Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

25 octobre 2019

Rencontre suite à ma lettre sur la rénovation du parc locatif

Classé dans : Va chemine va trottine — eructeuse @ 7 h 14 min

Ainsi donc j’ai été reçue par le maire de ma commune qui avait bien eu ma lettre (il en reçoit beaucoup) et qui n’avait pas retenu son attention… jugée générale… Je passe sur son choix… dont l’empathie me touche de plein fouet !… Ne sachant pas trop ce que je voulais, il a préféré me rencontrer, suite à ma deuxième lettre… , je vais donc me concentrer sur le contenu de la rencontre. Nous avons donc abordé les incidences du dérèglement climatique et il me dit « moi aussi j’ai eu 32° chez moi » à quoi j’ai répondu : « Vous êtes propriétaire vous pouvez faire des travaux, pas moi »… ni d’ailleurs tous les locataires du parc locatif social… Nous avons donc abordé la climatisation qui augmente le réchauffement, pas de solution pour l’instant pour les logements sociaux, hélas… Nous avons parlé des budgets de l’état pour la rénovation, les coûts des transformations, l’argent est toujours le nerf de la guerre, nous avions aussi abordé ce sujet là avec madame Maryse Combres… Le maire a évoqué la nécessité de replanter des arbres, faire un nouveau parc etc… Il m’a parlé d’un projet en cours sur le « méthaliseur », bio-déchet, faire du bio-gaz à partir des déchets de l’agro-alimentaire, du gaz qui permettrait d’alimenter une ville de 10 000 habitants, avec une station service pour les bus et les camions bennes à ordures, une société frigorifique est déjà partante sur le projet… J’ai trouvé cela intéressant et j’ai parlé de mes déchets alimentaires et que je n’ai pas de jardin, il m’a dit qu’il était question de créer des bennes pour ramasser ces déchets, qu’il faut penser à comment cela va se mettre en place etc… et bien sûr le coût… donc ça cogite et ça bouge ça fait plaisir ! Le maire a parlé des bâtiments : école crèches hôpitaux et des centres de loisirs car les enfants y vont l’été… C’est clair que l’urgence est là aussi… Nous avons parlé du projet du bailleur Habitalys avec les nouvelles constructions qui démarreront en novembre-décembre sur le site de la clinique Derieux… Comme dit le journal de la mairie, l’habitat c’est la clé ! Il va falloir changer beaucoup beaucoup de choses… dans nos façons de vivre… Échange constructif… de plus de trente minutes… J’ai remercié le maire de m’avoir reçue ! Et je dirai en conclusion ce que m’a dit madame Maryse Combres conseillère régionale : on a 10 ans pour se bouger… A suivre…

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus