Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

1 novembre 2019

TOUSSAINT

Classé dans : Tristesse — eructeuse @ 2 h 31 min
  »La Toussaint se célèbre le 1er novembre, la veille du jour de la commémoration des fidèles défunts, le 2 novembre, où l’on prie pour les morts. La Toussaint est une fête joyeuse, c’est la fête de la communion des saints, c’est-à-dire de tous ceux, vivants ou morts, qui sont déjà réunis en Dieu par la foi. » La Croix

« Fête des morts », faites, pas de soucis, l’Homme s’y emploie journellement… animaux, planète font partie du lot ! Ô comble du bonheur il y a un jour pour se draper dans le deuil et penser à nos proches perdus… à notre bon souvenir ! Au fait ce ne serait pas une tradition religieuse ça dans l’espace public ? En plus journée fériée ! Hé oui la France a été sous « domination » catholique… Mais non ça ne me donne pas la colique, c’est l’histoire de mon pays ! Je sais que nos divins rois descendaient de la cuisse de Jésus qui doit se retourner dans son ciel ! Pensez ! Lui ! Un pauvre ! Collé aux culs des Puissants, un coup à ne plus jamais vouloir redescendre sur terre !

D’ailleurs c’est bientôt la fête de la grande boucherie, rien que d’y penser j’ai mal ! Tous ces hommes morts pour la patrie, en fait sacrifiés pour que le capitalisme perdure… C’est clair que ça fait mal au cœur toutes ses guerres, ces atrocités… Le capitalisme continue son petit bonhomme de chemin, les guerres aussi, chair à canon, chair à pognon… Oui honorer les miens dans l’intimité de mon cœur et tous les autres bien sûr aux monuments aux morts, à chaque fois que je passe devant, loin des discours politiques à la langue de bois…

La Toussaint est une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l’Église catholique latine honore tous les Saints, connus et inconnus.

La célébration liturgique commence aux vêpres le soir du 31 octobre et se termine à la fin du 1er novembre. Elle précède d’un jour la Commémoration des fidèles défunts, dont la solennité a été officiellement fixée au 2 novembre.

Les protestants ne pratiquent pas de culte des saints mais certaines églises luthériennes célèbrent néanmoins cette fête. Les Églises orthodoxes ainsi que les Églises catholiques orientales de rite byzantin continuent à célébrer le dimanche de tous les Saints, le dimanche suivant la Pentecôte.

Les fêtes des martyrs

Des fêtes honorant tous les martyrs existaient dès le IVe siècle dans les Églises orientales le dimanche après la Pentecôte. De nos jours, c’est toujours à cette date que la Communion des Églises orthodoxes célèbre le dimanche de tous les Saints. À Rome, au Ve siècle également, une fête en l’honneur des saints et martyrs était déjà célébrée le dimanche après la Pentecôte.

Après la transformation du Panthéon de Rome en sanctuaire, le pape Boniface IV le consacra, le 13 mai 610, sous le nom de l’église Sainte-Marie-et-des-martyrs. Boniface IV voulait ainsi faire mémoire de tous les martyrs chrétiens dont les corps étaient honorés dans ce sanctuaire. La fête de la Toussaint fut alors fêtée le 13 mai, date anniversaire de la dédicace de cette église consacrée aux martyrs, peut-être aussi en référence à une fête célébrée par l’Église de Syrie au IVe siècle. Elle remplaçait la fête des Lemuria de la Rome antique célébrée à cette date pour conjurer les spectres malfaisants.

Choix du 1er novembre

Solennité de la Toussaint, dans le Graduale simplex

La célébration de la fête chrétienne de la Toussaint au 1er novembre est une spécificité catholique apparue en Occident au VIIIe siècle. En effet, c’est peut-être à partir de cette période qu’elle est fêtée le 1er novembre, lorsque le pape Grégoire III dédicace à tous les saints une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome.

Vers 835, le pape Grégoire IV ordonne que cette fête soit célébrée dans toute la chrétienté. Pour certains historiens, c’est à l’occasion de cette décision que la fête de la Toussaint est fixée au 1er novembre. Sur le conseil de Grégoire IV, l’empereur Louis le Pieux institua la fête de tous les saints sur tout le territoire de l’empire carolingien…Wikipédia

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus