Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour février 2020

29 février 2020

Gargantuesque

Classé dans : Et vous trouvez ça drôle ? Complètement !,Non classé — eructeuse @ 10 h 55 min

Ah faire bondance, éructer les gaz de ses mérites, ah jouissance…

La Déesse de la Suffisance, repue, s’envole d’un jet gargantuesque au firmament !

Avec ou sans CO2 ?

smylai

 

INCIDENTS ?

Classé dans : Je rirais si je n'avais les lèvres gercées ! — eructeuse @ 9 h 41 min

Des voitures incendiées à la gare du nord, des scooters, des poubelles aussi, le Monde parle d’incidents ! C’est beau le journalisme d’opinions !

Chut chut !

Jusqu’ici tout va bien…

Tant que ça touche les voitures des voisins…

Chut chut…

Image de prévisualisation YouTube

Certainement une excroissance de testostérone…

Quand on empêche les pompiers d’éteindre les incendies c’est bien qu’on cherche la guerre !

A la guerre comme à la guerre, mais où sont les militaires ?

 

LA DENT DURE

Classé dans : Mes écrits 2020 — eructeuse @ 8 h 51 min

La petite Marianne, le dentier parasité, « la vilaine des champs » comme surnommée par les mal-embouchés, part à la ville avec sa petite valise… sans un gramme de centimes en poche… court embaucher à l’usine qui lui donne ni de quoi se nourrir ni de quoi se loger…

Par le froid poussé, elle va demander asile chez sa cousine qui a l’hospitalité en berne, une jalousie maladive dans son cœur de fiel toujours vrillée  ! Elle fait les petites annonces chez Gilou la fée du café soluble, une gentille collègue de misère… et trouve une petite chambre chez un marchand de sommeil…

Les jours passent, les nuits aussi longues où l’estomac crie sa famine !…

Marianne humiliée, moquée au travail dans la rue, ne parle plus… Mais garde espoir et met de côté de quoi réparer ce que dame nature lui a refusé, de belles dents bien alignées…

C’est ainsi que la vilaine des champs, un jour, affiche sa belle devanture avec fierté, un sourire rayonnant et repart chez elle, avec dans ses poches quelques économies pour sa maman tant aimée !

« Que tu es belle ma fille !

- Merci maman ! »

Les deux femmes se racontent au coin d’une cheminée qui illumine ce bout de pièce où l’amour flamboie !…

Quand un mal-embouché vient à passer et veut se moquer de Marianne, qui sur le marché vante ses fromages, il a le bec cloué ! Le vilain pesteux fomente un coup fumant sur le chemin du retour qu’emprunte la jeune enfant ! Mais le malotru se retrouve sur le cul, ses amis en courant sont partis ! C’est que la belle des champs a suivi les conseils de son dentiste, qui lui a dit de protéger son bien : elle a donc  pris des cours de boxe ! Et dîtes-vous bien les mal-embouchés qu’une sans dent, n’oublie pas son calvaire avec un chemin de dents immaculées !

28 février 2020

VIVENT LES FEMMES

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 9 h 48 min

Quelle intolérante cette bonne femme !

 

Ce n’est pas parce qu’on est femme qu’on est féministe

 

Ce n’est pas parce qu’on est homme qu’on est masculiniste

 

Ce n’est pas parce qu’on est noir qu’on est révolutionnaire

 

Ce n’est pas parce qu’on est blanc qu’on est colonialiste

 

Ce n’est pas parce qu’on est curé qu’on est vierge

 

Ce n’est pas parce qu’on est vierge qu’on est sain

 

Ce n’est pas parce qu’on a le trou de balle givré qu’on est glacé

 

Ce n’est pas parce qu’on a la fesse royale qu’on est l’pote à Hollande

 

Mais aux dernières nouvelles quand tu as un steak collé aux balloches sans que jamais ton fond ne connaisse le débordement des règles que dame nature a collé dans le trousseau des femelles, t’es un mec !

Après avec un peu de blé si tu n’es pas né femme tu peux devenir son clone genrée à la sauce patriarcacale ! C’est clair que tu peux t’autoriser l’appellation femme et en plus ne pas vouloir qu’on parle de l’avortement qui est pour toi encore discriminatoire dans les assemblées féministes où tu vas délivrer sa verve et te libérer de ta pomme d’Adam !

Vivent les femmes disaient Reiser !

Le pet direct

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 8 h 23 min

Le pet direct

 

Et l’Âne pourquoi toujours tu fais la morale aux âmes ? Tu n’as pas peur de perdre la tienne à fouiller dans les tracasseries privées ?

 

Et alors en quoi ça te dérange l’Oie, dandineuse de pacotille ! Ah ah comme tes avis, un coup à droite un coup à gauche !

 

Ô l’Âne ! Si j’oscille de mes hanches généreuses, je ne postillonne pas ma morale, comme ta bouche en postérieur, d’un pet direct !

Rien ne sert de courir

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 8 h 00 min

Elle ne court plus la maladie d’amour. Après trois petits tours du pâté de maison de sa campagne, elle stationne, mitonne et  avachie dans le fauteuil du salon, compte les jours fériés de sa nouvelle année…

Elle ne court plus la maladie d’amour. Après trois petits tours, trois petits fours de pâte maison, s’est endormie, repue, dans les bras de Morte-fée, les rêves congelés !

Plus forte que l’anis

Classé dans : Ecrichienne — eructeuse @ 7 h 47 min

Le matin, il visite ses caves. Le soir son boudoir ! Et entre les deux il vaque au plumard. Dans un grognement il lui dit :

« Tu es la femme assommoir ! »

27 février 2020

Printemps

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 11 h 28 min

22 MARS 2020, 64 ans, j’aime les chiffres pairs ! Merci maman !

coquelicot5

 

Le coup de mou

Classé dans : Faudrait quand même pô pousser Nini dans les orties — eructeuse @ 11 h 05 min

Annonce :

Cherche coin loin des cons, des veaux, des véreux, des donneurs de leçons, des porlitiques, des baiseurs de pacotille, des faiseurs de miracles, des trous de balle à programme, de la mal-bouffe, du bio super bio, du réchauffement climatique, des idiots utiles du capitalisme, des idiotes utiles du développement des poils des aisselles, des gourous, des reliques-gieux, des médecins imaginaires, des racailles à col Mao, des racacacailles, des joueurs de pipeau, des salons à bouffe à boire à lire à paraître, de l’hypocrisie ambiante, de l’hypocrisie à géométrie variable, de l’hypocrisie générale…

Réponse :

coin bio-bio

cercueil sahara

Prière de laisser le lieu propre en sortant !

Ça bout ! En viendront-ils à bout ?

Classé dans : Ecrichienne — eructeuse @ 9 h 38 min

Ça bout ! En viendront-ils à bout ?

….

 

J’ai astiqué tous tes joujoux

Malaxé ton caramel mou

J’ai même fessé tes choubidous

Mais pleure pas comme ça 

Popol reviendra

Toujours là pour toi, j’vais concocter une boisson d’enfer qui t’fera valser toutes tes affaires

 …

J’ai essoré tous tes tabous

Dynamisé ton marre à bout

J’ai même fouetté ta crème sol-air au bon goût de pistou

Mais pleure pas comme ça 

Popol reviendra

Toujours là pour toi, j’vais concocter une boisson d’enfer qui t’fera valser toutes tes affaires !

Depuis trois jours qu’on joue à saute-kangourou, t’as le biniou qu’a pris un coup grisou, pleure pas comme ça mon gros loulou, Popol va repartir c’est sûr crois-moi ! Ah oui tu bous !

Oui ah oui je me tais sinon tu me mets au clou, moi et mes soupes énergétiques au goût relou ! Bouh…

12345...8
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus