Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 29 février 2020

29 février 2020

Gargantuesque

Classé dans : Et vous trouvez ça drôle ? Complètement !,Non classé — eructeuse @ 10 h 55 min

Ah faire bondance, éructer les gaz de ses mérites, ah jouissance…

La Déesse de la Suffisance, repue, s’envole d’un jet gargantuesque au firmament !

Avec ou sans CO2 ?

smylai

 

INCIDENTS ?

Classé dans : Je rirais si je n'avais les lèvres gercées ! — eructeuse @ 9 h 41 min

Des voitures incendiées à la gare du nord, des scooters, des poubelles aussi, le Monde parle d’incidents ! C’est beau le journalisme d’opinions !

Chut chut !

Jusqu’ici tout va bien…

Tant que ça touche les voitures des voisins…

Chut chut…

Image de prévisualisation YouTube

Certainement une excroissance de testostérone…

Quand on empêche les pompiers d’éteindre les incendies c’est bien qu’on cherche la guerre !

A la guerre comme à la guerre, mais où sont les militaires ?

 

LA DENT DURE

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 8 h 51 min

La petite Marianne, le dentier parasité, « la vilaine des champs » comme surnommée par les mal-embouchés, part à la ville avec sa petite valise… sans un gramme de centimes en poche… court embaucher à l’usine qui lui donne ni de quoi se nourrir ni de quoi se loger…

Par le froid poussé, elle va demander asile chez sa cousine qui a l’hospitalité en berne, une jalousie maladive dans son cœur de fiel toujours vrillée  ! Elle fait les petites annonces chez Gilou la fée du café soluble, une gentille collègue de misère… et trouve une petite chambre chez un marchand de sommeil…

Les jours passent, les nuits aussi longues où l’estomac crie sa famine !…

Marianne humiliée, moquée au travail dans la rue, ne parle plus… Mais garde espoir et met de côté de quoi réparer ce que dame nature lui a refusé, de belles dents bien alignées…

C’est ainsi que la vilaine des champs, un jour, affiche sa belle devanture avec fierté, un sourire rayonnant et repart chez elle, avec dans ses poches quelques économies pour sa maman tant aimée !

« Que tu es belle ma fille !

- Merci maman ! »

Les deux femmes se racontent au coin d’une cheminée qui illumine ce bout de pièce où l’amour flamboie !…

Quand un mal-embouché vient à passer et veut se moquer de Marianne, qui sur le marché vante ses fromages, il a le bec cloué ! Le vilain pesteux fomente un coup fumant sur le chemin du retour qu’emprunte la jeune enfant ! Mais le malotru se retrouve sur le cul, ses amis en courant sont partis ! C’est que la belle des champs a suivi les conseils de son dentiste, qui lui a dit de protéger son bien : elle a donc  pris des cours de boxe ! Et dîtes-vous bien les mal-embouchés qu’une sans dent, n’oublie pas son calvaire avec un chemin de dents immaculées !

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus