Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

27 mars 2020

La petite Personne

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 9 h 07 min

Elle est partie sans qu’on puisse lui dire au revoir, perdue, seule dans son isoloir, elle est partie aux mauvais jours, les adieux dans aucun cœur à jamais… Loin derrière les volets clos, les larmes des endeuillés d’un amour envolé, coulent coulent… roulent vers ton ciel petite Personne…

3 réponses à “La petite Personne”

  1. 010446g dit :

    tristes temps!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Tremblez! Tremblez! Ca arrive!

  2. 010446g dit :

    Tu pleures ta fille, pauvre maman….
    Partie trop tôt, sans crier gare,
    On disait que les jeunes, pourtant,
    Quand les vieux partaient dare-dare
    Ne craignaient rien, en tous cas très peu…
    C’est notre fille à tous qu’on pleure!
    Partager on ne peut pas mieux.
    Clos tous, au fond de nos demeures,
    Catastrophés pour elle, pour toi,
    Nous te serrons dans nos bras,
    Virtuellement, ça va de soi!
    Rien, on le sait trop, ne pourra
    Consoler si terrible peine,
    Mais tous nos cœurs vont vers toi,
    Pour former comme une chaîne.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Tremblez! Tremblez! Ca arrive!

  3. eructeuse dit :

    une chaîne d’amour… Merci pour ta poésie posée ici…Merci…

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Le jour de maintenant

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus