Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

31 octobre 2019

Binez avec le sourire

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 16 h 10 min

Margotte pleurait de voir ses trois moutons pelés dans son pré ! Margot, l’œil avisé et la langue coléreuse lui dit :  « C’est la faute à Curo qui déverse à longueur de journée, sa mixture de son pré carré… Venez on va lui faire cracher ses boyaux ! »

D’où détenait-il ces informations, ce Margot ?

Curo était un vieil homme qu’on disait idiot, qui ne faisait rien comme les autres. Il disait avec ironie, utiliser pisse de blaireaux et purin de lapin dont il tirait une mixture qu’il épandait dans son jardin avec dextérité et bonne quantité ; il n’était point radin…

Margot qui avait des vues sur le terrain, voulait pousser ce crétin à vendre son lopin…

Curo le tenait de son père qui le tenait du sien et qui lui avait expliqué :  « Travaille ton bien, il te rapportera bonne soupe et légumes que tu feras farcir pour te maintenir le sourire et au marché tu mettras des couleurs dans les cœurs ! »…

« Curo va curer tes poireaux, t’empeste jusqu’à chez moi ! », disait déjà le grand-père de Margot à son voisin…

Mais un jour, il surprit Curo dire à son fils qu’un trésor était caché dans son jardin… Dans ses yeux brillèrent des paillettes d’or !

Depuis, de génération en génération les Marot empoisonnent l’atmosphère des Curo pour leur voler ce lieu !

Depuis des générations, les Curo retournaient leur terre et se régalaient de ses trésors !

jardin1

Image Pixabay

2 réponses à “Binez avec le sourire”

  1. 010446g dit :

    Très bien vu

    Dernière publication sur le radeau du radotage : radotage: avant le mariage

  2. Caroline Bordczyk dit :

    Merci ! En écrivant ce texte, je pensais à mon père et à mon arrière grand-mère maternelle qui jardinaient…Ma mère aussi bien sûr…et je me mêlais aux travaux…avec plaisir ! Ah les soupes à l’oseille de ma maman quel régal !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus