Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 17 septembre 2019

17 septembre 2019

La cabane au fond du jardin

Ginette est fatiguée ce matin ! Sortir du lit n’est pas glorieux. Quant à jardiner, pas question, le soleil est déjà bien haut ! Biner, biner, c’est son lot quotidien… Elle pense à sa gaffe d’hier et bien qu’écrire ne soit pas son truc, décide de passer une annonce dans son journal local auquel elle est abonnée : « Cherche homme costaud pour décoincer la porte de mon jardin… » Quelques jours plus tard, quelle n’est pas sa surprise de voir plus de 50 réponses à sa demande ! Elle relit son annonce et voit qu’elle a été rangée dans la rubrique « rencontres » ! Ah ah ah ! Ils m’ont prise pour une lubrique !

Moralité : pense à huiler de temps en temps les gongs de la porte de ta cabane au fond du jardin, sinon ?  Ben tu risques un gros fou rire mouillé de derrière tes fagots !

cabane6

Image Pixabay

BIO LOGIQUE

Classé dans : Qui pleure qui pleure ? — eructeuse @ 7 h 49 min

BIO LOGIQUE

Qu’est-ce qu’elle dit

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr !,Genre mauvais genre — eructeuse @ 7 h 03 min

Il n’y a pas de première dame en France et si l’Élysée a publié la « Charte de transparence » de Brigitte Macron qui précise son rôle, elle n’a droit à aucun budget « propre » et oui les sous de la république donc nos sous ne sont que pour le peuple et ceux élus pour le peuple ! Hors malgré que ce statut de première dame n’existe pas : toute la presse parle de première dame, encore un exemple de bourrage de crâne, car c’est bien connu plus on répète une expression, un terme, plus cela semble vrai et juste ! L’épouse, la maîtresse, la concubine, bref celle qui partage la couche de l’élu n’a pas à bénéficier de quoique ce soit de la République ! Cette notion de première dame est archaïque est bien patriarcale !

Le président de la république est élu et donc n’a rien d’un statut de droit divin mais il est à noter que cette volonté de mettre une épouse dans un rôle qui n’a rien de républicain reflète bien du conservatisme patriarcal du rôle de la femme qui partage son lit ! Une extension de pouvoir sortie de quelle constitution ? Imaginons l’époux d’une présidente de la république ou l’époux d’un président gay ? Il est fort à parier que la presse conservatrice et à confesse ne viendront pas vanter ce qu’il porte et la marque de son slip !

La vassalité – car la vassalité s’applique aux femmes dans toute société patriarcale – enfermée dans ce terme de première dame sera remplacé par quoi ? Il est clair que l’homophobie et le machisme galoperaient à vive allure et pas que pour l’époux mais aussi pour la présidente !  Souvenez-vous du :  » Qui gardera les enfants ».  Pour le moment tous se réjouissent avec l’expression « la première dame », des bonniches aux conservateurs même combat ! C’est bien connu les femmes gouvernent par la chambre à côté, jusqu’à dire sous ses jupes, c’est fort de libération ! Il n’y a pas à dire le conservatisme se porte bien dans notre pays !

 

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus