Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

17 mars 2020

AUX ARMES CITOYENS

Classé dans : VINDIOU ! — eructeuse @ 7 h 12 min

Ô mère patrie, je t’ai découverte, sous tes postillons, belle et puissante, ô mère patrie, j’ai découvert que tu es une nation, une nation qui a des frontières pour isoler ces gaulois réfractaires, ces sans-rien, qui n’écoutent rien des fois…

Ô ma foi, ô ma mère patrie, j’ai découvert que mon peuple, lui si bête, savait que si le coronavirus n’a pas de passeport, il traverse les montagnes et les vallées plus vite que le son de cloche des vérités toutes faites…

D’ailleurs ce cher peuple a été prié de mettre des frontières entre lui et les autres, potentiellement porteurs du virus, non sans oublier de voter, acte d’un courage félicité ! Tout tout fermé sauf les isoloirs ! Ça isole ! C’est beau le pouvoir de la politique ! Quant à toi, le mécréant de la politique qui a osé te promener, te voilà vilipender : la seule promenade permise était celle qui consiste à aller voter !…

Ceci étant dit, la leçon du moment, à savoir que nos services publics témoignent de leurs utilité nationale, induit le rangement des réformes anti-peuple, à savoir celle des retraites et de l’assurance chômage, dans le dernier tiroir de la commode libérale !…

Après avoir crié à hue et à sang contre ces vilains grévistes et les gilets jaunes, qui saignent le pays et dont il n’est point question de donner un centime d’euros, la caisse aux œufs d’or sort par sa baguette magique, des milliards d’euros pour sauver l’économie… Ô belle république, l’état providence existe ! Belle nation, soit solidaire, soit fraternelle, aidons-nous d’une manière républicaine !

Ciel, découvrir son pays, – je ne suis dupe de rien- par virus interposé, bravo, avec NOTRE bel hymne guerrier, NOTRE belle marseillaise qui nous fait frissonner parce qu’elle est le symbole qui immortalise l’amour de notre pays !

2275299537_small_1

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus