Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 21 mai 2020

21 mai 2020

Chasse ! Au poil !

Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser tous ses poils ! Mais il est plus facile de chasser les poils sous ses aisselles que celui qu’on a dans sa main ! Quant à chasser ceux de sa langue de vipère, bien savoir choisir une bonne brosse à dents ! Au poil !

duper 1 001

ASCENSION

Classé dans : Et vous trouvez ça drôle ? Complètement ! — eructeuse @ 7 h 35 min

C’est le bon jour pour le premier de cordée ! Voyage, voyage !

balloon-2331488__340

Pour du plaisir

Classé dans : Mes livres,Va chemine va trottine — eructeuse @ 7 h 31 min

C’est très égoïste de parler de son plaisir quand tant de malheurs parcourent le monde… Alors oui  je suis égoïste ce matin ! J’avoue que j’ai pris du plaisir à voir revenir mes livres même s’il y a du travail encore à réaliser sur L’Eternelle…

J’avoue que j’ai ressenti de la satisfaction à donner mes deux derniers romans à corriger et que j’éprouve quelques jouissances à n’avoir qu’un écrit en route ! Bien sûr prendre son temps est une de mes devises, mais là je trouve cela plus cool de cheminer tranquillement à l’ombre de mes créations qui seront publiées aux heures qu’il faut !

Mais pourquoi je vous raconte tout cela, c’est vrai que c’est égoïste  : moi, moi, moi, bla, bla bla…

Être plus sereine, j’ai même acquis de quoi ranger mes dessins pour une jolie présentation… Mais  disons les choses comme elles sont : j’aimerais bien que tous mes livres soient publiés avant qu’il m’arrive quelque chose sur le coin du nez, on ne sait jamais avec tout ce qui circule : les bruits, les cris, les maladies et les Führers !

spring-2298280_640

Image par  Jill Wellington de Pixabay

A l’aube de ce matin

Classé dans : Mes livres,Va chemine va trottine — eructeuse @ 6 h 05 min

Quand les fortes chaleurs embrasent l’air dans la journée, je dors avec les porte-fenêtres grandes ouvertes !…

L’air frais caresse mes pieds et les oiseaux caressent mes oreilles de leurs chants, il n’en faut pas plus pour que je me retrouve chez moi, dans la maison de mon enfance…

Une envie incompressible m’a tailladé le cerveau ( si si, il y en a un) rempli de mots jaillissants inopinément ! Vite un crayon !

Le jet a parlé, le jet est noté, ma légende (indispensable dans le genre choisi) va aller grandissante (pour mon nouveau roman Fantasy)…

canvas-1905722_640

Image par Devalei Love de Pixabay

Redondance et transhumance

Classé dans : Mes livres,Va chemine va trottine — eructeuse @ 5 h 45 min

Souvent nos textes peuvent faire redondance. C’est un trait que l’on retrouve chez plus d’un écrivant, noircir les pages de ces mots qui façonnent nos propos… Il en est ainsi comme des vendeurs à la criée : »Il est beau, il est frais mon poisson… » Il est vrai qu’à sortir toujours les mêmes propos, la fraîcheur n’est plus de mise… Il est donc de bon ton, de bon son de renouveler sa partition… C’est ce que je me suis dit ce matin, de bonne heure… Quant à mes romans, je ne pense point qu’ils fassent redondance, il y a de la diversité quoique, quand la plume sort de notre cerveau, c’est bien notre note personnelle qui claironne sous l’histoire inventée… Bonne journée portez vous bien… Hier j’ai fait ma première sortie masquée ; feutres et crayons de couleurs avaient besoin d’être renouvelés et du papier à acheter aussi, ça va de soi… Ce n’était point encore l’heure d’une transhumance, juste un tiot début de retour dans le monde extérieur… Bisous… Oui, je dessine pour mon nouveau roman fantasy… Se faire plaisir…

crayon

Image de JL G de Pixabay

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus