Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

17 septembre 2019

La cabane au fond du jardin

Ginette est fatiguée ce matin ! Sortir du lit n’est pas glorieux. Quant à jardiner, pas question, le soleil est déjà bien haut ! Biner, biner, c’est son lot quotidien… Elle pense à sa gaffe d’hier et bien qu’écrire ne soit pas son truc, décide de passer une annonce dans son journal local auquel elle est abonnée : « Cherche homme costaud pour décoincer la porte de mon jardin… » Quelques jours plus tard, quelle n’est pas sa surprise de voir plus de 50 réponses à sa demande ! Elle relit son annonce et voit qu’elle a été rangée dans la rubrique « rencontres » ! Ah ah ah ! Ils m’ont prise pour une lubrique !

Moralité : pense à huiler de temps en temps les gongs de la porte de ta cabane au fond du jardin, sinon ?  Ben tu risques un gros fou rire mouillé de derrière tes fagots !

cabane6

Image Pixabay

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus