Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 9 juin 2020

9 juin 2020

BOLCHEVIQUE HIC

Classé dans : Le coin du coin coin ou le con-fi de la canarde — eructeuse @ 8 h 26 min

Qu’est-ce qui peut pousser l’être humain à vouloir qu’on se plie à sa doctrine, à sa foi ? Quant aux lois, ce sont celles d’une minorité qui sont dictées, faisant fi de la démocratie puisque cette minorité refuse les référendums ! Et vous ( les réactionnaires) vous disiez à une époque contre cette saloperie de dictature du prolétariat, prolétariat  plus important en nombre de personnes que la bourgeoise possédante !

C’est quand même plus beau la dictature de la bourgeoise c’est sûr que son luxe insolant brille plus que le panier mi-vide de la ménagère payée avec le lance-pierre de l’égalité salariale !

Ça me rappelle un mec d’une grande sagacité politique à la sortie d’une réunion traiter le maire de bolchévique ! ( Il avait dû être socialiste à une époque !)

J’étais sur le cul d’entendre ça !

Ben oui les friqués ne brillent pas forcément par leur culture politique sic !

riche

PASSAGE A TABAC

Classé dans : Barbare rit, il suffit ! — eructeuse @ 7 h 51 min

Non, passage en revue des méthodes d’interpellation non plus !

Mais ouf, l’étranglement est abandonné !

La marche du progrès en route ?

Le mot progrès se sauve lui aussi ! Du progrès dans la servitude ?

Gare aux coups de matraque dans les pattes !

smylai

 

Fond de commerce annulé

Classé dans : Je rirais si je n'avais les lèvres gercées ! — eructeuse @ 7 h 33 min

«Je veux une tolérance zéro contre le racisme chez les forces de l’ordre», a déclaré Castaner lors d’une conférence de presse.

«Aucun raciste ne peut porter dignement l’uniforme de policier ou de gendarme (…) Aussi, j’ai demandé à ce qu’une suspension soit systématiquement envisagée pour chaque soupçon avéré d’actes ou de propos racistes», a-t-il ajouté.

Est-ce que pôle emploi va pouvoir faire face pour les multirécidivistes de la suspension ?

Qui rit qui rit ?

vache1

Castaner, avec ses déclarations, qu’est-ce qu’il nous éclate ! Vache !

Classé dans : Barbare rit, il suffit ! — eructeuse @ 7 h 17 min

TRAPPE

TANIA DE MONTAIGNE ECRIVAINE

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 7 h 07 min

Dans le « privilège blanc » évoqué par Virgine Despentes, Tania de Montaigne voit surtout le non-respect « des droits humains » pour des questions de couleur de peau, de sexe, de religion ou d’orientation sexuelles.

TANIA DE MONTAIGNE

 CULTURE – La lettre de Virginie Despentes pour dénoncer le racisme en France n’a pas fait l’unanimité, y compris auprès de ceux qui luttent également pour cette cause. Sur le plateau de “C Politique” dimanche 7 juin, la romancière Tania de Montaigne a expliqué en quoi le texte de l’autrice de “Vernon Subutex” lui posait problème. 

Au micro de France Inter, Virginie Despentes s’est attachée à décrire “le privilège blanc”, c’est-à-dire un quotidien où la couleur de peau n’est pas un problème ni même un sujet. “Je suis blanche. Je sors tous les jours de chez moi sans prendre mes papiers. Les gens comme moi c’est la carte bleue qu’on remonte chercher quand on l’a oubliée”, écrit l’autrice à titre d’exemple. 

Toutefois, cette explication n’a pas convaincu Tania de Montaigne, loin de là. Invitée par France5 à débattre de l’existence de ce “privilège blanc”, l’écrivaine a mis en doute l’existence de ce concept, pointant en revanche un “défaut d’égalité” à l’égard des personnes discriminées. 

“Trouver un emploi, ne pas subir une clé de bras quand elle sort de chez elle et qu’elle n’a rien fait… Ce n’est pas un privilège, c’est l’exercice des droits humains”, a expliqué Tania de Montaigne. 

 “Le sujet qui nous intéresse, ce n’est pas de regarder ce privilège qui n’existe pas, mais c’est de constater qu’il y a des gens, en raison de leur couleur, de leur religion, de leur sexe, de leur orientation sexuelle, de leur handicap, pour lesquels l’exercice des droits humains est soit tronqué, soit inexistant. Il y a donc une rupture d’égalité”, a souligné l’autrice de “L’Assignation: les noirs n’existent pas”, paru en 2018. 

Article sur le HUFFINGTON POST

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus