Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 16 août 2019

16 août 2019

Chérie, j’ai rétréci la démocratie !

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 8 h 02 min

Chérie, j’ai rétréci la démocratie !

 

 Dans son palais résidentiel (au premier tour 20 pourcents de votants : les petits riches, les gros et les mangeurs de miettes, ces pourceaux de toutes les élections), le jeune Juvénul Juvévil, Juvénil, ô , Phare à pognon, prépare ses valises pour aller au Fort de Brille en soie !

Exténué par un labeur exténuant aux bulles assassines et autres guillotinages des droits des salariés, otages des riches… ordonnant le lancement de balles macrotiques nerveuses, histoire de tailler en pièces, l’envahissement de tiques et vipères incrustés sur des rond-poings de pacotille et, osant les pleutres, s’infiltrer dans les rues de leur non-pays…

Depuis quand la France appartient aux raspouilles qui osent s’approprier le drapeau et l’hymne national (tiens qui ne sont plus des répulsifs pour certains politiciens de la politique venus par la suite les infiltrer…) qui osent un mouvement insurrectionnel ! Diantre, certes, le sang a coulé, des miséreux sont morts, mais on ne peaufine pas son oligarchie sans casser des œufs ! Or donc il fallut bien réprimer ces gueux prétentieux à coups de pompes à eau et autres joyeusetés les mêmes que la dictature chinoise !…

Faut ce qui faut, soutenue par une presse bavant son attachement inconditionnelle à la frik-corporraiefionne, crachant à longueur de pages et d’antennes sa vomissure sur les Gilets Jaunes et qui s’extasie en ce moment sur les luttes à Hong Kong en montrant la dictature répressive chinoise !…

C’est sûr que la Chine n’a pas peur des électeurs, pas de bulletins de votes dans les urnes… Chez nous le bulletin de vote croît sur un autre terreau où une autre peur sert de propagande, autre culture autre gang !

Je rirais si je n’avais les lèvres gercées !

Il y a un paquet de monde qui a pris des vacances avec l’amour de la patrie ici bas … Charles Trénet chantait dans un autre temps : « douce France ! », douce ? En peau de chagrin !

lasserpe

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus