Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

25 octobre 2019

A petite vitesse et grand doucement

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 11 h 57 min

Sur les musiques de mon Dédé*, j’arpente des vallées imaginées !

Ah le vélo c’est beau…

Légère comme jamais, j’me sens portée comme un bébé à cette vitesse**…

Ah le vélo c’est trop !

Car il s’agit de faire flamber sur le compteur de mes hardiesses, cette indélicate hôtesse posée sans politesse sur la Bougresse…

Ah le vélo c’est bon…

Sur les musiques de mon Dédé, j’arpente des vallées imaginées !

Ah le vélo c’est chaud !

Sur mon vélo d’appartement, hautement perchée, « faudrait pas tomber en l’descendant »  me dit la descendance !

Alors je suis assidûment un conseil avisé de mon père : à petite vitesse et grand doucement… Lui qui allait sur nos routes de campagne avec une puissance de cheval !

Ah le vélo c’est pas banal !

*en fait Nanard !

** de dame tortue

a vélo

Image Pixabay

2 réponses à “A petite vitesse et grand doucement”

  1. 010446g dit :

    Avec un vélo d’appartement,
    On est toujours rentré content.
    Bien régler le défilement
    Des images sur l’écran

    Dernière publication sur le radeau du radotage : radotage: avant le mariage

  2. Caroline Bordczyk dit :

    Sourire !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus