Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

3 novembre 2019

L’événement du samedi

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 9 h 43 min

L’événement du samedi

La sociologie de bas étage et les élites scrutent la France profonde : celle qu’elles méprisent ! Dans le canal de son rein, en son sein, mon Dieu, mon seigneur, squatte un Gilet Jaune ! Que d’articles pour nous dire quoi comment penser cette insurrection manquée et surtout quel chemin ELLE AURAIT DÛ PRENDRE ! Ces culs posés derrière leur bureau savent le pourquoi du comment ! C’est qu’ils savent parler et écrire et nous dire l’événement historique… Alors les chéris, on a raté son coup ! Vous êtes vraiment très cons !

L’histoire ne se fait pas sans les peuples qui ne veulent plus qu’on guide leurs pas !…

Mortecouilles putréfaction crénon de boudiou des gueux osèrent sortir des usines, de leur boulot précaires parce qu’ils vivaient avec des salaires de misère, oui ils osèrent dire eux qui se taisaient depuis si longtemps qu’ils avaient la dalle et leurs enfants avec, et pas que !

D’ailleurs ces prétentieux n’avaient pas la côte au début de leurs luttes du côté de celle qui doit défendre l’exploité, cette gauche de la gauche qui se prétend la vraie gauche, plus prompte à défendre le seul vrai prolétaire à leur yeux : « l’immigré »…  Faire cause commune avec ce sale con de gilet jaune qui en chie aussi mais qui doit voter front national, tu n’y pensais pas !… D’ailleurs ce n’est pas un hasard qu’elle défende le voile islamique ! Mais où est passé le chiffon rouge ?… Après c’était mieux, vu l’ampleur du mouvement, cette gauche, l’éduquée, a sauté dans son train à toute fin utile : guider ce bas peuple, histoire qu’il vote bien et impriment bien ses slogans ! C’est bien connu la gauche a l’expérience des victoires collée à sa boutique : une révolutionnaire permanente ! …

Ah l’histoire !

Comme on dit : l’histoire jugera !

Vindiou de crénon de boudiou revenons à mes moutons dorés, c’est quelles, les élites, ont eu chaud à leur cause profonde : que le pognon ne se partage pas !  Les gueux ne le méritent pas, connards sans diplôme qui coûtent un pognon de dingue à sa majesté !

Oui elles ont eu chaud au cul et pas qu’au cul, les élites, et aidées de leurs médias, elles ont tout fait pour faire passer les Gilets Jaunes pour les méchants !

Vilains sales et méchants : ces coupeurs de tête ! On se croyait au temps des seigneurs ! Ah parce qu’on l’avait quitté ?

Tout est fini ouf ! Vraiment ? Chut ! Ah oui l’histoire parle ! Les élites ont enterré les Gilet Jaunes ; les idiots utiles du capitalisme qui eux aussi savent l’histoire, rêvent d’une insurrection chaque soir et mettre le feu aux poudres, n’est pas un problème mais où est l’étincelle ?…

Alors Peuple tu vas la faire cette révolution pacifiste ou pas ! Au pas camarade au pas !

Une révolution pacifiste c’était bien un slogan, ça…

L’étincelle du mépris de classe a bien pris, gare gare à jouer avec le feu on se brûle !

2 réponses à “L’événement du samedi”

  1. 010446g dit :

    Lu et approuvé!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : radotage: avant le mariage

  2. eructeuse dit :

    MERCI !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : RAMENER LA DINDE POUR FARCIR LA FRANCE

Laisser un commentaire