Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

19 mars 2020

DELOCALISATION

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 7 h 10 min

Isolée, confinée, je me délocalise du lit au bureau, du bureau au frigo, du frigo au bureau passant par la case canapé toujours un peu fatiguée… Isolée, confinée, je me focalise sans vocalises sur notre avenir commun, ma solitude et moi, ce n’est point vain… Ma solitude, longtemps elle m’a gardée comme amie principale, ma solitude c’est elle qui m’a convaincue de garder mes rivages, pour rêver n’importe où, pour tenir jusqu’où bout sur mes vagues illusoires… pour fleurir en sourdine, encore et encore, mon cœur vieilli sur ma toile aux milles ombres d’une vie bien remplie… Isolée, confinée, si semblable à beaucoup, je délocalise ma tendresse à tous ceux qui luttent à repousser ce fléau qui glace sang et os ; et non non je peux pas croire qu’il pourrait pousser à choisir celui qui aurait le plus de chance d’être sauvé ?…Choisir…?

Une réponse à “DELOCALISATION”

  1. 010446g dit :

    Cette lourdeur de l’obligation

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Albatros

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus