fais-tu avec cette écumoire ? Tu veux écumer mes jours et mes nuits de bonnes recettes ?

- Oui, oui, c’est cela mon chéri, j’allais te faire une soupe !

Constant qui vit sa vie en danger, ne sut comment le faire savoir à son ami, et décida de déménager dans ses chaussettes, posées à côté !

La nuit suivante, l’épousa frappa si fort qu’elle réveilla Trident qui vit bien cette fois-ci, qu’elle avait écrasé la boîte d’allumettes où vivait Constant.

- Qu’as-tu fait malheureuse ? Tu as tué mon ami !

Devant les cris de son mari, l’épousée partit porter plainte et raconter qu’il était fou, afin de toucher quelques bonnes pensions !

En larmes Trident pleurait son ami !

- Qu’est-ce que j’ai été bête ! Je t’ai trahi et abandonné mon ami ! Je vais te rejoindre !

- Oui viens je suis là ! Dans tes chaussettes, hurla le joli gentil petit pou aussi fort qu’il put !

- Ah ! Oh ! Tu es là ! Que le ciel soit béni !

- Tu veux dire mon bon sens ?

- Oui oui ! Me pardonneras-tu ?

Depuis ce jour, les deux amis partis se mettre au frais, là où personne ne les connaissait, vécurent heureux entre salades, confitures et soupes à l’oseille !

Que demande le peuple ?

- Du pain et du Boursin aussi, me répondirent les deux amis, sortant de ma page, en me disant :

- Oh la curieuse ! »

Ah la salope

Classé dans : Et vous trouvez ça drôle ? Complètement ! — eructeuse @ 9 h 11 min

« Ah la salope ! Comment tu t’exprimes ? Vile bulleuse ! On va te sortir la saleté de tes trous de nez et de tous tes orifices !  Chialeuse chiasseuse ! dit la milicienne de la Bonne Pensée ! Au savon vile crasseuse ! »

fleur d'anus

Ah il ne fait pas bon vivre dans cette époque où on donne des sens aux mots autres que celui que lui confère sa définition !

Bientôt le mot blanc au fronton des décapitations !

Blanche-Neige salope !

Bientôt va-t-on couper des langues, cisailler les mots et faire passer à la trique les poseurs de mots comme s’ils étaient des poseurs de bombes !

La fascisation de la société ne fait plus aucun doute !

Si le monde a besoin d’un éclairage son outil n’est ni une serpe ni un déboulonnage !

 

 

DU RAMAGE DANS LE FORMATAGE

Classé dans : Non classé — eructeuse @ 8 h 28 min

Qu’a-t-il dans son œil  journalistique, un pic un roc pour écrire qu’il voit une vague en parlant des verts… Une vague dans si peu de votes ?

Le ras de marée c’est l’abstention !

Faut retirer la rame que t’as sans l’œil monsieur le désinformateur !

On nous prend pour des cons, ben pourquoi tu croyais quoi ?

Que le jour d’après il y aurait quelque chose qui allait changer ?

PTDR ? Non, pas vraiment !

tete_071

VICTORIEUSE

Classé dans : Le coin du coin coin ou le con-fi de la canarde — eructeuse @ 7 h 56 min

victoire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus