Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

28 mai 2020

Frayeur

Classé dans : VINDIOU ! — eructeuse @ 16 h 47 min

Jeanne Nhémar avait la fesse qui tremblait en traversant la rue…

Elle faisait partie des gens qui ne sentent pas en sécurité face à une personne avec un casque, un uniforme et une moto…

C’est qu’elle avait croisé jadis sur sa route une terreur…

Image de prévisualisation YouTube

Notre chère Édith Piaf L’homme à la moto

Alors quand un motard de la gendarmerie casqué ganté et sur lui, tout son saint frusquin, lui dit de marcher dans les clous, pour sa sécurité, elle ne s’en remit pas et fit un malaise fatal emportant avec elle, toute sa frayeur !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus