Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

18 mars 2020

LE CRETIN LE BOBO ET LA LANGUE DE PUTE

Classé dans : Je rirais si je n'avais les lèvres gercées ! — eructeuse @ 7 h 51 min

Le président a fini par sortir la bonne tirade maintes fois soulignée : nous sommes en guerre !

Fichtre !

Le gaulliste du coronavirus (il a découvert la Nation) a posé ses valises libérales et a appelé la Nation à se serrer les coudes, à oui, mais non, à se mettre au vert : ce que se sont empresser de faire les bobos partant dans leur résidence secondaire, hum, le bon air, ou en location, j’irai revoir ma Normandie pour que les petits puissent profiter de leur trottinette !… Les nouilles c’est si peuple !

Et hop on apprend par la miss sécateur Agnès Buzyn, la reine des coupes budgétaires de l’hôpital public, qu’elle avait prévenu le bon Dieu et ses apôtres que les élections municipales ne pourraient pas se tenir dans de bonnes conditions !

Et pourquoi c’est resté sous silence cet aveu tardif ?

T’es tout pâle électeur votant ?…

Ah qu’il est plus facile de tirer à boulet franc sur le dit crétin qui a acheté ses nouilles ( parce qu’être paniqué c’est pas humain quand on annonce une pandémie ?) que sur cette langue de pute qui a saigné saigné saigné pendant des mois l’hôpital public !

Mais courage !

Isolons nous de cette saleté de virus, et puis nous serons sauvés, les taxis sont appelés à l’aide…

A la guerre comme à la guerre !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus